Partagez | 
 

 Entretien d'embauche [PV Katia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Entretien d'embauche [PV Katia]   Ven 9 Déc - 4:46

Traverser le quartier marchand de la capitale, Jeyna. Un acte en apparence anodin. Sauf que les gens étaient pour ainsi dire relativement effrayés. Pourquoi ? C’était simple. Un homme nommé Raven Aryus traversait un quartier marchand et, il était d’une humeur tout simplement massacrante, et quelques vagues pulsions destructrices s’étaient emparées de lui, et cela donnait un résultat pour ainsi dire relativement flippant. C’est-à-dire qu’alors qu’il traversait la rue, les gens qu’il croisait changeaient prudemment de direction, tout simplement pour éviter de le croiser.
Où est ce que notre cher contrôleur de glace allait ? Eh bien… au palais, pour aller secouer un peu les responsables des armées. Parce qu’il venait de se faire bouler du recrutement qui avait eu lieu un peu plus tôt, et cela l’avait mis de très mauvaise humeur.

On va revenir un peu dans le passé, lors du recrutement qui avait eu lieu un peu plus tôt dans la journée. Grosso modo, Raven avait entendu un discours de Jonathan Phoenix, le grand Roi d’Az-mary. Il avait ensuite énormément réfléchi, afin de déterminer s’il oui ou non entrer dans les armées Royales serait une voie qui lui conviendrait. Et finalement il avait opté pour une adhésion. Aussi il avait voulu s’inscrire, et même si le garde avait été un peu réticent au début (parce qu’il avait eu environ 2.7 secondes de retard), une intervention du roi lui avait fait fermer son clapet.
Puis le roi s’était absenté, et les personnes devaient patienter quelques temps, histoire d’être sûrs de leurs choix. Raven était bien entendu resté. Sauf que voilà. Une espèce d’armoire à glace, un type tout en muscle, était venu l’emmerder, quant à sa masculinité. C’est clair qu’entre ce type qui devait faire un bon mètre quatre-vingt-quinze, et approximativement le double de sa largeur, qui puait la testostérone qui était mal rasé, et lui, du haut de son mètre quatre-vingt, tout en pâleur et en souplesse, on ne se demandait pas lequel des deux ressemblait le plus à un homme.
Mais il avait choisi de rester patient, et dans un « Dis-donc bonhomme, tu veux qu’on aille en discuter dehors ?» d’anthologie, avait envoyé bouler le type. Qui sois-dit en passant n’avait pas l’intention d’en rester là. Et dans une démonstration de son pouvoir qui fit tripler de volume ses biceps du bras droit, il tenta de coller une droite à Raven.
Et lui, bêtement, perdit patience. C’est-à-dire qu’il esquiva, et envoya environ quatre cent vingt-six aiguilles de glace dans le corps du baraqué, qui dans un hurlement de douleur, s’effondra au sol. Les blessures étaient bien évidemment bénignes, cependant elle infligeaient néanmoins une douleur… assez intense.

Et ce fut la fin pour lui, étant donné que le soldat qui voulait refuser de l’embaucher ne cherchait que ce prétexte pour le foutre dehors, et c’est ce qu’il fit. Depuis, Raven hésitait entre patienter pour le retrouver seul avec lui et se défouler jusqu’à ce que son visage ressemble plus à un tas de chair sanguinolent qu’à autre chose, où tout simplement à aller secouer des plus hautes instances.
Il finit par opter pour la deuxième possibilité, et c’est pour cela qu’il alla au Palais Royal.
Non, il n’avait pas l’intention d’aller voir le Roi où la Reine, mais tout simplement parce qu’il y avait les généraux et tous les supérieurs de ce genre dans le coin, et qu’il voulait en toucher deux mots à l’un d’entre eux, pour qu’il puisse se faire engager.
Et il finit par trouver… un soldat, qui d’après l’air gêné qu’il affichait, et le blason flambant neuf qui luisait sur son épaule, venait d’être fraîchement promu un grade supérieur. Un lieutenant donc.
Raven alla l’apostropher :

- Excusez-moi, mon lieutenant ?

- Qu’y a-t-il soldat ?
- Non, justement, je ne suis pas soldat, là est le problème.

- … Je vous écoute.
- Je voulais intégrer aujourd’hui l’armée…


Avant qu’il ne puisse terminer sa phrase, le lieutenant venait de lui taper virilement l’épaule, et de lui annoncer « Félicitations ! Et bienvenue dans l’armée ! ». Raven se racla bruyamment la gorge, et poursuivit :
- Je disais donc que je VOULAIS intégrer l’armée, mais…

- Vous feriez bien de vous presser ! Le recrutement a lieu dans le quartier marchand aujourd’hui !
- … J’en viens, je n’ai pas été pris, et le problème et là, car voy…

- Dans ce cas je ne peux rien faire pour vous.

Là, Raven perdit patience. Entre le foutu soldat qui l’avait empêcher d’être embauché, et maintenant le lieutenant qui ne voulait pas le laisser finir ses phrases, il commençait à désespérer du nombre de personnes saines que l’Armée comptait. Et fatalement, lorsqu’il perdait patience, sa voix prenait quelques décibels :

- NON MAIS VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI ? J’ESSAIE DE VOUS DIRE QUE SI JE N’AI PAS ETE EMBAUCHE C’EST PARCE QU’UN FAIBLARD EST VENU ME CHERCHER DES NOISES ET M’A AGRESSE ! DONC OUI, JE ME SUIS DEFENDU ! PAR CONSEQUENT, ILS M’ONT FICHUS DEHORS, ET ONT ENGAGES LE TYPE QUE J’AI VAINCU EN UNE SEULE ATTAQUE !


Après voir hurlé, il se sentait beaucoup mieux. Aussi, ne prenant pas en compte l’air vaguement horrifié du lieutenant, il se força à poursuivre plus calmement :

- Je cherche donc à savoir les moyens que j’ai pour être engagé quand même.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Ven 9 Déc - 5:06


    "Nous déploierons nos forces sur le front Ouest de Heatpolis, pour prendre les bandits à revers. Il faut également leur couper la route maritime, je veux un bateau ici, là, et un troisième à cet endroit. Tous les porteurs de pierre de l'escadron sans exception devront se tenir prêt pour la première vague."

    Du bout du doigt elle suivit une ligne directrice sur sa carte, tandis que son général la toisait avec un calme olympien. Il avait déjà entendu ces explications, Jonathan en personne s'était déplacé pour donner une base de travail à sa sœur. Toucher du doigt le combat qui allait faire rage contre les bandits bleus de la côte chaude, c'était un évènement inespéré pour montrer ses talents de stratège.

    "Où en sont les recrutements mon Général ?
    - Ils avancent votre Majesté, cet après-midi même nous avons contacté de nouveaux volontaires. Vos rangs grossissent rapidement.
    - Parfait. Avez-vous des questions quand à la marche à suivre?
    - Aucune votre Majesté, c'était parfaitement clair.
    - Dans ce cas vous pouvez disposer, j'ai à faire avec l'organisation de nouveaux groupes de combattants."

    Le Général des armées s'inclina poliment et sortit de la pièce. Katia poussa un long soupir et fixa la carte en jouant avec sa boucle d'oreille, lieu de port de son améthyste pour la journée. Les pressions du peuple étaient plus fortes depuis quelques jours. Et elle devait réagir en les faisant se sentir appartenant à quelque chose de spécial. Pour le moment elle réglait une partie du problème avec l'armée. Mais la seconde part et la plus longue viendrait avec les guildes qu'elle organisait avec Alcibiade.

    Ses cartes sous le bras, la reine sortit de la salle de réunion, et se dirigea vers ses appartements, ayant hâte de commencer son nouvel entraînement aux armes. Deux épées courtes que lui avaient déniché Alcibiade. Parfaites pour une reconversion au corps-à-corps. Songeuse, elle réfléchissait au fait de prendre en charge une guilde, elle aussi lorsque...

    "PAR CONSÉQUENT, ILS M’ONT FICHUS DEHORS, ET ONT ENGAGE LE TYPE QUE J’AI VAINCU EN UNE SEULE ATTAQUE !"

    La reine cessa sa marche, et s'approcha doucement du soldat en patrouille, levant la tête pour mieux voir la scène.

    "Y a-t-il un problème lieutenant ?
    - Votre Majesté ! Non, cet individu allait justement... s'en aller. Très vite. Maintenant."

    Katia étira ses lèvres d'un sourire et se décala, reconnaissant un petit blond qu'elle avait déjà sauvé une fois. De ces mêmes bandits bleus contre lesquels il voulait être engagé.

    "Mais qui voilà... j'ai eu un retour tout à fait positif de votre mission à Heatpolis, Lady Aymeric n'a pas tari d'éloges à propos de vous... ni de votre acolyte d'ailleurs."

    Elle fit signe au soldat qu'il pouvait se retirer, et avança de quelques pas supplémentaires, se plaçant à hauteur de Raven comme n'importe quelle connaissance ayant envie de prendre des nouvelles.

    "Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous fait vociférer de la sorte contre mon pauvre Lieutenant Disher ?"




Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Jeu 15 Mar - 20:20

Raven avait les bras croisés, et tout son être, habituellement calme, exprimait la fureur intense qu'il éprouvait. Même s'il en donnait l'impression clairement inverse, oui, Raven était habituellement quelqu'un de posé et de réfléchi, néanmoins, lorsque tous dans une seule et même journée se liguait contre lui, il avait tendance à perdre patience.
Il avait envie de rejoindre l'Armée, de protéger sa contrée, et à la place qui aurait du lui revenir, ils avaient engagés une andouille, certes plus impressionnante que lui, mais dont le quotient intellectuel devait être sensiblement trois fois inférieure au sien. D'autant plus qu'il était suffisamment faible pour se vaincre par quelqu'un qui ne maîtrisait pas sa Pierre avec toutes ses capacités.
Le soldat qui se tenait en face de Raven le toisait, quand même vaguement soufflé et effaré par la tirade qu'il venait de se prendre, et ce malgré le ton plus calme que Raven s'était forcé à utiliser ensuite. Par contre, le blondinet n'avait pas remarqué une chose, et c'était que le soldat, son air horrifié toujours sur le visage, ne le regardait maintenant plus, mais portait son attention sur une personne qui se ramenait à grand pas.
Raven ne le remarqua que lorsqu'il entendit une voix féminine derrière, une voix qu'il avait déjà entendu auparavant :

"Y a-t-il un problème lieutenant ?
- Votre Majesté ! Non, cet individu allait justement... s'en aller. Très vite. Maintenant."

Raven, maintenant horriblement gêné, tourna la tête, pour voir la reine d'Az-Mary, Katia Phoenix, qu'il avait déjà rencontré une fois auparavant, sauf que cela avait été dans des circonstances bien différentes, et surtout il n'avait pas montré ce côté...bestial de sa personnalité.
Le contrôleur de Glace piqua un fard, mais ne détourna pas la tête, tandis que la reine continuait en le félicitant pour sa performance dans la quête de l'ourson. C'est à dire la quête ou il avait passé la majorité de son temps à s'engueuler avec Richard Stanford, le plus gros boulet qu'il ai jamais connu.

"Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous fait vociférer de la sorte contre mon pauvre Lieutenant Disher ?"

Raven s'inclina en guise d'excuse, avant de répondre à son tour : « Je suis désolé de m'être montré à vous comme cela, Votre Majesté. Disons que... j'ai eu une très mauvaise journée. »

Étant donné que ce n'était clairement pas une excuse, Raven bafouilla encore un peu, puis reprit finalement la parole :

- « J'ai voulu intégrer l'Armée, et je me suis présenté au recrutement. Néanmoins, un ahuri n'a rien trouvé de mieux à faire que me chercher des noises, et alors que je l'envoyait paître, il s'est senti vexé et m'a attaqué. Je ne pouvais que me défendre, et vu sa force, il a mordu le plancher avant même de s'en rendre compte, ce qui m'a valu une exclusion. »

L'aventurier débutant décroisa les bras, et se passa nerveusement une main dans les cheveux. Peut-être que s'être emporté aussi stupidement devant le lieutenant était une mauvaise chose. En tout cas, il n'aurait pas du laisser l'autre gros tas le frapper, si ? Le soldat l'aurait probablement fichu dehors quand même, arguant qu'il était trop faible pour espérer défendre sa nation.

- « Et je suis venu ici pour tenter de rentrer dans les rangs quand même, mais le fait que mon interlocuteur ne me laisse pas finir mes phrases n'a pas eu sur ma colère un effet de calmant. Au contraire. Et vous êtes arrivées à ce moment-là, mais je ne vous dérange pas, au moins ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Mer 4 Avr - 20:38

    La reine claqua impatiemment de la langue, laissant le jeune apprenti finir sa tirade sans broncher. Elle se mit à sa place, une fraction de seconde, et sentit un rire lui venir. Réprimant cette envie déplacée en se mordant la langue, elle fit mine de réfléchir, quelques secondes. Si Raven avait été renvoyé des sélections, cela signifiait qu'il n'avait même pas pu faire ses preuves face à Jonathan. Autrement dit, il avait juste été balancé comme une chaussette, sans même pouvoir dégager quelques sbires malfaisant des forêts environnantes.

    Entrer dans l'armée d'Az-Mary n'était pas particulièrement difficile. C'était y rester qui tenait d'un parcours du martyr. La plupart des recrues formaient les rangs pendant un an ou deux, le temps de s'endurcir un peu, puis regagnaient un logis avant de fonder leur propre famille. C'était en quelques sortes un rite de passage. Une marque de soutien aux souverains qui les avaient débarrassés de l’oppresseur qui les avait persécutés des années durant. Si elle comprenait bien, Raven ne voulait pas simplement gonfler quelques abdos pour tomber une demoiselle. Elle avait vu le bien en ce garçon, dès leur première rencontre. Mais également... de la naïveté.

    Cette même naïveté qui l'avait fait attaquer un autre postulant.

    Et par conséquent, se retrouver ici.

    Redressant la tête, la reine fit cliqueter le bracelet qui tenait son améthyste pour la journée, et acquiesça doucement.

    "Mes journées sont longues et silencieuses en ce moment, votre animation n'est pas exactement la bienvenue, mais ne me dérange pas."

    Un sourire malin se fixa sur ses lèvres, les ourlant d'une petite moue.

    "De plus... oser venir en ces lieux pour réclamer réparation, il fallait oser. Le roi vous aurait sans doute mis aux geôles pendant une semaine sans plus de discours. Mais j'ai eu écho de ce que vous valez en combat. Alors, passons un marché."

    La reine leva le bras, lui présentant sa pierre, le visage incroyablement serein.

    "Affrontez-moi d'égal à égal. Impressionnez-moi, et vous aurez votre entrée pour grossir le rang de nos soldats."

    On aurait pu croire à un sketch.

    Mais Katia était on ne peut plus sérieuse.



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Mer 9 Mai - 20:17

Au moins il ne dérangeait pas, c'était toujours ça de gagné. Par contre, la reine le dévisageait avec un sourire... relativement étrange. Le genre de sourire qui indique l'apparition d'une idée franchement bizarre et qu'on a vraiment envie de maître en application.

"De plus... oser venir en ces lieux pour réclamer réparation, il fallait oser. Le roi vous aurait sans doute mis aux geôles pendant une semaine sans plus de discours. Mais j'ai eu écho de ce que vous valez en combat. Alors, passons un marché"

Raven essaya de s'imaginer dans une prison avec des types qui étaient la pour des raisons bien plus importantes que les siennes, et déglutit péniblement. Apparemment, il avait eu un monumental coup de bol en tombant sur Katia, sans quoi il serait actuellement en train d'essayer de passer le temps dans des geôles. Perspective pas vraiment encourageante à vrai dire.
Néanmoins, il avait une porte de sortie, aussi Raven écouta attentivement la proposition de la reine et...manqua de s'étouffer tellement la proposition le surprit.

"Affrontez-moi d'égal à égal. Impressionnez-moi, et vous aurez votre entrée pour grossir le rang de nos soldats."


...Ah oui quand même. Grosso modo, elle lui demandait d'affronter en combat singulier une personne qui disposait du pouvoir de la vie, et qui, selon les rumeurs, détenait une puissance écrasante. Pourtant, Raven n'hésita pas une seconde, on ne pouvait pas devenir militaire si l'on prenait peur à l'idée de défier une puissance supérieure à la sienne.

- « J'accepte, votre Majesté. », dit tranquillement Raven. « Après tout, c'est à cause de ma bêtise que j'en suis rendu là. »

Le « là » en question consistait à affronter un des pouvoirs les plus craint d'Az-mary. Par rapport à ce qu'il risquait de prendre, sa bataille avec Richard serait une joyeuse bataille entre gamins. Déjà parce que la lumière pouvait être très dangereuse. D'autre part parce que selon lui, Katia disposait d'une chose qui faisait cruellement défaut à Richard lors des combats.
Un cerveau.

- « Affronter au total deux membres des Neicigams... je présume que je suis chanceux d'une certaine manière. », sourit Raven. « Je présume que vous avez une salle adaptée à cela ? Ce n'est pas que je n'aime pas me montrer, mais je déteste me donner en spectacle. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Mer 9 Mai - 22:22


    Katia hocha doucement la tête, à l'approbation du futur soldat. En réalité, elle ne doutait pas que Raven ferait un excellent membre des troupes d'Az-Mary. Seulement, elle voulait pouvoir lui mettre un peu de pression, et tester ses réflexes et ses capacités de réflexion. Il aurait pu refuser, au quel cas elle aurait quand même inscrit son nom sur la liste des appelés, et il aurait reçu une jolie lettre de convocation pour le début de l'entraînement quelques mois plus tard. Même si, pour son refus, elle aurait tenu à avoir elle-même son bataillon pour les cours de maîtrise de pierre.

    "Affronter au total deux membres des Neicigams... je présume que je suis chanceux d'une certaine manière."

    La reine haussa un sourcil si haut qu'il faillit disparaître de son front. Elle avait eu vent de rumeurs. Richard avait nié, il ne voulait pas se faire tirer les oreilles. Mais maintenant qu'elle avait la confirmation que ce combat avait eu lieu de la bouche de Raven même, la donne changeait. Il aurait quelques explications à lui fournir. Au plus tôt. Au moins Raven en était revenu vivant. Généralement les gens qui combattaient Richard sombraient dans un coma nécessaire à la survie, ou revenaient en petits morceaux voir les guérisseurs, car ils étaient plus que brûlés. En plus, s'il lui avait fait le coup de la hache, Raven et son katana n'avaient pas dû faire long feu.

    La reine déglutit, plus blanche que d'habitude.

    "Je présume que vous avez une salle adaptée à cela ? Ce n'est pas que je n'aime pas me montrer, mais je déteste me donner en spectacle.
    - Bien entendu. Par contre certains soldats y sont à l'entraînement à l'heure où nous parlons. Ce sera un cercle réduit mais nous aurons tout de même des spectateurs."

    La reine fit un signe de tête et avança à travers le couloir d'un pas gracieux et décidé. Ses talons légers frappaient le sol dallé à intervalle aussi régulier qu'un métronome. Katia avait autrefois participé aux compétitions de course de vitesse de son lycée. Elle était d'une rigueur à faire pâlir un manche à balais. Sans mot dire, elle fit traverser à Raven la bibliothèque du palais, la salle du trône (où les gardes se jetèrent un regard en coin lorsqu'elle leur dit bonjour), puis l'escalier vers les catacombes. Elle lui tendit un pince-nez et chaussa le sien avant de traverser les geôles mineures. Celles où étaient gardé les prostituées prises en flagrant délit de racolage sur la voie publique, et les gêneurs en tout genre. Hommes décuvant et autres flaques de vomis les menèrent vers une salle grande, dont le sol était de sable.

    En son sein, une vingtaine de soldats s'entraînait. Le capitaine du bataillon jetait des ordres en aboyant d'un air patibulaire. Les plus chétifs étaient condamnés à faire des tours de piste avec des sacs de sable sur le dos. Les plus robustes tiraient à la corde ou s'entraînaient à trancher et viser à l'arc. Quelques un récupéraient, s’arrosant d'eau magique pour respirer un peu.

    En voyant la reine approcher, le capitaine se mit droit comme un i et beugla.

    "GAAAARDE A VOUS !"

    Katia hocha la tête, en signe de respect.

    "Bondour képitène. Je bou emprènte botre salle un bobent."

    Devant l'air mi-figue mi-raisin du militaire, la reine ôta son pince-nez comme une princesse et le rangea dans son corsage.

    "Je disais. Bonjour capitaine, je vous emprunte votre salle un instant."

    Elle fit un tour de salle des yeux et redressa le menton avec un port royal qui tenait de l'image de livre.

    "Repos. Restez je vous en prie, nous n'en aurons par pour longtemps. C'est juste un test de routine pour ce jeune homme. Raven, le capitaine Lee. Lee, Raven Aryus. Un des nombreux cogneurs du recrutement."

    Elle échangea un regard complice avec le capitaine qui fit signe à ses hommes de s'éloigner et de se mettre en cercle autours de l'arène. La reine ouvrit un petit coffre sur la table en bois où était posée une feuille de rapport. Elle en sortit sept cristaux qu'elle déposa pour laisser un petit mètre de marge aux soldats sur le côté. Avant de placer le septième, elle releva la tête, et fixa Raven.

    "Rentrez dans le cercle. C'est une protection magique que même moi ne peux franchir. J'aimerais éviter de faire s'effondrer la salle du trône qui est juste au dessus de nous."

    Elle lui offrit un sourire félin, ferma la barrière anti magie, et alla se placer à l'autre bout de l'arène, avant de désactiver sa pierre. Dans un flash blanc aveuglant, sa peau se ternit, ses cheveux se brunirent et elle perdit un peu de sa superbe, retrouvant le corps qu'elle avait toujours connu. Méticuleusement, elle fit signe au capitaine de lui apporter ses armes, ouvrit sa robe pour se retrouver un sarouel et corsage. Devant les airs ahuris des soldats, elle enfila un corset de cuir noir, tressa ses cheveux et saisit une masse dans la main droite.

    "Capitaine, si vous voulez bien vous donner la peine..."

    Avec un hochement de tête, le capitaine de la garde abaissa un levier au fond de la salle et le plafond s'entrouvrit doucement pour laisser passer la lumière naturelle. La reine jeta un regard impatient à Raven, et s'inclina poliment.

    "Après vous."

    A ces mots, la barrière se renforça, pour les empêcher d'en sortir.



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Mer 9 Mai - 23:13

Le pince-nez fut salvateur. Même en l'utilisant, Raven ne parvint pas à empêcher complètement l'odeur pestilentielle des cachots du palais de rentrer dans ses narines, lui donnant une féroce envie de répandre encore plus de vomi qu'il n'y en avais déjà par terre. En plus, s'ils restaient là trop longtemps, l'odeur allait imprégner ses vêtements, et ce serait franchement désagréable.
Bon gré mal gré, les deux personnes finirent par atteindre ce qui semblait être la salle d'entraînement, et ou en effet, quelques personnes étaient déjà en train de s'exercer au maniement de diverses armes ainsi qu'au renforcement de leur masse musculaire, ce qui pouvait s'avérer salvateur dans certains cas.

"Bondour képitène. Je bou emprènte botre salle un bobent."

Garder son pince-nez n'est pas vraiment la meilleure option pour parler. Raven retint une furieuse envie de rire qui le prenait soudainement devant la manière dont Katia retirait, presque imperturbable, son pince-nez, tandis que le capitaine de la garde se forçait à ne rien dire.
Lorsque la reine eu clarifié sa première tirade, et qu'elle l'eut présenté au capitaine (devant lequel Raven s'inclina respectueusement), elle prépara le terrain de leur « combat ». Et cela effraya quelque peu le cryokinésiste, qui se demandait jusqu'ou s'élevait la puissance de la blonde, pour qu'elle soit obligée de préserver le reste de l'environnement contre elle.
Tandis que la reine procédait à sa préparation, Raven fit quelques étirements. Cela pouvait sembler dérisoire, mais pendant une bataille, un claquage parce que l'on ne s'était pas échauffé pouvait s'avérer fatal, donc il ne fallait jamais négliger ce point.
Un flash le fit sursauter, et il se retourna vivement, pour se rendre compte que... Katia venait tout simplement de changer de forme. Ses cheveux blonds étaient passés couleur chocolat, et l'aura qui l'accompagnait habituellement semblait s'être dissipée. Si Raven ne connaissait pas la reine personnellement, il aurait cru se trouver en face d'une... jeune femme lambda, même si elle était plutôt mignonne.

"Après vous."

Raven ayant fini ses échauffements, il se tourna vers le capitaine qui lui proposait quelques armes pour le combat. Il lui en fut reconnaissant, car lorsqu'il avait affronté Richard, son épée avait été tout simplement été pulvérisée, même si il ne s'en était pas rendu compte tout de suite.
Katia avait opté pour une masse, mais l’œil exercé du blond repéra bien vite que cette arme n'était apparemment pas sa préférée. Sa prise était imparfaite, et sa garde semblait fragile. Néanmoins en tant que reine d'Az-Mary, elle avait du être formée au maniement de diverses armes, y compris celle-ci, donc la sous-estimer serait totalement idiot. Surtout que dans son autre main, elle tenait une autre arme. Un bolas, il en avait déjà vu, manié par certaines personnes de passage à Eyrupson, et il savait que cela pouvait être dévastateur si bien utilisé. Et la reine semblait maîtriser parfaitement cette arme.
Raven opta pour une épée bâtarde, à une main comme celle qu'il avait l'habitude d'utiliser. Elle était un peu plus lourde que son ancienne en acier d'Eyrupson, mais la taille était sensiblement la même.
L'utiliser ne devrait lui apporter qu'un handicap minime.

- « Dans ce cas...j'attaque. »
, dit simplement Raven.

Et en deux foulées, il fut sur son adversaire, son épée brandit devant lui pour être prêt à parer si besoin était, et également prêt à matérialiser un bouclier sur sa main libre en cas d'imprévu. Depuis l'escarmouche à Heatpolis contre des bandits ou Katia et Raven avaient du s'épauler, ce dernier avait considérablement progressé. Non seulement au niveau du maniement de l'épée, mais aussi à celui de son pouvoir, qu'il apprenait petit à petit à maîtriser.
L'ancien Raven qu'elle connaissait était un faible, à peine capable de refroidir ce qu'il touchait, mais il avait appris à matérialiser des objets par la simple force de sa volonté. Et s'il voulait avoir la moindre chance de l'impressionner, il devait utiliser tout ce qu'il avait à sa disposition.
Non, il ne se battait pas dans l'espoir de la vaincre, trop de légendes couraient sur elle. Mais il voulait juste faire de son mieux.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Jeu 10 Mai - 0:12


    Voyant Raven lui arriver dessus à toute vitesse, Katia se tendit. D'instinct elle poussa sur sa pierre, qui lui envoya un soubresaut de protestation. Secouée, la reine se maudit intérieurement et roula lamentablement au sol pour esquiver le jeune blond, fauchant l'air de ses chevilles fines. Elle ne sortirait pas sa pierre avant un petit moment. Il était temps de voir ce qu'il valait vraiment en tant que soldat lambda.

    La reine fronça les sourcils et mit sa masse en garde, pour foncer sur le chrysalide. Le manche de celle-ci se heurta avec violence à la lame de Raven, et manqua de lui écorcher les mains. Un sifflement aigu de lames s'effilant l'une contre l'autre lui fit serrer les dents. Elle appuya tout son poids pour faire plier son adversaire. Mais sans l’absorption de la lumière, elle était en forte infériorité au corps à corps. D'un bond, elle cessa de s'appuyer, et fut déséquilibrée par son élan, s'étalant le cul par terre.

    Les bleus autours du cercle magique ouvrirent grand la bouche lorsque la reine rangea sa masse et décrocha les bolas qu'elle avait autours de la taille. Fine comme une brindille, la reine parvint cependant à mettre en rotation ses deux projectiles, et créer une zone de sécurité confortable, se rapprochant du jeune Aryus avec un plaisir évident. Le combat allait être drôle.

    Elle fonça droit sur lui une seconde fois, projeta sa première bola au sol pour avancer à toute allure, inspira un bon coup tandis que sa peau se gorgeait de lumière, et lui offrit un sourire à faire fondre Zacchary en personne.

    "Désolée pour ça..." chuchota-t-elle.

    Puis elle avança, s'écorchant le bras sur sa lame, et se plaça à quelques centimètres de son oreille.

    "JE NE SENS RIEN DU TOUT SOLDAT !"

    Son améthyste se mit à tressauter violemment sur son front, attirée par la lumière. La reine la maintint bien en place, sous un effort colossal. Reculant calmement, puisque Raven ne devait plus entendre grand chose, elle rengaina ses bolas, ayant usé sa chance de se battre à deux mains. Sa masse serait donc sa prochaine arme.



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Mar 12 Juin - 0:34

"JE NE SENS RIEN DU TOUT SOLDAT !"

Woh punaise! Sous l'effet des ondes sonores beaucoup trop forte, une furieuse migraine envahit la tête de Raven, tandis qu'il sentait le sol tanguer sous lui. Parvenant par miracle à garder son équilibre, Raven fit un bond en arrière et se remit en garde. Sa migraine restait présente mais cela était déjà plus supportable. Par contre, son oreille droite ne parvenait plus à capter le moindre son, et cela risquait d'être assez handicapant.
Voire très handicapant.
Néanmoins, cela ne devait être qu'une manifestation minime du pouvoir de la reine. Et pourtant, rien que cela aurait pu être fatal à un soldat lambda, alors le pouvoir a sa pleine puissance... Mieux valait éviter d'y penser.

Par contre... l'assaut de la reine avait eu au moins un avantage. Raven avait pu analyser le style de combat de la reine au corps à corps. Il avait analysé sa maîtrise de la masse, et celle, beaucoup plus développée, des bolas.
Mais cela restait insuffisant. En tant que reine, Katia ne devait pas avoir autant de temps pour s'entraîner aux armes qu'un soldat, alors sa maîtrise restait cruellement insuffisante, comparée à la sienne. Réutiliser la masse était en plus une erreur.
Et cela, il comptait bien le lui prouver...dans les secondes à venir.

- « Pas assez bon, Majesté. »

Raven poussa sur ses jambes, et d'un bond fut à proximité de son adversaire, qui était déjà en train de lever sa masse pour parer.
Et il frappa. Le choc métal contre métal projeta des étincelles, tout en produisant un bruit assez retentissant. Mais Raven ne comptait pas en rester la. Il leva une nouvelle fois son épée, et frappa une nouvelle fois. Il avait calculé son attaque à la seconde pour que la reine ai le temps de la parer, et évidemment, elle le fit.
Le jeune homme enchaînait les attaques, tout en adaptant son rythme à celui de son adversaire. Elle avait déjà du se rendre compte que, si il le désirait vraiment, il aurait pu se montrer plus rapide. Un autre assaut força Katia à brandir sa masse en l'air, tandis que l'épée s'abattait dessus.
Raven était plus grand que la reine, et sur le plan de la force physique pure, tant qu'elle n'utilisait pas sa pierre, il avait l'avantage. Aussi, il prit un malin plaisir accentuer la pression qu'il exerçait sur son arme, la faisant descendre peu à peu, jusqu'à laisser les deux armes à proximité du visage de la reine, qu'il surplombait.

- « Si vous continuez de vous retenir, Majesté... Pas sûr que vous puissiez évaluer l'intégralité de mes compétences. »

En soi, la phrase était déjà osée. Mais en plus, Raven se permit un geste qu'en temps normal, il ne se serait jamais permis. C'est à dire que sa main gauche abandonna pendant une brève seconde la lame de son épée pour effleurer la joue de la reine, dans un geste narquois... accompagné peut-être d'autre chose, autre chose dont le blond n'avait pas encore conscience.
Puis cette même main gauche la poussa vigoureusement. En soi, cela n'aurait peut-être pas eu un grand effet, mais en plus, le blond avait matérialisé sous les pieds de Katia... une plaque de glace. Dans une glissade magnifique, la reine d'Az-Mary dérapa, et se retrouva à proprement parler... sur le cul.

Ne souhaitant pas prolonger son avantage, Raven reprit ses distances, de quelques bonds en arrières, et reprit sa garde. Si avec ça, il n'avait pas provoqué suffisamment la reine pour qu'elle dévoile plus ses compétences, il ne voyait pas quoi faire de plus. Même si cela serait probablement synonyme de la défaite du cryokinésiste.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Lun 8 Oct - 21:28

Pas assez bon, c'était ce qu'il avait dit. Pendant un instant très bref, celui qui suffit à creuser une vilaine ride d'inquiétude au milieu de son front pâle, Katia se souvint que les hommes ne parlaient pas pour rien dire lors de combats. Elle se souvint que Jonathan l'avait réprimandée, plusieurs fois, à cause de sa maladresse. Et puis, elle porta son attention sur Raven. Trop tard. Sa masse était lourde. Bien trop lourde lorsqu'elle n'avait pas de pierre pour l'aider à la soulever. Et Raven était incroyablement rapide. Pourtant, contre tout calcul, elle parvint à le parer. Une fois. Puis deux. Les lames s'entrechoquaient, son bras affaibli par l'entaille commençait à la faire grimacer, et elle sentit rapidement le cours de la bataille s'inverser, ce qui n'était vraiment pas de bon augure. Certes, elle ne voulait pas humilier Raven. Mais si elle ne faisait rien, elle risquait de se faire humilier, elle.

De plus en plus fouilli, le combat prit un cours qui ne lui plut pas du tout. Raven avait deux avantages non négligeables. Un. Il était né avec une épée entre les mains. Deux. C'était un garçon, et plus grand qu'elle. Intérieurement elle fulminait. Elle aurait voulu effacer ce petit regard de soldat satisfait qu'il avait gravé profondément sur le visage. Par tous les dieux et leurs culottes ! Il se savait clairement en position dominante, et il en jouait ce fumier !

La reine sentit ses bras trembler, ses jambes plier alors qu'il était en train de la soumettre, son arme appuyant sur ses appuis pour la menacer, au plus près de son visage. Katia serra les dents et lui offrit un regard luisant d'une colère étincelante, vive, brûlante. Et pure. C'était le combat qu'elle refusait de perdre. La défaite qu'elle refusait d'admettre. Pas si vite. Pas devant ses gardes. Pas devant les recrues. Son bijou tremblait avec violence, couinait, chuintait, lui donnant un mal de crâne de tous les diables.

"Si vous continuez de vous retenir, Majesté... Pas sûr que vous puissiez évaluer l'intégralité de mes compétences"

Gnagnagna. Katia poussa de toutes ses menues forces sur ses bras, tentant de renverser la situation. Elle devint rouge de concentration, donnant tout ce qu'elle avait dans ce geste désespéré. Mais au royaume des pierres le porteur dénudé n'est pas roi. La main du blondinet effleura sa joue, lui tira un regard confus, et la déséquilibra. D'une poussée qui aurait à peine fait tomber un chaton, elle vit le monde basculer, le plafond passer sens dessus-dessous, et sentit le sol glisser puis s'abattre violemment sur son fessier.

Interdite, Katia resta sur le cul, littéralement, cherchant à comprendre ce qu'il venait de se passer. Elle sentit une vague de malaise, de colère mêlée et de moquerie gagner les rangs des soldats débutants. Se redressant avec lenteur et précautions, elle jeta un regard noir, de ceux qu'elle réservait d'ordinaire aux crétins qu'elle fréquentait de son adolescence. Celui qui défiait les hommes, aussi gros, grands, nombreux et poilus qu'ils soient, à émettre un rire. Son royal port de tête balaya les troupes qui se firent plus silencieuses que la brise balayant un cimetière. Ses mains frêles et graciles gagnèrent la masse, qu'elle raccrocha à sa taille.

"Et bien, Raven." Elle s’épousseta, leva l'oeil vers la plaque ouverte au plafond, et tourna lentement la tête, pour faire craquer sa nuque. Le calme et la maîtrise de soi n'avaient jamais été les points forts de Katia. Mais cette fois, elle allait utiliser cette colère à bon escient. La pierre de Sa Majesté se mit à pulser de plus en plus fort. Ses membres frissonnèrent.

"Je crois qu'il est effectivement temps que je me fâche."

Elle mit un genou à terre, fixa ce qui était les cieux, et émit une prière silencieuse. Une seconde s'écoula. Puis deux. Puis trois.

Son pouvoir la traversa comme un éclair, la foudroyant sur place. Son corps fut pris d'un spasme qui lui tira un mouvement vers l'avant. Ce n'était pas douloureux, au contraire. Comme un loquet qu'on fait enfin sauter, une puissance trop longtemps contenue qui ne demande qu'à s'échapper. Les particules de lumière firent légion autours de sa personne, l'illuminant de mille feux. Sa peau devint presque blanche, sa chevelure d'or, et son sourire se fit chaleureux... un bref instant.

Celui d'après, elle saisit sa hache, soigna son estafilade, et fit quelques moulinets avec cette nouvelle puissance. Une expression passa sur ses traits, tandis qu'elle se redressait, relâchant ses cheveux. Son nez de souris se fronça. Ses sourcils épais et blonds se froncèrent. Son regard darda son adversaire. Un sourire en coin, presque mauvais, encra profondément ses traits.

Puis, sans prévenir, elle partit à la charge.

Comme une bombe lancée à pleine puissance, elle frappa aveuglément. De haut, de taille, à droite, sur un demi-tour, Katia martelait Raven de sa masse, le poussant à reculer de plusieurs pas. Ses membres dopés par la lumière, elle donnait avec cette boule hérissées de piquants des chocs dignes de la pire brutasse. Des claques monstrueuses. Des leçons de géant. Chaque coup, provoquait des étincelles, chaque mouvement dopé un éclaircissement de sa peau. Elle s'y donnait plus encore que si sa vie avait été en jeu. Car devant ses soldats, personne ne la ridiculiserait.

Fière comme une lionne. Et aussi dangereuse qu'elle.



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Lun 15 Oct - 17:23

Raven jeta un regard de tueur pur et simple aux jeunes recrues lorsqu'il sentit les premiers esquisser un sourire, rapidement imité par la reine. Dans ces conditions, il n'était pas étonnant qu'ils rentrent leur langues dans leurs bouches et égarent la clé.
Tout d'abord, parce que Raven, lorsqu'il le décide, peut être impressionnant. Un grand gaillard, assez musclé, qui vient de faire preuve de sa maîtrise assez exceptionnelle de l'épée, ça en jette, et on a pas vraiment envie de l'avoir pour adversaire.
Mais à côté de ça, on a la reine d'Az-Mary. La reine, connue pour ses pouvoirs que l'on prétends descendus des dieux, et qui s'est fait connaître pour avoir à moitié pulvérisé une montagne en arrêtant une bande de voleurs. Inutile de dire que son regard eut plus d'effet que toutes les promesses de mort imminente et douloureuse que Raven aurait pu formuler.

"Et bien, Raven.",aussitôt, le guerrier blond se reconcentra sur le combat. Quelque chose dans la voix de la reine lui disait que le temps des provocations et des tests était malheureusement révolu. "Je crois qu'il est effectivement temps que je me fâche."

Ça voulait tout dire. La reine aurait tout aussi bien pu dire « Attention mon p'tit, maintenant tu vas douiller », le résultat aurait été le même.
L'escrimeur ressera sa prise sur son épée, et perfectionna sa garde. La reine... s'était mise à genoux, sauf que quelque chose dans son attitude lui disait qu'il allait effectivement déguster pendant les prochaines secondes.

Jusqu'à ce que cette impression se confirme, en un véritable geyser de pouvoir qui secoua la reine comme une poupée de chiffon, déformant son visage pendant une seconde éphémère.
Et elle réapparue, entourée de particules de lumières, ses cheveux d'un blond rayonnant, un sourire doux et chaleureux... La première pensée de Raven, au mépris de toute logique fut « Punaise, ce qu'elle est jolie comme ça. »
Mais la voir soigner la blessure qu'il lui avait faites, et empoigner sa masse d'armes comme une véritable hache le troubla suffisamment pour qu'il chasse toute pensée parasites de son cerveau. Ou en tout cas la grande majorité, les fantasmes n'ayant pas pour particularité de se barrer aussi facilement.

Mais même eux ne purent pas rester lorsque la reine lui fonça dessus. Brandissant sa masse d'arme aussi dignement qu'un Groin de Mort, elle se mit à le marteler, avec au moins autant de finesse. Raven n'eut d'autre choix que de parer. La garde de la reine était fragile, pleine d'ouverture, mais elle compensait largement avec la force de frappe pure dont elle faisait preuve.
Le cryokinésiste était maintenant obligé de reculer, devant la force de frappe de Katia Phoenix. Et cela ne devait même pas être la pleine mesure de ses pouvoirs.
Un autre coup, Raven se décala à gauche, mais pas assez vite.
La masse s'écrasa sur son bras droit, réduisant ses os en miettes, et probablement quelques uns de ses muscles en bouillies. Le blondinet mugit de douleur.

- « ...BORDEL ! »


Ses réflexes de guerriers prirent le dessus. Ne jamais arrêter de combattre, et se déconcentrer tant que le combat n'était pas fini. Jamais.
La reine s'était fendue, probablement sûre de son avantage. Et sa garde était une vraie passoire. Raven rattrapa de la main gauche l'épée que l'assaut de la reine l'avait fait lâcher, pivota, et frappa. La masse de la reine s'envola, rebondit contre la paroi magique, et retomba sur le sol, inoffensive. Raven coinça son épée sous son bras valide, ignorant la douleur et tendit la main gauche.

- « Apparaît, Chaîne de Glace ! »

Ondulant comme un serpent, une véritable chaîne de froid jaillit de la paume du jeune homme et s'enroula autour de la blonde, la saucissonnant sur place. Raven reprit son épée, et la planta dans le sol, à l'exact emplacement du bout de la chaîne.
Il avait gagné une poignée de secondes, le temps qu'elle se libère. Il fit un bond en arrière. Il n'avait plus la moindre chance au corps à corps.

- « Par le... MISSILE DE GLACE ! »

Un obus, pas d'autres mots, un véritable boulet jaillit de la main gauche de Raven pour fuser à toute allure vers le torse de la reine. C'était la dernière attaque qu'il pouvait mener.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Mar 23 Oct - 11:39

Le pouvoir coulait dans ses veines, il n'y avait pas d'autre mot. Autrefois, le possesseur de l'améthyste était connu pour l'instabilité de sa pierre, sa tendance à le fatiguer, à le vieillir trop jeune. Selon des rumeurs de cour, c'aurait été cette utilisation prolongée et quasiment constante de la pierre de vie qui aurait poussé Opale dans les bras d'un autre. En réalité, à cet instant, Katia était plutôt reconnaissante à sa mère d'avoir fait un pas de travers, car ses deux géniteurs étaient des possesseurs de pierre parfaitement maîtres de celle-ci. Certes. Elle ne pouvait créer des orages et se déplacer dans ses éclairs. Elle ne pouvait non plus étendre son ombre et s'y tapir, tuant quiconque mettait le pied sur sa personne. En revanche, à cet instant, elle se sentait comme sous perfusion d'énergie. Tout son corps pulsait, sa peau luisant, suintant la lumière par chacun de ses pores. Elle adorait l'améthyste, il n'y avait pas à dire. Et elle débordait tant de volonté magique qu'elle la laissait constamment activée, sans jamais en connaître l'abandon, le retrait.

Elle répondait à Raven sans aucune retenue, aucune. Chacun de ses gestes amplifiait le précédent. Oui elle agissait comme une barbare, des hurlements de plus en plus animaux s'échappant de sa gorge alors qu'elle rassemblait ses forces pour frapper de sa masse. Oui elle voyait son capitaine blêmir, ses hommes trépigner, et sentait un malaise grandissant du côté des spectateurs. Parce que Katia avait eu la pierre de vie, et son frère celle de la mort. Parce qu'autrefois, la reine se battait avec des dagues, ambidextre. Et parce que jamais on n'aurait pu soupçonner son corps frêle et délicat capable de mette une telle patate à Raven. Raven qui poussa soudain un rugissement, alors que sa main finissait broyée sous un coup de masse bien porté.

" ...BORDEL !
- Toutes mes excuses, Raven."

Sincères et noyées dans l'euphorie du moment à la fois, les paroles de la reine la poussèrent à redoubler d'effort. Il était blessé, donc potentiellement en colère, et se battait avec plus de rage. Elle lui répondait sans reculer, pour lui faire nettement imprimer qu'avec un Phoenix on ne plaisantait pas. Les rois et reines d'Az-Mary étaient descendants de Titan et Naïa. Ils étaient forts, indomptables, et vivaient selon leur propre code. Katia à cet instant avait oublié ses obligations royales, et poussait dans ses derniers retranchements Raven, qui en profita avec l'agilité et la grâce d'un épéiste.

Dans une chaîne de glace qui la fit blémir un bref instant, elle se retrouva totalement piégée, bras le long du corps, enfermée comme l'ampoule d'une guirlande de Noël à l'intérieur d'un globe lumineux. Par les couilles de Titant. Elle se débattit, poussa sur ses pieds, faisant à peine craqueler la glace, et dégagea un de ses bras, poussant comme une dératée.

"Par le... MISSILE DE GLACE !"

PAR LE QUOI ? Katia fixa, incrédule, l'obus glacé qui lui fonçait dessus. Elle n'avait jamais vraiment réfléchi aux conséquences qu'aurait une boule de bowling en pleine tronche, mais à cet instant elle n'était pas sûre de pouvoir réparer la totalité de ses dents. Aussi Katia réagit-elle comme chacun l'aurait fait. Ouvrant tous ses récepteurs magiques et cédant à la panique, elle se laissa griser par la lumière, et s'éjecta comme un boulet de canon et sa prison de glace. Son saut extraordinaire dévoila deux ailes lumineuses et translucides, des ailes de lumière pure, qui la maintenaient en l'air. Son sarouel était déchiré, ses cheveux encore couverts de givre, mais Katia était plus resplendissante que jamais. Elle surprit parmi les gardes deux hommes d'âge mûr s'inclinant avec respect et crainte, fixant ostensiblement le sol.

Divine, elle se laissa lentement planer jusqu'au sol, rangea son attirail, et se dirigea vers Raven. Nimbée de lumière, des égratignures sur tout le corps, elle posa d'un air rassurant sa main sur le bras du jeune homme, et remonta doucement du poignet au coude, réparant en accéléré ses os brisés. Cela fit un bruit affreux et la douleur devait être phénoménale, mais en une poignée de secondes, le bras du cryokinésiste ressemblait à quelque chose de... presque normal. Si ce n'était qu'il était toujours, désespérément, définitivement froid.

"Croyais-tu vraiment pouvoir rendre les armes aussi facilement ?"

Elle se pencha plus près de lui, dardant de son regard améthyste celui, froid, du jeune homme. Puisant dans ses ressources magiques qui avaient pris un petit coup avec cette crise de panique qu'elle s'était autorisée, la reine d'Az-Mary posa sa main sur la pierre du jeune homme et sentit une onde magique la traverser. Un chrysalide, bien entendu. Souriante, espiègle, elle insuffla doucement sa magie à la pierre, la boostant ainsi suffisamment pour que Raven puisse le supporter.

"Ne te relâches pas soldat, je n'en ai pas fini avec toi."

Pour illustrer ses propos, elle rattrapa ses bolas, fit quelques moulinets avec elles, et plia les jambes, courant à sa rencontre. A quelques pas de lui, elle relâcha alors la pression, et déploya réellement le boost qu'elle lui avait offert. Dans un flash aveuglant, la pierre de la recrue se mit à luire, les autres chrysalides autours d'elle boostés à moindre mesure également, et elle attaqua, pour le faucher aussi sec.



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Ven 30 Nov - 1:21

"Croyais-tu vraiment pouvoir rendre les armes aussi facilement ?"

Schrkooooooooooooouink. Ça, c'était le bruit que fit le bras de Raven lorsque la reine Phoenix envoya son énergie lumineuse dedans. Le cryokinésiste sentait ses os se ressouder, ses muscles se régénérer et ses tissus se refaire, le tout dans une douleur qui, à défaut de le faire se rouler par terre en hurlant de douleur, ce que lui criait son cerveau, réussit néanmoins à lui arracher un gémissement, aussitôt interrompu par une auto-morsure sur sa lèvre inférieure, si intense que cela lui arracha un mince filet de sang.

- « Et dire qu'on ose sous-entendre que la Lumière, c'est sans douleur... »

Raven agita son bras, que la reine tenait toujours, en en profitant un peu plus que ce qui était réellement nécessaire (sans même en avoir conscience apparemment), et fut content de voir que tout fonctionnait normalement. Néanmoins, alors qu'il s'apprêtait à poser son autre main sur celle de la reine pour l'inciter à le lâcher, une secousse le traversa, ainsi qu'une sensation... assez familière en soi, alors que le visage de la reine se rapprochait un poil trop.
Les joues du jeune homme furent envahie par une légère teinte rose, à peine perceptible, alors qu'il sentait de l'énergie envahir son Diamant Incolore, et que, curieusement, par un phénomène qu'il ne comprit pas, l'étreinte froide que son corps ressentait en permanence sans en comprendre la raison s'estompe légèrement, laissant place à une autre chaleur, pas désagréable, mais inhabituelle...
Un boost élémentaire. Comme quoi, quand la reine décidait de tester un candidat, ce n'était pas pour rigoler.

"Ne te relâches pas soldat, je n'en ai pas fini avec toi."


La main de Raven effleura son épée, toujours fichée dans le sol dans ce qui était un débris de la chaîne qui avait emprisonnée la reine, avant de se raviser. Non, le temps de l'épée était révolu, et... il éprouvait maintenant l'envie de se reposer uniquement sur son pouvoir. Sa température corporelle, maintenant que les deux avaient pris de la distance, était retombée dans sa froideur coutumière, qui ne gênait absolument pas le jeune homme.

- « Ravi de le constater... Dans ce cas, n'espérez pas que je me retienne non plus. Mais merci pour mon bras. »


Tendant son bras droit devant, dans une pose de combat que son professeur lui avait appris, quand selon ses propres termes « il avait constaté que ce petit con de Raven avait trop tendance à foncer droit devant lui et à abandonner son épée sur le champs de bataille. »
En soi, ce n'était pas incorrect, néanmoins combattre sans son arme était une discipline ou Raven n'était vraiment pas habitué. La reine avait repris ses bolas, et attaqua aussitôt, dans un mouvement pour faucher son adversaire. Qui pour une fois ne se laissa pas surprendre.
Raven réagit de la plus instinctive des façons, paume vers le sol, il déchargea son pouvoir, qui dans une vague de Blizzard jaillissant de ses paumes le catapulta dans les airs à la manière d'un Iron Man raté.
Mais assez haut pour esquiver, et surtout assez froid pour surprendre son adversaire. Raven tendit les paumes, propulsa huit sabres courbés gelés, qui partirent en sifflant et en tournoyant dans la direction de la reine. Attaque qui pouvait sembler impressionnante, mais pourtant aisément contrable.

Néanmoins, Raven ne voulait pas s'arrêter la. Il y avait une chose qu'il avait voulu tester, qui lui semblait auparavant un peu en dehors de ses compétences. Néanmoins, maintenant, cela lui semblait tentable, suite au boost. Quitte à se faire laminer, autant le faire en beauté, et impressionner les autres.
Les débris de glace qu'avait crée Raven en se projetant en l'air semblèrent se solidifier, se réunir... Et d'autres, que le jeune garçon venait de créer, les rejoignirent. Un énorme poing, de la taille de la tête de Katia, se forma, semblant être velu d'une couche de poils blanc.

- « Renverse la lumière de tes poings, Gorille de Glace ! »

Le reste du corps suivi, alors que la créature générée magiquement attrapa son propriétaire avant qu'il ne s'écrase au sol, et pivota pour frapper, désespérément lente, mais aussi énormément puissante, la reine, qui en toute franchise ne devait pas avoir envisagé une possibilité pareille.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Katia]   Aujourd'hui à 10:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien d'embauche [PV Katia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Cane attend un entretien d'embauche [PV Brianna ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens Rp-
Sauter vers: