Partagez | 
 

 Verena Kier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Verena Kier
necrolide


Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Onyx Gris [Fantôme]
Niveau: 1

MessageSujet: Verena Kier   Mar 11 Jan - 3:27

Partie I : Votre personnage

Identité :


Nom : Kier

Prénom :Verena

Âge : 18 ans

Lieu de Naissance : Heatpolis


Sa pierre :
vouloir

Nom : Onyx Gris
Pouvoir détaillé:
Fantôme: La jeune femme peut devenir transparente, et passer à travers les objets. Avec le temps elle pourra rendre sans matière une partie de son corps, ou bien tout son corps. Elle pourra aussi rendre consistant , ou non, un objet.
Elle manipule les mauvais esprits, et les fantômes, afin d'obtenir des informations.


En quelques lignes :

Description physique :

Verena est une jolie jeune femme de 18 ans. Cependant, il est dure, à première vu, de voir son véritable âge. Il est vrai, on lui en donnerai deux ans de moi. Tout cela s'explique par un minois certes fin et féminin, mais qui garde les moqueries et le teint juvénile d'une jeune fille. Ainsi, le sourire moqueur et les yeux pétillants de malice de la jeune femme démentent son propre âge. Pourtant, une fois le corps de Verena révélé, le doute s'envole. En effet, contrairement aux filles de 16 ans, Verena possède un corps avec de courbes voluptueuses, qui ont fait tourner la tête de certains plus d'une fois. Assez petite, mais qui semble grande par une magie inexplicable, Verena aime bien montrer son corps et s'amuse à séduire, en adoptant une attitude de gamine.
Son visage fin est encadré par des cheveux châtains clairs qui lâchés, atteignent ses omoplates. Etant quelqu'un ayant une peau très sensible, elle ne supporte pas sentir des mèches contre la peau fine de son cou. C'est pourquoi Verena les laisse le moins possible tomber sur son dos, mais les attache avec tout ce qui peut lui tomber sous la main, littéralement parlant. Ce n'est pas rare de la voir se promener avec des objets qu'elle a elle-même forgé.
Son regard, qui le plus souvent pétille de sarcasme et de malice peut devenir très froid, de par sa couleur. En effet, pour quelqu'un dont le sourire est contagieux, la jeune femme a des yeux très froids. D'une couleur qui n'en reste pas moins magnifique, rompant avec ses cheveux dont la teinte est courante, ils sont d'un gris métalliques clairs. Ceci explique pourquoi certaines personnes, certes pas physionomistes selon les dires d'une certaine femme, les confondent avec des billes de métal.
Ayant un style vestimentaire assez osé, la jeune femme aime porter des tenues légères, car elle a une très grande résistance au chaud. Chose curieuse, elle adore avoir froid pour dormir. Ses vêtements seront donc courts. Mais cela est naturel pour une femme d'HeatpolisDe plus, comme elle peut forger rapidement des objets, elle n'hésite pas à mettre sur elle des accessoires originaux, tels des cornes.
Avec une voix déconcertante pour ce physique de femme, Verena possède une voix qui peut être posée et calme comme mesquine et taquine. Alternant entre les deux voix, elle peut mettre qui elle veut sous son charme, surtout grâce à son rire, enfantin.


Description mentale :

Vu de dehors, Verena est une gamine tout simplement. Aimant faire des farces, elle utilise tout ce qui lui tombe sous la main pour accomplir ses méfaits, et possède un humour dévastateur. Heureuse, se moquant perpétuellement des gens, il est courant qu'elle hérite du surnom pas très affectif de " peste". Impulsive, elle n'hésite pas à se faire remarquer, et même si elle possède une grande intelligence, elle n'aime pas rester trop longtemps devant un problème. Mais quand elle a une idée en tête, il est impossible de la faire changer d'avi . Impatiente, elle n'arrivera jamais à attendre plus de quelques minutes. Elle veut tout, ici et maintenant, caractère hérité de son enfance unique.Voulant avoir raison sur tout, Verena s'en ai donné les moyens en lisant beaucoup et en maintenant un excellent niveau d'études. Paradoxalement, Verena est quelqu'un de paresseuse, mais elle ne le montre que très rarement, quand elle est avec de gens en qui elle peut faire confiance. Très joueuse, elle adore parier sur tout.C'est une femme qui est de nature enjoué et qui pour elle la provocation est synonyme de jeu, tout simplement. Verena est une personne qui adore voir qui craquera en premier et il se révèle assez souvent que ce sont les autres qui cèdent d'abord.

Sous ces airs mignons, farceurs,jamais sérieuse, et un tantinet énervant ( juste un peu je vous le promet), se cache une personne plus mature que son âge, avec une réelle complexité. Très intelligente, sachant reconnaître le trivial de l'important, Verena est aussi douée d'une langue acérée et d'une rhétorique plus qu'impressionnante. Cependant, sa paresse lui fait faire plus de syllogismes que de réels arguments. Aimant la solitude, elle ne montre jamais ses sentiments négatifs, préférant ne renvoyer que des sentiments positifs. Verena a aussi ce petit coté "j'men foutiste" qui peut en énerver plus d'un. Elle sait qu'elle ne fera que les choses à moitié si elle n'est pas convaincu de leur bien fondé. Si elle est confortablement installée ou bien en train de faire quelque chose de passionnant pour elle, peut-être pas pour vous, mais tant pis, il va vous falloir des arguments en bétons pour pouvoir la tirer de sa position.

Verena est quelqu'un qui déteste la monotonie. Elle veut que tous les jours soient différents. Une chose échappe à ce jugement: Verena impose à son mental des jeux de stratégies dont lesquels elle a très vite excellé. Verena est aussi quelqu'un qui n'est absolument pas organisée. Totalement désordre, elle n’a jamais compris et ne comprendra sans doute jamais la définition des mots « ranger » et « ordre ». De plus, il n'est pas rare de la voir arriver en retard, ne supportant pas être en avance et attendre. Au moins, si elle arrive en retard, elle n'attendra personne!

Certaines personnes lui ont dit qu'il était étrange qu'une personne comme elle puisse avoir été choisie par une pierre dont les pouvoirs étaient aussi... obscurs. Elle a pour seule réponse un haussement d'épaule.



Son histoire :



Il y a un peu moins de 20 vivait à Heatpolis, un jeune homme du nom de Loghar Kier. D'une beauté admirable sans toute fois faire évanouir la gent féminine, le jeune garçon avait très tôt décidé de devenir forgeron. De plus, ayant montré des capacités impressionnantes pour ce métier, le forgeron de la ville s'empressa de faire de lui son apprenti. Commença un dure entrainement qui marquèrent physiquement Loghar. Ses poignets devinrent couverts de zones plus foncées, témoignant du risque du métier. Mais plus il vieillissait plus sa renommée se dispersa à travers la ville. Au bout de deux ans, il était devenu très influent, et tous les habitants venaient le voir. Ce fut ainsi qu'il rencontra Kiara Elis.

Très belle jeune fille, complexant sur sa taille qu'elle trouvait ridicule, elle était une Biolide. Son pouvoir lui permettait de se régénérer et de soigner de légères blessures. Elle venait de Thalassa, et avait comme objectif d'acheter une arme pour son père, lors de son anniversaire. Mais sa véritable raison de venir était qu’elle devait faire quelque chose. Elle devait trouver des informations, mais elle ne savait pas comment s’y prendre. Avec ce qui venait de se produire, Kiara devait se cacher. Après tout, Il était mort, et ceux qui l’avaient aidé devait mourir aussi. Elle devait aussi transmettre une lettre à quelqu’un. Ceci avait fonctionné, car la jeune femme avait pu partir et ne s'était jamais sentit aussi bien, aussi indépendante. Après avoir parcouru la mer sur un bateau où les marins n'avaient cessé de l'importuner, elle avait mis pied-à-terre avec un soupir de soulagement.

Après de longues marches, et utilisant d'autres moyens de transport, elle arriva à destination. Pour quelqu'un qui venait d'une île, la chaleur procurée nuit et jour par le volcan était étouffante. Oublié le vent marin qui apportait une douce fraîcheur et surtout cette odeur de sel. Bonjour, les vêtements collés par la sueur et les cheveux trempés. Décidément, Kiara détestait cette ville, sa chaleur et son stupide volcan! Elle irait chercher l'épée de son père, ensuite elle ferait ses bagages et partirait de cette ville étouffante. Chose curieuse: elle n'allait jamais partir d'ici.

Allant commander l'arme, elle croisa, dans la forge, Loghar. Ou plus exactement ses mains, qui étaient couvertes de brûlures. Étant une guérisseuse dans l'âme, elle s'empressa de le soigner. Lui, pour la remercier, lui offrit ce qu'elle voulait. Au moment de partir, de rentrer chez elle, elle eut un doute énorme. Puis elle fit ce qu'elle devait faire: elle rentra chez elle. Elle donna ensuite son cadeau à son père et revint dans la ville où habitait l'homme qu'elle aimait. Elle s'en moquait si leur histoire était totalement cliché, même si leur fille allait souvent se moquer d'eux sur ce point.Quand elle arriva en courant dans la forge de Loghar, Kiara courut se jeter dans ses bras. Depuis elle ne les a jamais quitté. Passionément amoureux, ils se marièrent peu de temps après.

Quelques temps après, dans une soirée brûlante, Kiara accoucha d'une petite fille en parfaite santé. La jeune femme, heureuse de son premier enfant, rentra vite chez elle pour se remettre de son dur labeur sans les yeux des autres sur elle. En effet, les pierres étant interdites, il valait mieux que la Biolide rentre chez elle avant que des ennuis arrivent. Rentrés chez eux, les nouveaux parents purent admirer leur fille unique. Un joli poupon les regardait, de ses yeux bleus trop neufs pour que la couleur soit définitive. La fillette grandit entourée de son père qui voulait à tout pris lui enseigner son art, et de sa mère qui, tout en voulant calmer les ardeurs de son mari, voulait que sa fille devienne une Biolide.

Durant ses cinq premières années, Verena démontra son caractère de chipie en faisant sempiternellement tourner son père en bourrique. Pour la défense de la fillette, il faut dire que son père lui passait tout. Donc évidemment, Verena en abusait.

Malgré les interdictions de sa mère, elle allait souvent observer son père dans la forge. C'était leur petit secret. C'était entouré de toute cette chaleur que la petite fille restait calme, à la grande joie de son père. Celui-ci se surprit à penser qu'il aimerait bien que sa fille puisse contrôle le métal, afin qu'elle devienne une forgeronne comme lui. Il ne pensait à cela qu'on regarda les beaux gris de sa fille pétillés devant les cours de son père.

Sa mère lui racontait souvent les contes des dieux. De tous, et contre l'avis de sa mère, son préféré était Titan.Pour pouvoir apprendre de nouvelles choses, Verena appris très tot à lire. En effet, sa mère heureuse de la voir si épanouie dans la lecture, ignorant que la passion pour la lecture était due au désespoir de la fillette quand elle avait tord, lui achetait souvent des livres, très faciles, il est vrai. Ainsi Verena acquit une grande culture et connaissance. C’était en allant emprunter des livres que la fillette vit sa mère en compagnie de gens qu’elle n’avait jamais vue. Ils semblaient tous très proches, mais Verena, ne voulant pas se mêler des affaires de sa mère fit comme si elle n’avait rien vue.

Elle aimait faire des farces.En cela il n'y avait aucun doute. Il suffisait, et au grand désespoir de ses parents encore maintenant, de jeter un coup d'oeil dans ses iris métalliques. Devenant plus clairs quand une idée le plus souvent diabolique se formait dans son esprit, Verena avait aussi ce petit sourire au coin qui prévoyait des ennuis pour ces cibles. Ces dernières étaient souvent les habitués de la forge de ses parents qu'elle connassait très bien. Mais elle ne s'arrètait pas à eux. Ses farces touchaient beaucoup les pauvres touristes. Comme ceux-ci abondaient dans Heatpolis, cela était courant qu'une farce ait lieu dans le féniculaire, ou bien tout simplement dans les allées marchandes. Bien entendu, personne ne connaissait l'identité du coupable. Mais il n'était pas difficile pour Loghar et Kiara de le savoir quand il voyait leur fille rentrer avec un gros sourire.

La vie suivit son cours, et la petite fille grandit, entourée de ses parents. Il était certain que Verena était entourée d'amour, surtout par sa mère. Celle-ci pour une raison que Verena ignorait la sur-protégeait. Pour cela la gamine au caractère infernal s'enfuyait de chez elle et revenait tard le soir, pour retrouver sa mère paniquée. Cet amour débordant et étouffant de sa mère faisait parti des choses qu'elle ne comprenait pas sur celle-ci. À ce mystère s'ajoutaient ceux-ci: pourquoi sa mère ne parlait jamais de sa vie en tant que Biolide? Pourquoi sa mère ne faisait pas profité aux voisins de ses pouvoirs très utiles? Pourquoi gardait-elle cacher sa pierre, couleur saphir jaune?Pour la gamine de dix ans, sa mère et son pouvoir étaient des mystères qu'il fallait à tout pris résoudre. Ainsi, elle fourrait son petit nez dans les affaires des autres, et surtout de sa mère.

-Comment as-tu appris à contrôler ta magie? Tu as trouvé ta pierre où? Sur un chemin? Dans ton lit? Et comment...

Excédée sa mère avait fini par lui ordonner de lui taire. Verena ne pouvait que voir ses ailes blanches lui tourner le dos. Verena, soupirant, savait très bien qu'elle allait de nouveau essayer le lendemain. Au bout de quelques mois, alors que la jeune fille venait de fêter ses onze ans, Verena commença par passer de l'enfance à l'adolescence. Ce fut une période plus tôt dure pour sa mère protectrice. En effet, le caractère jovial et gaie de l'enfant laissa place à un amour de la solitude, et qui usait de son don naturel pour la rhétorique afin d'obtenir ce qu'elle voulait.

Ce passage est quelque chose de considéré normal pour les enfants de cet âge. Il est vrai que Verena avait changé, mais elle gardait cette première couche de malice et de farce, héritée de son enfance. Devenant plus paresseuse, elle monta vite sur les nerfs de sa mère, quand sa fâcheuse tendance à arriver en retard se multiplia fois mille. Sa chambre... n'en parlons pas. Un vrai désastre! À croire qu'un Chrysalide possédant le pouvoir de la terre en furie s'était acharné à créer un tremblement de terre dans cette pièce.

Toutes ses questions laissées sans réponse au sujet de sa mère en trouvèrent une un peu plus tard dans l'année, c'est-à-dire quand Verena avait un peu moins de douze ans. Alors que Verena rentrait de l'école, après avoir une fois de plus majorée dans toutes les matières, elle vit que son père était absent. Chose rarissime! Se souvenant qu'il devait partir vers la capitale pour elle ne savait quelle affaire, Verena ne se souvenait pas qu'un visite était prévue. C'était cependant le cas. Cinq ou six hommes et femmes étaient près de sa mère.

Verena écarquilla les yeux. Elle connaissait ces personnes! Elle les avait dèjà vu à côté de sa mère. La jeune fille aux yeux gris comprit que sa mère leur avait caché l'existence de ces amis, pendant très longtemps! Avec un sourire malicieux, elle décida d'écouter la conversation qui semblait créer polémique. Une femme blonde s'adressa à sa mère:

-Kiara! On a besoin de toi, cela fait trop longtemps déjà que tu te caches. Il faut la retrouver. Et on y arrivera mieux avec toi, comme avant.


Un homme s'avança vers la blonde et lui posa une main sur l'épaule:

-Calme, Ladyce. Tu as une fille toi aussi, tu peux comprendre que Kiara ait peur pour elle.


Peur? Pour Verena!? Mais pourquoi? Sa mère ouvrit alors la bouche, en prenant la main de la femme blonde.

-Je te connais depuis que je suis minuscule. Je ferais tout ce que tu veux pour t'aider... mais je ne peux pas abandonner ma fille et mon mari. J'ai trop peur pour eux. S'il te plaît... comprend-moi...

-Kiara... ce n'est pas ça le problême... c'est juste que...

-Si tu veux faire soigner quelqu'un, qu'il vienne ici, ou fais moi mander. Mais je ne veux pas qu'il leur arrive malheur.


La conversation dura encore quelques minutes, mais Verena ne l'écoutait plus. Pourquoi sa mère avait-elle autant peur. Et surtout de qui? Verena, assise en haut de l'escalier tremblait de tous ses membres... Maman était dangereuse? Pourquoi leur mentait-elle?

Verena passa toute la nuit à se poser des questions, sur qui étaient ces personnes et pourquoi elles étaient là. Ses pensées se brouillaient légèrement, et Verena finit par arrêter de ce poser des questions.

Ce fut quelques semaines après cette visite mystère que tous les rèves fondés en Verena par ses parents éclatèrent. Sa mère la voyait Biolide, et son père, possédant le pouvoir sur le métal. S'ils avaient parié, comme Verena avait pris l'habitude de faire, ils auraient perdu tout l'argent du foyer. Pour sa mère, spécialement, l'annonce du pouvoir de la jeune fille fit un choc. En effet, même si Verena n'était pas très facile d'accès, en raison de son caractère complexe, elle était une fille agréable pour ceux qui la connaissait très bien. Et son pouvoir était... morbide.
Après moultes et moultes réflexions, Kiara se souvint que la femme de feu le roi, avait un pouvoir tout aussi morbide que celui de sa fille voir plus.

Tout se passa rapidement, et assez banalement. Verena, alors qu'elle venait de s'échapper de chez elle, vint à la rencontre d'un garçon d'une quinzaine d'année, entouré par des gens qu'il appelait "amis". Du au caractère exécrable de la jeune fille, ils voulurent bientôt avoir sa peau. S'en suivit une petite course poursuite dans les dédales de la ville marchande. Cela était de la routine pour les deux groupes, car depuis que Verena était en âge de courir, les garçons tentaient de la poursuivre dans les ruelles. Sans succès. En effet, malgré son amour des farces, Verena savait parfaitement se fondre dans la masse. Sa couleur de cheveux aidant, car beaucoup de personnes avaient la même à Heatpolis.

Alors qu'elle tourna au coin d'une rue, elle tomba sur une petite cour qu'elle ne connaissait pas. Celle-ci offrait une vue merveilleuse sur le volcan, et avait en prime un petit banc. Et là! Verena fut choisie. Enfin, elle trouva sa pierre. Celle-ci était d'un beau gris, tel ses iris quand une idée machiavélique se formait dans son esprit. Toute contente d'avoir trouver une si jolie pierre, Verena la ramena chez elle. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle passa directement à travers la porte de la maison, pour trébucher à arriver aux pieds de ses parents.

Un grand capharnaüm retentit alors dans la pièce. Entre sa mère qui criait, son père... qui criait aussi et la pauvre petite au milieu qui ne savait pas quoi dire, cela pouvait être assez amusant.

Au tout début, ses parents croyaient qu'elle pouvait passer à travers les objets. Puis, un peu après ses quatorze ans, elle devint transparente, et finit par disparaître complètement sous les yeux effrayés, plus ou moins effrayés de ses parents, son père plus que moins. À partir de cette époque, Verena se mit à fond dans sa apprentissage. Elle passait du temps à se concentrer dessus. Son corps devenait complètement transparent à son bon vouloir, et elle pouvait passer à travers les choses. Amusée, elle s'attacha sa pierre à son poignet, de sorte qu'elle soit collée à la fine peau de son avant bras.

Le paroxysme n'atteint jamais son comble. Si Verena avait découvert d'autres choses par rapport à son pouvoir, elle se tu. Redevenant la jeune fille enjouée que sa mère voulait, elle emprisonna tous les sentiments négatifs au fond d'elle-même. Sa mère ainsi était contente.

Quand à Verena, celle-ci s'entraîna longuement dans les arcanes de ses pouvoirs, et put ainsi appeler un mauvais esprit. Mais il lui faut encore plus d'expérience pour arriver à faire d'autre chose. Son père, pour ses quinze ans, lui offrit une épée, qui dont la particularité était de pouvoir se déplacer par le manche. Ainsi l'épée pouvait être double, ou une épée et une dague. La lame n'était pas non plus très longue, mais allait très bien avec la corpulence de la jeune femme. Depuis toute jeune déjà, elle s'entraînait en cachette avec les lames que créait son père. Grâce à son père, elle obtenu l'autorisation de s'entraîner en plein jour.

Quand les enfants du feu roi remontèrent sur le trône, un sentiment d'euphorie prit place dans le corps de la mère, ce qu'elle montra pendant plus d'un mois. Elle leur expliqua alors, suite aux questions de sa fille, que les personnes qui étaient venus la voir, étaient des gens qu'elle connaissait à Thallata. Ils, elle compris, avaient été proches de l'ancien roi. Lorsque celui-ci mourut, ils organisèrent des représailles sur le frère cadet. Pour cela, ils devaient trouver la jeune soeur. C'était pour cette quête que Kiara avait dit non, voulant rester avec sa famille.

La famille Kier, suite aux confidences de la mère reprit une vie normale. Pour tous? Non, Verena résistait encore à la monotonie ambiante. Désirant progresser, elle voulait voyager, parcourir le monde. Étouffée par sa mère, elle n'avait jamais voyagé. Celle-ci ne pouvant dire non, par crainte de l'hypocrisie, demeura silencieuse sur ce sujet, et Loghar ne pouvant dire non à sa fille, lui accorda sa permission.

C'est ainsi que la jeune femme, maintenant âgée de 18 ans, belle jeune femme, s'apprête à faire ses premiers pas dans le monde. Elle sait très bien que si elle veut gagner sa vie, elle devra travailler comme espionne, en raison de ses pouvoirs très pratique dans ce domaine. Cela ne la dérange pas du tout, ayant déjà bien travailler sur cet aspect du métier dans sa propre ville natal.

En passant, si vous voulez du " matériel compromettant" sur quelqu'un, Verena est là pour vous servir!

Partie II : A propos de vous


Prénom ou Surnom : Louise

Âge : 17 ans

Quelques mots sur vous ? Je suis... tout simplement... Moi!? Après cette très belle introduction, je vous propose d'en rester là^^

Que pensez-vous du forum ? Des remarques à faire (rapidement) ? Excellent forum aussi bien niveau histoire ( et tout et tout) que graphisme.
Félicitations!

Votre présence sur 7 :
3-4. Plus souvent le Week End et les Vacances, à cause de mon emploi du temps sur-chargé.

Avez-vous lu le règlement ?

[CODE OK PAR KATIA]



Dernière édition par Verena Kier le Ven 14 Jan - 23:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Verena Kier   Mar 11 Jan - 13:47

Aie, j'ai dû mal m'exprimer dans le règlement parce que tu n'es pas la première à faire cette erreur ^^ une pierre correspond à plusieurs pouvoirs mais tu ne peux en posséder qu'un seul que tu peux développer à ta guise.. alors il faudra choisir entre la fonte, les marionnettes et l'obscurité ^^ Désolée pour la confusion et merci pour le contexte et le graphisme =) Bon courage pour terminer ta fiche.



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verena Kier
necrolide


Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Onyx Gris [Fantôme]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Verena Kier   Mar 11 Jan - 16:13

Ce n'est pas grave, j'ai changé.

Avant de terminer l'histoire, est-ce que mes pouvoirs sont acceptables?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Verena Kier   Mar 11 Jan - 16:30

Oui il est acceptable et te permettra d'ailleurs d'en tirer pas mal de choses =) je l'ajoute à la liste tout de suite ^^



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verena Kier
necrolide


Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Onyx Gris [Fantôme]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Verena Kier   Jeu 13 Jan - 23:36

Voilà, j'ai fini ma présentation, au grand complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: Verena Kier   Ven 14 Jan - 14:34

Alors ton histoire est très bien, néanmoins j'ai relevé de toutes petites incohérences :

Citation :

Deux ans après le coup d'état de l'actuel roi,

Si c'est le cas alors Verena ne doit pas avoir plus de six ans ^^

Citation :
En effet, le caractère jovial et gay de l'enfant

Hihi, un comming out ?

Citation :
Calme, Ladyce. Tu as une fille toi aussi, tu peux comprendre que Kiara ait peur pour elle.

Il me semble que Juliette était un peu jeune pour avoir une fille, à moins que tu ne parles de sa mère ? ^^Voilà, trois tout petits riens que tu peux modifier tranquillement. Donc je ne vais pas t'embêter pour ça, je t'ajoute ton rang, ta couleur et je vérifierai simplement que ça a été fait =) Très belle histoire au passage, et bienvenue chez les necro ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Verena Kier   Ven 14 Jan - 23:07

Je sais j'ai pris mon temps pour, mais vaut mieux tard que jamais. Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verena Kier
necrolide


Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 23

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Onyx Gris [Fantôme]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Verena Kier   Ven 14 Jan - 23:49

Voilà j'ai modifié. Pour l'âge et le coming out^^

Par rapport à la femme blonde, c'est en effet la mère de Juliette Ladyce. Ne sachant pas son nom, j'ai préféré mettre son nom de famille. La personne qui jouerait Juliette pourra alors choisir le nom qu'elle voudra.

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: Verena Kier   Sam 15 Jan - 1:38

C'est parfait, merci d'avoir changé ça =) je déplace !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verena Kier   Aujourd'hui à 10:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Verena Kier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» scrutateur mystique [carrière]
» R. VERENA GRIMM ► Jenna Dewan
» VERENA T. LOISEAU ∂∂ « C’est bon pour les hommes de croire aux idées et de mourir pour elles ».
» VERENA T. LOISEAU ∂∂ « C’est bon pour les hommes de croire aux idées et de mourir pour elles. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens journaux de bords et présentations. :: Anciennes présentations-
Sauter vers: