Partagez | 
 

 Protection rapprochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Protection rapprochée   Mar 24 Mai - 18:36

La capitale était en ébullition sous le soleil écrasant. Les sifflets, les cris et les rires remplissaient l'atmosphère. Les enfant couraient et riaient entre les étales, ouverts pour l'occasion et disposés dans toute la ville. Dans le ciel sans nuage se disputaient feux d'artifices et effets magiques, d'ombres et de lumières, d'aurore boréale et autres spectacles. Jeyna toute entière semblait respirer la joie et l'insouciance en cette journée de fête hormis une personne. Dans la vieiile Rue des Salamandres, une imposante villa demeurait toutefois close et barricadée. Par fente des stores, on pouvait entrapercevoir deux yeux plissés et méfiants.

« Toujours en retard, ha ça, les fonctionnaires ! Nom de nom ! »

Un imposant homme passa pendant le déluge de grommellements qui résonnaient dans l’étroit quartier quartier. La main sur le glaive, l'individu fixa la fenêtre avec un air passablement débile tandis les bruit de pas à l’intérieur de la battisse indiquait la la panique de son propriétaire à aller se cacher loin du regard du quidam.

L'homme haussa les épaules et continua son chemin sans un mot. Merlin se rapprocha de la fenêtre et menaça le passant du poing, avant d'ajouter un « Et ne revenez plus ! Nom de nom !» une fois qu'il était sûr que celui ci ne pouvait plus l'entendre.

« Nom de nom de nom de nom ! »

Jura-t-il en refermant les volets. Une autre silhouette arrivait de l'autre coté de la rue. Quand celle ci vint se planter devant son portail, il attendit un long moment avant de prendre l'initiative.

« Qu'est ce que vous voulez ? C'est vous l'escorte ? Nom de nom ! »

Néanmoins il ne daigna pas se montrer et fixa son interlocuteur d'un air intense. Pourvus que ce ne soit pas encore un brigand, un espion, un bagnard en fuite, l'un de ses créanciers , un truand, un psychopathe, la mafia, un fanatique, un monstre métamorphe, une créature d'une autre dimension, ou pire ! Les impôts !

Son malingre corps frissonna à la seule pensée de ce défilé d'horreur. Merlin examina alors la pendule en or massif à l'autre bout de la pièce, pour une fois qu'elle servait. L'escorte devait être là, alors c'était probablement eux qui attendaient devant le portail. Mais Merlin restait Merlin.

« « Prouvez moi que c'est bien vous ! »

« Nom de nom ! »
Rajouta-t-il dans sa barbe. Mais si il ne pouvait pas faire confiance à n'importe, il avait eu raison de remercier la moitié de ses serviteurs, mais l'autre moitié était-elle encore fiable ? Alfred n'inspirait pas confiance derrière sa grosse moustache,Wulad qui n'était pas du pays, et Gertrude avait un drôle d'air quand il disait que celle ci voulait l'empoisonner avec ses plats toujours plus mauvais...mais alors...

Les volets s'ouvrirent en grand laissant voir un vieillard un peu rabougris,à la gomina parfaite, au rasage soigné et dont la robe au couleurs flashy renvoyait de drôle de reflets au soleil. Son visage déformé par le stress arborait un bref sourire forcé.

« J'arrive! Attendez moi, nom de nom ! »

Il se rua hors de sa villa en claudiquant de sa célèbre démarche évoquant celle d'un vautour un peu trop rassasié et se planta devant ses interlocuteurs. Peu importe si il faisait erreur, mieux valait être dehors qu'avec cette brigade de conspirateurs et d'assassins qui se plaignaient de leur paye, nom de nom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Layle Neriko
biolide


Messages : 5
Date d'inscription : 25/04/2011

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Jaune(Lumière)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Protection rapprochée   Lun 30 Mai - 23:28

Jeyna ! Une ville immense, comprenant un nombre étonnant de routes, avenues et grand-places pour faire ses emplettes sans trop d'ennuis. Les petits gamins s'amusaient à cache-cache et autres jeux de ce genre. Des feux d'artifices fusèrent vers le ciel : Eh oui, c'est jour de fête dans la capitale d'Az-Mary.

Sur le sentier mènant à la porte principale de la ville, un jeune paladin avançait à pied, tel un nomade, épuisé par ce long voyage et par cette chaleur torride, dénommé Layle Neriko . Il venait en cette vaste ville car on lui avait envoyé une lettre d'un certain Merlin d'Adamin qui cherchait des aventuriers assez hardis pour l'escorter jusqu'au palais royal. Vu qu'il cherchait de l'action et de l'aventure, il décida d'aller voir cet homme. La prime bien plus qu'alléchante avait réussi à attirer l'adepte de la lumière comme un aimant, et il avait même pris la peine de se coiffer pour l'occasion... Évidemment, après son éprouvant voyage, il aurait fallu un miracle pour que ses cheveux restent bien peignés."

Cependant, il ne s'était jamais trempé dans les environs. Résultat de son manque de connaissances par rapport au lieu et à son ridicule sens de l'orientation, il se perdit alors qu'il cherchait la rue des Salamandres. Il demanda son chemin à une vieille dame qui passait par là:

-Layle: Excusez-moi, pourriez-vous me dire où se trouve la Rue des Salamandres ?

-Vieille Dame : Mais certainement ! Pour y accéder, vous devez juste passer par cette petite ruelle. Vous reconnaîtrez la Rue des Salamandres par une grande maison appartenant à Merlin d'Adamin.

-Layle: C'est exactement là ou je veux aller . Je vous remercie beaucoup .

Quelle heureuse coïncidence ! Comme ça, il ne fera pas de long trajet et ne se perdra pas encore dans ce véritable labyrinthe de rues. Arrivé à destination, il vit une grande villa surplombant la, apparament, vieille rue des Salamandres. Une pancarte, se trouvant près du portail, indiquait:

Demurz Maison de Merlin d'Adamin.

Ledit Merlin regardait les alentours, des fentes de ses stores, avec un air méfiant, lorsqu'il remarqua Layle, on pouvait entendre:

-Merlin:Qu'est ce que vous voulez ? C'est vous l'escorte ? Nom de nom !

-Layle: Vous êtes Merlin d'Adamin ? Je suis ici car vous m'avez envoyé une lettre qui dit que vous avez besoin d'une escorte.

-Merlin: Prouvez moi que c'est bien vous !

-Layle: J'ai la lettre que vous m'avez envoyé sur moi. Est-ce un argument assez valable pour vous convaincre ?

Il attendit un bon moment, puis sortit de son antre avec une pointe de méfiance dans ses yeux. Lorsqu'il sortit, Layle étouffa un rire, sa démarche était assez amusante:

"Cette journée me réserve tout un tas de surprises...", pensa-t-il en regardant Merlin d'Adamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Protection rapprochée   Dim 12 Juin - 0:42

    Quand Nyx avait lu la lettre, elle avait cru à une plaisanterie. Ce Merlin d'Adamin semblait être un personnage suffisamment important pour être admis à la cour de la reine... et il était à peine capable d'aligner trois mots ! Nyx ne se considérait pas comme quelqu'un de particulièrement cultivé, tout au moins savait-elle lire et écrire.
    Hum, peut importe que cet homme soit érudit ou non, il promettait une bonne prime.
    Une question titillait Nyx cependant. Comment l'avait-il trouvée ?
    Chez la reine... Katia lui aurait-elle recommandé ses services ? Cela semblait improbable, quoique possible.

    Toujours est-il que la jeune femme avait payé la chambre où elle séjournait et avait pacouru la capitale à la recherche de la maison d'Adamin. Elle avait évité les avenues principales, n'étant que peu friante des bains de foule et, en questionnant quelques habitants, s'était finalement retrouvée dans la rue des Salamandres.
    La rue des Salamandres ! Quel drôle de nom !

    Il ne fut pas difficile de repérer la demeure de Merlin d'Adamin. Nyx s'arrêta à distance et observa un instant la rue. Tout était calme, il n'y avait pas grand monde, mis à part quelques passants se hâtant de rejoindre le coeur du Festival.
    Nyx remarqua alors un jeune homme s'avançant vers la demeure d'Adamin. Une fenêtre s'ouvit sur la façade, quelques mots furent échangés et bientôt apparut un homme qui, aux yeux de Nyx, ne pouvait inspirer que deux choses : le rire ou le mépris.
    « Probablement Adamin... »

    La Nécrolyde s'avança alors vers les deux hommes, calme mais les sens en alerte. Si Sire Merlin avait fait appel à deux gardes du corps ; ou c'était un indécrottable trouillard, ou il avait de bonnes raisons de se méfier, et par conséquent, Nyx de même.

    S'arrêtant à quelques mètres d'eux, elle inclina légèrement la tête :


    -Seigneur Merlin d'Adamin ? Je m'appelle Nyx Maëwenn.

    Elle n'ajouta rien, lança un regard au jeune homme, attendant une réaction de l'un ou l'autre. Il serait plus facile de s'organiser une fois que les présentations seraient faites.
    Elle réprima un sourire en observant tour à tour les deux hommes. Il n'était pas difficile de deviner, pour un quelconque oeil extérieur, qui était l'escorte et qui la personne à escorter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Protection rapprochée   Aujourd'hui à 10:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Protection rapprochée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Protection Rapprochée ] PV
» Protection rapprochée [Pv Azraël]
» Protection rapprochée, mais d'œuvre d'art {Ft Utau Hoshina}
» [Abandonné] Protection rapprochée. [pv Tiana - Katharina]
» protection d'hivernage essais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens Rp :: Anciens événements ou quêtes.-
Sauter vers: