Partagez | 
 

 Nyx Maëwenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Nyx Maëwenn   Mer 12 Jan - 1:06

Partie I : Votre personnage
Identité :

Nom : Maëwenn
Prénom : Nyx
Âge : 22ans
Lieu de Naissance :
Thalatta

Sa pierre :

Nom : ( couleur) Agathe Rouge
Pouvoir détaillé: ( évolution au cours du temps...) Au commencement, son pouvoir n’était que vagues picotements nécessitant un contact et une bonne dose de concentration. Aujourd’hui Nyx est capable d’infliger de lourdes vagues de douleur à faible distance, par un simple geste de la main. Il serait juste de penser qu’avec le temps, il ne lui suffira que d’un simple regard, une simple pensée pour vous clouer au sol, terrassé par une souffrance dépassant tout ce que vous auriez pu imaginer.

En quelques lignes :
Description physique : (Minimum 7 lignes)

Tout dans le physique de Nyx semble avoir été étudié dans l’optique d’en faire une espionne. Tout chez elle, ou presque, est discret. Elle n’est pas éminemment grande, est plutôt fine. Ses cheveux sombres sont toujours soignés, soyeux quoi que coiffés simplement et sans reflet. Sa peau autrefois si blanche par manque de lumière n’a jamais réussi à bronzer après des années passées à errer sur les routes. Dans l’ensemble Nyx est une jolie jeune femme, élancée, finement musclée, mais rien n’affolerait la gente masculine ; pas de formes généreuses et provocantes, pas plus que d’attitudes aguicheuses. Son visage délicat est loin d’exprimer la personnalité de Nyx. Ses yeux sont doux et ses lèvres presque toujours étirées en un demi sourire rassurant, loin de la froideur et de l’impassibilité qui règne réellement sur elle. Oui, malgré son caractère un peu particulier, de visu la jeune femme parait tout sauf antipathique.

Description mentale : (Minimum 7 lignes)
Quel psychologie peut-on avoir lorsque l’on est capable d’infliger la souffrance que l’on a soit même éprouvé pendant si longtemps ? Nyx n’a jamais été la joie de vivre incarnée. Enfant déjà elle parlait peu, souriait peu, restait distante. Il faut dire, à sa décharge, qu’elle ne fut pas élevée dans un univers gai et coloré comme les gosses des palais. Longtemps considérée comme un fardeau par sa famille – et traitée comme telle, Nyx a appris à subir et se taire. Elle a donc du se forger un caractère d’acier afin de survivre dans ce monde qu’elle a longtemps cru hostile et sans espoir. Et puis lorsqu’elle reçut sa pierre, il lui fut possible de se libérer peu à peu de ses entraves. Elle se consacra corps et âme dans la maîtrise de son pouvoir et instilla peu à peu la crainte dans sa famille. Et continua longtemps après l’avoir quittée. Aujourd’hui encore, elle ne sait pas grand-chose de l’amitié, la joie, la confiance et rien de l’amour. Si son corps est souplesse et harmonie, son cœur est de pierre et son esprit de fer. Elle ne connaît qu’une manière d’avancer dans la vie : inspirer la crainte pour gagner le respect.
Malgré cela, libérée de sa famille, elle a développé une curiosité sans fin. Savoir. Tout. Et en apprenant, elle apprit à apprécier et respecter, plus les lieux et la nature que les Hommes, mais c’est déjà un début…

Son histoire :

(Minimum 10 lignes 25 si personnage "spécial" ou
"évènement")

Sombre histoire que celle de Nyx. Son nom même semble avoir été choisi en prévision de la vie qu’on lui destinait. Nyx est la troisième née de sa famille. Sa mère ne survécut pas à l’accouchement. Elle était si faible qu’elle n’eut pas même le temps d’apercevoir le visage de sa fille ni même de lui trouver un nom. Son père, un homme digne et fort, perdit tout à la mort de sa bien-aimée. Il s’enferma peu à peu dans son chagrin sans plus se soucier de ses enfants.
Nyx fut élevée à contrecœur par sa sœur, de seize ans son aînée. Ni elle, ni son frère n’avait plus d’affection pour elle que leur père, persuadés qu’elle n’était rien de plus que la responsable de la mort de leur mère. Malgré cela, Nyx vécut dans une atmosphère assez correcte pour lui permettre de grandir. Mais à l’aube de ses six ans, alors qu’elle commençait à tisser des liens de compréhension entre les choses du monde, son père, qui jusque là s’était contenté de feindre son inexistence, sembla soudain s’éveiller de sa torpeur. Peut-être la disparition de son seul fils en fut la raison, ajouté à la perte de son emploi. Quoiqu’il en soit, il sembla que toute sa rage, sa douleur, retenues depuis six ans, manifestèrent le besoin de s’exprimer. Et c’est sur Nyx qu’il les déchargea.
A compter de ce jour, l’enfant devint le souffre douleur de son père. Chaque fois qu’elle avait le malheur de le croiser, elle subissait insultes et coups. Ses pleurs restaient sans réponse car sa sœur, estimant qu’elle était suffisamment grande pour se débrouiller seuls, avait totalement cessé de s’occuper d’elle. Probablement pour mieux s’occuper de ses conquêtes.
Les huit années qui suivirent furent longues, douloureuses, sans espoir pour Nyx. Son père veillait à toujours l’avoir sous la main pour se défouler lorsque sa rage intérieure atteignait son paroxysme. Nyx avait plusieurs fois tenté de s’échapper, mais chaque fois elle était ramenée chez elle d’une manière ou d’une autre.
Elle n’y réussit qu’une fois, alors qu’elle avait onze ans. Elle trompa la vigilance de ses geôliers et passa la journée à flâner dans Thalatta, s’émerveillant de tout mais se méfiant de tout le monde. Malheureusement, ce qu’elle n’avait pas prévu, c’était la faim. Elle songea un instant partir pour ne plus revenir et se débrouiller mais sa lubie tourna court lorsqu’elle fut surprise à voler des fruits sur un étalage. Elle s’enfuit et se résigna finalement à rentrer chez elle. Son père l’attendait sur le pas de la porte, réduisant à néant son idée première de se faufiler discrètement dans la cuisine avant de retrouver sa chambre. Il était fou de rage. Il avait visiblement passé ses nerfs sur tout ce qui lui tombait sous la main mais rien ne semblait le soulager plus que malmener sa fille ; raison de sa folie. Lorsque Nyx rejoignit enfin sa chambre, elle s’effondra en pleurs sur son lit, couverte d’hématomes nouveaux, la lèvre fendue et la tête emplie des ignominies qu’avait éructé son père tout le temps qu’avait duré le supplice.
Et puis enfin, une lueur d’espoir vint éclairer le quotidien de Nyx, maintenant adolescente. Elle avait trouvé sa pierre. Et lorsqu’elle découvrit son pouvoir, un sourire malsain étira ses lèvres. Elle allait pouvoir se venger. Elle ne serait plus démunie face à la violence dont elle était victime. Malheureusement, elle se rendit vite compte qu’il lui faudrait du temps avant de pouvoir arriver à ses fins. La première fois qu’elle se servit de son pouvoir contre son père, il ne tressaillit même pas. Alors elle continua d’endurer en silence. Mais ces moments difficiles semblaient plus supportables car dans son cœur endurci brûlait l’espoir de pouvoir un jour se libérer de cet enfer. Nyx s’entraîna alors à maîtriser son pouvoir, veillant sur sa pierre comme sur la prunelle de ses yeux. Elle disciplina son corps et son esprit jusqu’au jour où elle se sentit enfin prête.
Ce jour arriva quatre ans après son entrée en possession de son Agathe rouge. Et ce jour là, son père alla trop loin. Plus hardie que dans son jeune âge, elle avait de nouveau tenté de quitter la maison. Avec succès. Et lorsqu’elle était rentrée, son père l’avait de nouveau attendu, mais cette fois, il était allé trop loin. Nyx s’était préparée à endurer de nouveau ce mauvais quart d’heure lorsque son père… tenta de lui arracher les ailes. Nyx réagit malgré elle. Comme d’instinct. Elle saisit la première parcelle de chair à sa portée et envoya les plus violentes ondes de douleur dont elle était capable. Ce n’était pas encore grand-chose, mais la douleur qu’elle ressentait elle-même semblait décupler sa volonté. Son père la lâcha brusquement et se mit à se tortiller, le visage tordu par la douleur, Nyx en était sûre. Elle avança tandis que son père reculait, maintenant sa prise. Et lorsqu’elle vit la peur dans les yeux de celui qui fut son bourreau et se rendit compte qu’elle y prenait plaisir, elle se recula. Elle resta là, dégoûtée et puis courut à sa chambre, rassembla quelques menues affaires et s’enfuit sans se retourner.

Quatre nouvelles années ont passé. Tout ce temps, Nyx l’a passé sur les routes, apprenant, découvrant tout ce qu’elle avait ignoré pendant dix-huit ans. Elle n’a que peu changé ; froide, distance, discrète. Méthodique aussi. On a parfois fait appel à elle pour torturer ou punir mais elle préfère rester seule, éviter de tisser des liens. Elle continue de parcourir Az-Mary en quête de nouvelles découvertes, envieuse de tout avoir mais capable de donner bien peu.

Partie II : A propos de vous

Prénom ou Surnom : Lyl
Âge : 19
Quelques mots sur vous ? Hum, je suis étudiante, passionnée d’équitation, mes hobbies sont le chant, le RP et le bouquinage. Voilà pour l’instant. Et vive les Lapins Crétins !
Que pensez-vous du forum ? Des remarques à faire (rapidement) ? Tout
bonnement magnifique !
Votre présence sur 7 : en principe 7, même s’il me faudra un peu de temps pour écrire des RP dignes de ce nom ^^
Avez-vous lu le règlement ? Je n'ai qu'une chose à dire : [CODE OK PAR KATIA]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Nyx Maëwenn   Mer 12 Jan - 2:11

Le tout est impeccable =) je suis contente que tu sois venue ^^ Je t'ajoute ton rang ainsi que ta couleur, n'oublie pas de passer par la case journal de bord !



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Nyx Maëwenn   Mer 12 Jan - 20:08

Merci =P
Et je suis ravie que ça te fasse plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nyx Maëwenn   Aujourd'hui à 10:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Nyx Maëwenn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maïwenn
» Maïwenn, le Moineau triste
» Maïwenn gambade [libre]
» todd&maïwenn ▬ touchdown, le destin tire et il marquent... il gagne la partie et nous perdons !
» Le petit questionnaire de Twan ! 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens journaux de bords et présentations. :: Anciennes présentations-
Sauter vers: