Partagez | 
 

 L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Dim 30 Jan - 21:51

Nan mais franchement… Quelle idée t’a eu de finir dans un endroit pareil avec deux gars que tune connais même pas et qui te font changer d’état dès qu’il te touche… Par état je ne veux dire qu’ils réussissent à le faire émigrer au pays des Bisounours par la simple force de leur pensée, pas plus qu’il ne pouvait lui faire pèter un câble en moins de trente seconde (Quoique les disputes aient déjà plutôt bien fait leurs effets sur les veines frontales du jeune homme). Non, je ne veux absolument pas parler de ces changements d’états aussi stupides que figurés… Mais plutôt de solidification et de vaporisation… Comment cela peut-il être possible allez vous me demander… Non mais vous êtes complètement stupide ou quoi ? C’est quand même évident que si on couple un chryokynésiste ou un pyrokynésiste à un métamorphe aqueux, ben il se passe quelques trucs sympathiques… Ouais enfin, sympathique n’est pas forcément le meilleur qualificatif quand on ne s’attend pas du tout à voir sa main se durcir puis devenir totalement intangible en deux poignées de mains quoi…
Bref, depuis cette douloureuse épreuve psychologique notre cher Mr. je passe à travers toutes les attaques physiques et j’emmerde les Richard qui se plaignent de découvrir que je n’ai aucun potentiel offensif, restait à une certaine distance de ces deux partenaires, tout d’abord parce qu’il n’avait pas plus que ça envie de subir condensation et sublimation à répétions, ensuite parce qu’il pouvait facilement contempler les yeux et profiter de cette végétation luxuriante pour changer d’horizon… Il pouvait enfin profiter de toutes les richesses que lui apportait ce monde, il pouvait enfin le découvrir sous toutes ses facettes et n’avait plus aucune attache, plus aucune famille à laquelle il devait rendre des comptes, il était seul et c’était ce qu’il pouvait y avoir de mieux… Du moins en théorie parce que pour ce qui est de la pratique c’est déjà une autre paire de manches… Souvent il se laissait aller à ces souvenirs, à son enfance avec Ilena, aux rêves qu’il avait eu durant toutes ses années au fond de la mer… peut être que certains d’entre eux étaient des prémonitions, peut être lui avaient-ils révélé des indices sur ses origines…

*On se dépêche messieurs, la chasse à l'ourson n'attend pas.*

Les derniers mots de Richard avant la mise en route de la petite troupe, résonnaient encore dans sa tête tel un écho. Arriverait-il à se faire des amis des ses deux types aux comportements si différents ? Se prendrait-il d’affection pour eux ? Etait-il capable d’aimer quelqu’un d’amitié ? Tout ça il le découvrirait aujourd’hui… Dans cette quête qui avait pour simple but que de retrouver un ours en peluche, rien de plus, une tâche qui paraissait aisée au premier abord, mais bien plus complexe si on s’attardait un peu sur les détails… Pour commencer, dans cette partie des Volcans de Titan les monstres étaient réputés comme très puissants, et disons que mis à part Richard, lui comme Raven n’était pas très expérimenté… ils étaient même plutôt du genre novice en matière de quête… Et comme si ce n’était pas suffisant il y avait toujours le risque que les bandits les croisent en chemin, et ils n’étaient sans doute pas faibles. Et puis il y avait toujours une malchance qu’il croise un Boss de milieu de niveau… Hein ?!? C’est quoi cette connerie débile que je viens d’inventer ? Un boss de milieu de niveau…Nan mais on aura tout vu quoi ! Pourquoi pas un Boss optionnel que le Pnj peut nous faire sauter dessus s’il trouve qu’on ne mérite pas de remporter une récompense… Mais non, il ne serait quand même pas capable de faire ça ce gentil Pnj… N’est-ce pas ? *sourire innocent* Et puis, je vous rappelle que si on n’arrive pas à temps pour récupérer les pierres, les bandits s’en empareront et ils auront deux pouvoirs extrêmement puissant entre leur main… Gné ? Qu’est-ce que vous êtes en train de me raconter ? La non-temporalité du Rpg ? C’est quoi ça encore… Ah d’accord ! Donc si j’ai bien compris, on pourra mourir autant de fois qu’on le veut, on pourra affronter un nombre inimaginable de monstre tout en faisant trois tours du monde pour nous entraîner, tant que nous ne sommes pas parvenu jusqu’au pierres, les bandits ne pourront eux-mêmes pas les trouver ! Ah ouais mais là si Lux veut se la jouer sadique on est plutôt dans la merde dans ce cas là…

Bon ben tant qu’on y est, autant s’occuper jusqu’à pouvoir débuter un minimum d’action, donc je vote pour l’éradication des espèces protégées… Gné ? Ah ben ça c’était plutôt pas commun… Il ne s’en était pas rendu compte tout de suite, mais par moment le relâchement du surplus d’énergie de ses partenaires carbonisait ou gelait le sol dans un duo de traces pas vraiment discrètes… C’est l’idéal quand on est censé trouver quelque chose avant nos ennemis…

"Dites… Vous ne pouvez pas un peu contrôler vos émotions ? Parce que dans le genre trace bien visible à laisser pour que les méchants vienne nous attaquer par derrière, on est quand même fort."

Qu’il soit totalement ignoré ou tabassé des deux côtés pour manque de respect total, il avait bien rien à faire, il avait au moins réussi à trouver un nouveau moyen d’occupation, critiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Dim 30 Jan - 23:14

Pouvoir de Magma, Métamorphose élémentaire, Pouvoir de Glace. Un groupe hétéroclite composé de trois personnes maîtrisant chacune un de ces pouvoirs.
Richard Stanford, un des Neicigams, les héros qui ont sauvés Az-mary du joug de Zachary.
C'est lui qui possède le pouvoir de la Lave et des Éruptions, un des pouvoirs élémentaires les plus puisssants du royaume. Vu son rang, il était logique que ce soit lui qui soit actuellement en première ligne. Cependant, cette personne était aussi un effroyable crétin, prétentieux comme c'est pas permis et dont le pouvoir outrageusement puissant a convaincu encore plus qu'il était le centre de l'univers.
Sinon niveau look ce qui accroche le plus le regard est l'armure de muscle que l'on peut voir mais surtout la véritable rivière de cheveux rouges, confirmant que l'on avait affaire à un bon gros punk !
Après, l'autre s'appelait Léonard Océanos. Pouvoir de métamorphose élémentaire. En gros, il peut se changer en flotte d'après ce que j'ai compris. Sinon c'est M.Je parle à un mur. Il a quasiment pas desserré les lèvres depuis qu'on l'a rencontré, il est un peu plus grand que Raven et est armé d'un arc.
Le troisième est nommé Raven Aryus, et c'est de loin le mieux de cette bande de fous. Non je rigole, pour vouloir attaquer quelqu'un qui a un pouvoir suffisant pour te carboniser faut être fêlé. Don de Glace, orienté vers la création. Il porte de long vêtement afin de cacher ses armes.

Un groupe parfaitement pas soudé donc, qui en ce moment suivait Richard. Mais Raven et lui s'envoyaient de telles ondes d'hostilités que leurs pouvoirs "fuyaient" de leurs Pierres, sans même qu'ils en aient conscience. Autrement dit on avait une énorme trace de brûlure d'un côté, tandis que de l'autre la terre avait visiblement perdu plusieurs degrés. Ce fut donc le taciturne qui parla (ô miracle) pour les ramener à l'ordre.

"Dites… Vous ne pouvez pas un peu contrôler vos émotions ? Parce que dans le genre trace bien visible à laisser pour que les méchants vienne nous attaquer par derrière, on est quand même fort."

Raven haussa les épaules en regardant le spectacle qu'ils avaient laissés.

- Bah...au moins comme ça les bandits on aura pas trop à les chercher.

Il fit quand même attention à couper l'émission de son pouvoir, histoire de ne pas se fatiguer. Quand à Richard, il faisait ce qui lui plaisait, Raven n'en avait pas grand chose à cirer . Oui, c'est parfaitement injuste parce qu'il ne lui a pas laissé une seule chance de rattraper sa première erreur, mais il faut dire que les deux sont au moins aussi barge, entre celui qui met la main aux fesses à un homme et celui qui provoque un Neicigam, les Q.I doit être à peu près équivalent.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Lun 31 Jan - 1:08

Richard se dépoussiéra le derrière en finissant de descendre la pente, aillant prit l'habitude de glisser dessus plutôt que de marcher. Les deux autres semblaient suivre sans problèmes apparent. Le piromancien pointa son doigt devant sa bouche d'un air pensif et fixa les deux bout du sentir sur lequel il était. Le coin n'était déjà pas sûr, rien qu'avec la bestiole qu'il avait croisé à l'arrivé. Autant faire au plus vite donc au plus prudent. Le sifflement du vent lui rappela qu'il n'entendait pas autre chose aux alentours, ce qui le soulagea sur son problème de trace.
Mais déjà, Léonard se décidait à l'ouvre enfin au plus grand désespoir de Richard.

"Dites… Vous ne pouvez pas un peu contrôler vos émotions ? Parce que dans le genre trace bien visible à laisser pour que les méchants vienne nous attaquer par derrière, on est quand même fort."

Le membre des Six n'accordait qu'une attention limitée à ce qu'on lui disait d'habitude et ça suffisait. Mais cette phrase résonna dans sa tête, rebondissant et n'épargnant aucun cortex ni hippocampe. Mais bordel c'était quoi cette impression ? La phrase ricochait et provoquait une impression bizarre. L'autre en rajouta une couche avec une ironie qu'il avait du mal à discerner. En était-ce seulement ? Cette question même l'agaçait par dessus le reste accumulé. Subitement, Richard tourna des talons vers ses acolytes, les pointant du doigt.

"Premiere regle si vous voulez pas que je me fâche..."
L'index sur Raven...
"La..."
...puis sur Léonard
"...ferme. Capito ?"

Sans même attendre de réponse, il reprit la route en se décidant enfin sur l'itinéraire. Le plus court, qui évitera d'avantage de discussion et d'humiliation avec Laurel et Hardy. Ses sens en ébullition s'inhibait plus à chaque pas vers son objectif. Même l'air semblait saturé d'une odeur de...brulé ? Baissant les yeux, Richard découvrit son index en feu en train de bruler son pantalon. Une large trace noire décorait la cuisse du mage pendant qu'il dançait d'un pied sur l'autre en jurant et secouant la main. La même qu'il avait pointé vers les deux compères.
Une fois l'incident clos, le garçon jeta un regard noir au deux autres avant de continuer rageusement la route vers le sentier qui semblait s'agrandir.

D'accord au début c'était drôle, mais qu'est ce qui se passait là ? Les faire-valoir n'avaient pas totalement tort. En effet Richard semblait perdre le contrôle de ses pouvoirs, reste à espérer que c'était une mauvaise passe. le chemin continuait et le trajet se faisait de plus en long. A chaque fois que l'un des gaillards s'approchait un peu trop, le membre des Six trotina pour prendre de la distance quand une insulte ou un regard ne suffisait pas. pour la première fois, Richard doutait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Lun 31 Jan - 1:52

Un bruit mat, typique de celui d'une tête qui tombe, brisa le silence du petit terrain boisé en contrebas. Le souffle court, le combattant rajusta ses gants et leva son arme, poussant un cri de victoire avant de ranger son épée courte contre sa robe, dans son fourreau. Essoufflée, la lady commença une lente ascension, maudissant cette fatigue qui lui usait les pieds jusqu'à l'os. Elle avait passé les trois derniers jours dehors, au pied de ce volcan, à tenter de retrouver ce qu'elle avait si bêtement égaré, mais personne n'avait su lui dire où étaient tombés ces fichus cristaux. Oui, Lady Aymeric était d'une humeur massacrante, harassée et sur le point de tomber dans les pommes de sous-hydratation.

Épuisée, elle s'assit sur un rocher droit, et enleva ses chaussures tachées d'hémoglobine. Sa robe toute entière portait les marques de son combat, et le petit manuel de cartographie de la région qu'elle tenait dans la main droite était si détrempé d'hémoglobine qu'elle doutait de pouvoir voir quoi que ce soit de plus. Elle avait annoté quelques endroits stratégiques à exploiter pour sa recherche, ne supportant pas de remettre entre les mains d'anonymes son cristal, mais devait bien avoir qu'elle était vaincue... au moins à demi, sur ce coup-là.

"...ferme. Capito ?"

Lady Aymeric redressa la tête et se mit en garde, comme une mariée macabre au milieu du chemin, s'apprêtant à trancher d'autres têtes... lorsqu'elle vit arriver trois aventuriers. D'ordinaire elle les aurait attaqués, personne ne descendait de Heatpolis vers le lac sans avoir au moins quelque chose d'extrêmement important à y faire. Tous les volants ne se donnaient pas la peine de prendre la pente, ceux-là étaient donc fait d'une autre étoffe. Ils semblaient ne pas se connaître, et la présence en ces basses terres de trois hommes qui ne pouvaient pas se piffer ne pouvait dire qu'une chose : ils venaient pour la quête qu'elle avait postée.

La jeune mère leva les bras et fit de grands signes, les hélant pour qu'ils s'approchent en tendant bien haut son épée totalement tachée et son manuel de carte qui goûtait le long de son bras tant il avait épongé de morts.

"Eho ! Je suis là ! Vous êtes venus pour les pierres?"

Ne faisant pas attention à ce qui se passait derrière elle, elle offrit son dos tout droit à trois hommes dont le visage était recouvert par un bandeau bleu qui ne laissait apparaître que leurs yeux, et d'où dépassaient quelques cheveux. Les aventuriers réussiraient-ils à les mettre en fuite avant que l'inconnue ne soit transpercée de leurs lames ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Lun 31 Jan - 19:35

Et ben voilà ! Quand on veut on peut ! Par la seule force de sa chiantise, ce cher Léonard venait de réussir à calmer ses deux partenaires d’affilée… Enfin plus l’un que l’autre, mais là ce n’est qu’un détail. Le résultat était là, Raven s’était calmé niveau gaspillage de pouvoir et Richard était à tel point pris par le doute qu’il les fuyait presque… En fin de compte cette petite balade s’annonçait drôle avec ces deux débiles, suffirait simplement d’envoyer une ou deux piques par ci par là pour semer la zizanie et on aurait droit à un bon spectacle.
Fin’ bon, il fallait quand même les garder en forme au cas où, par le plus grand des hasards, nous rencontrions sur notre route une bande de méchant vilain bandit pas beau du tout ! N’étant pas vraiment de nature arrogante, ou alors c’était vraiment épisodique est justifiée, il savait très bien qu’il n’arriverait pas à faire face à des ennemis armés jusqu’au dents tout seul… Ou bien il mettrait un sacré temps pour y arriver parce qu’avec pour seul capaité offensive un arc et une dague… Ben voilà quoi, ce n’est pas encore la joie pour combattre les méchants…

"...ferme. Capito ?"


Bref, une fois Richard mis à l’écart par pure bouderie, et une bonne petite séance de rire contenu suite à la sublime gaffe de notre ami Richard, il valait peut être mieux commencer à getter le danger, car plus ils avançaient, plus ils avaient de chance de tomber sur des adversaires, qu’ils soient humains, humanoïdes ou totalement difformes. Une femme était en vue, postée en plein milieu du chemin comme une statue (mais bordel c’est quoique ce scénario bidon ! Les méchants sont censés être en embuscade, pas en plein milieu de la route… Quoique certains bien intelligent se mette bien en évidence pour que les aventurier, comme de bon pechno leur fonce dessus, ils n’ont pas de craintes à se faire, de toute façon ils bloquent le déroulement des événements tant qu’ils ne crèvent pas ses profiteurs…). Alliée ou ennemie ? En tout cas elle semblait avoir eu un sursaut d’intérêt en les voyant, se pourrait-il qu’elle soit elle aussi en chasse des pierres précieuses…En tout cas, c’est ce que confirmaient les grands signes d’épée et de bouquin saturé de… Sang ?!? Euh… C’est moi où elle en a aussi plein ses vêtements et son épée en est impregnée ?

"Eho ! Je suis là ! Vous êtes venus pour les pierres?"

Ah ben non, ce n’était pas lui. Elle était vraiment à la recherche du nounours à double fond, et pour ça elle utilisait la méthode classique : « tu parles ou tu meurs ? ». Bref… Trois hommes suspects sortirent alors des fourrées, tout trois équipés de lames aussi luisante que tranchante… Fallait pas être Einstein pour comprendre qu’il ne s’agissait pas de cure-dent. Fallait peut être avoir à peine plus de jugeotte pour comprendre qu’il ne voulait pas forcément que du bien à la Lady.
C’est vrai que Léonard n’est pas bavard. C’est vrai que Léonard à un sens de l’orientation merdique. C’est vrai que Léonard n’a aucun pouvoir offensif. C’est vrai que Léonard peut s’avouer très chiant. Mais c’est tout aussi vrai qu’il réagissait au quart de tour et qu’il visait juste en sa qualité d’archer. Allant outre cette inconnue, il prit tout bonnement la place de celle-ci en la tirant en arrière… Et il reçu trois coups d’épée. Un en plein cœur. Un dans le bassin. Un dans le bras qui venait de pousser Lady Aymeric vers l’arrière… Gros blanc chez tout le monde sauf pour…

"Euh… Vous attendez quoi exactement pour m’aider ? "

La question était posée aux deux abrutis qui lui servaient de partenaire. Avec trois épées plantées en lui, il était quand même vachement normal de demander à ses partenaires de réagir. Surtout quand on voyait la tête éberluée des ennemis qui avait encore un peu de mal à comprendre ce qu’il venait de passer. Peut être que s’ils remarquaient que le corps du jeune homme était devenu totalement translucide, ils auraient compris… Enfin, faut pas trop en demander à des assassins quoi….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Lun 31 Jan - 23:59

"...ferme. Capito ?"

La bouche de Raven s'entrouvrit d'un sourire à la fois sadique et heureux. Sadique parce qu'ils (Léonard et lui) avaient visiblement mis le Neicigam en colère et il adorait ça, heureux parce qu'en parlant Richard venait de mettre le feu à son pantalon sans s'en rendre apparemment compte; Raven observa le spectacle avec une moue joyeuse absolument pas dissimulée.

Bon, l'incident fut maîtrisé rapidement, bien que trop rapidement au goût de notre aventurier de service qui aurait bien aimé voir Richard disparaître en se changeant en tas de cendre. Oui je sais que pour un utilisateur de Magma c'est difficile, et je m'en moque! Concentrez vous plutôt sur la femme qui vient d'apparaître, complètement tachée de sang, et... quoi comment ça de sang ?

Avec une mine légèrement effarée, Raven observa la femme, qui avait des vêtements plus adaptés au combat qu'à la marche, et accessoirement plein d'un beau liquide rouge, son épée était dans un état pas vraiment meilleur, vu qu'elle venait visiblement de pourfendre quelques personnes mal intentionnées, et elle leur faisait de grand signes...
Oh mon Dieu ! Veut-elle nous buter afin de récupérer nos affaires, revendre nos corps à un pervers qui se servira de notre peau afin de se faire des sets de table tandis qu'elle pourra profiter de tous nos objets de valeur ?
Peut-être pas en fait...

"Eho ! Je suis là ! Vous êtes venus pour les pierres?"

Non...cet espèce de tarée était leur cliente ? Une...Lady, rien que ça... Et elle se promenait dans une tenue pareille. Alors que Raven ouvrait la bouche pour répondre, Léonard réagit avec une vivacité surprenante. Trois hommes venait d'apparaître, un air pas vraiment amical sur le visage. Le brun attrapa Lady Aymeric et la tira en arrière avant de...se prendre trois épées dans le corps, et ça fait mal.

Un silence plana, tandis que les bandits arboraient un sourire de victoire et les quêtistes pâlissaient. Jusqu'à ce que Raven remarque que pas une goutte de sang coulait. Il leva des yeux stupéfaits sur le visage qui, un air vaguement ennuyé, articulait :

"Euh… Vous attendez quoi exactement pour m’aider ? "

Ah oui c'est vrai...Métamorphose élémentaire... C'est que ça fait flipper ce truc quand même ! Raven secoua la tête et tira son épée d'un geste fluide et bondit sur le premier bandit qui dégagea son épée du corps de flotte en passant parce que devait être l'emplacement du foie...Beurk...
Fer contre fer, Raven poussait de toute sa force pour forcer l'autre à reculer petit à petit, jusqu'à ce qu'il se retrouve au bord du précipice. Là il cria au dernier membre du groupe :

- Richard, c'est toi le membre le plus puissant du groupe alors est-ce que tu voudrais bien te BOUGER ?

Énervé, il utilisa les arcanes du combat de rue. Il avait apprit l'escrime, façon de combattre noble, certes. Mais il s'était vite aperçu que lorsque tu combat pour ta vie, tu dois utiliser tous ce que tu as à ta disposition. Il n'eut donc aucun scrupule à flanquer un bon coup de pied dans les bourses du bandit, puis profiter de sa douleur toute masculine pour le pousser dans le précipice. Le problème était que maintenant il s'était éloigné un peu du groupe et un autre des bandits avait fini par comprendre le pouvoir de Léonard et avait retiré son épée du corps tout liquide pour foncer vers Lady Aymeric.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Mar 1 Fév - 20:51

]Et les deux autres qui gloussaient comme des collégiennes derrière... Le feu montait au joues de Richard qui ne prit pas la peine de se retourner, autant par mépris que par crainte d'afficher un nouveau gag paranormal. En juste retour des choses, il se jura de leur botter les fesses dès la fin de cette mission, le petit plus de "l'esprit d'équipe" à sa manière. Les choses allèrent vite, enfin, assez vite pour lui. Un joli morceau pointa de le bout de son mignon minois. D'autant plus mignon si seulement ce petit en-cas n'était pas assaisonné d'hémoglobine. Richard eu soudainement le doute que cette fille ne ressortait pas de l'un de ces clubs si bizarres en ville ou la douleur rime avec plaisir. Mais il n'y connaissait pas grand chose, sinon que le barman est un filou vu le prix du verre.
Nouvelle déception, son futur dessert était en fait sa cliente faisant le salle boulot pour eux, visiblement impatiente.
Subitement, Léonard s'élança et bouscula la jeune femme avant de se faire empaler par trois olibrius encapuchonnés. A vrai dire, Richard était prêt à le lancer sur eux, mais l'initiative était là.

"Mazette..."

Le corps du pseudo macchabée était devenu translucide avant de leur demander un coup de main. C'était donc ça le machin élémentaire ?
Un peu penaud, Richard s'avoua que ce n'était pas plus mal que son compagnon ne meurt pas maintenant. C'est quand un bruit de métal suivit d'un héla de Raven brisèrent qui brisèrent sa bulle que le pyromancien se reveilla enfin. M...m...mais ! De la bagarre et il était en train de tout rater !
Léo déconcertait le gibier pendant que Raven prouvait qu'il en avait...enfin plus que son adversaire en tout cas.
La lame en l'air, le troisième bandit fonçait sur la cliente un peu dépassée, avant d'abattre son arme de toute ses forces. Le tranchant s'enfonça dans un bruit visqueux avant de s'arrêter net.

"T...T...T...T...J'espère que tu ne crois pas que c'est une question de taille..."

Les yeux jaunis du malfrat se levèrent, découvrant une silhouette massive en contrejour sur son passage. La où son épée semblait avoir rencontrée la chair, le reste d'un bout de métal finissait de fondre un rocher en forme de pointe enflammée: l'épaule de Richard. ce dernier finissait de claquer de la langue en toisant cet insecte du regard. Un pauvre type qui s'en prend à une femme en plein milieux d'une mêlée, ça le débectait.
Une main sur la hanche, il se pencha vers l'agresseur avec un sourire inquiétant. Mais avant même que le membre des Six ne balance sa réplique, le bandit sortit un couteau de sa ceinture et le planta dans le ventre de son adversaire qui se plia en deux sous le coup.

"Argh !"

Un silence pesant s'installa, pendant que l'action avait repoussée la cliente au sol. Elle pouvait contempler Richard, tordu, les mains sur le ventres, sa crinière recouvrant son visage dans un silence morbide. L'homme sous son bandages ricana avant de retirer sa main. Mais celle ci ne venait pas, l'autre roux était complètement penché dessus ! Une chaleur bizarre régnait sur le ventre de ce type, plus chaud que du sang, pendant qu'il lui serrait la poigne ! Arrachant son arme d'un coup sec, celui ci découvrit que ni le couteau, ni sa main n'était au bout de son bras. Au bout d'une manche un peu noircie se trouvait un moignon incandescent déjà cautérisé.

"T'es plutôt long à la comprenette hein ? Je vous ai laissé votre chance, esperant un adversaire, mais vous n'êtes que des porcs sans manières ni fair-play..."

Il prit une profonde inspiration pendant que le haut de ses vêtements s'envolant en débris noirs et calcinés, dévoilant un imposant torse au tatouages palpitants

"...fini de jouer."

Richard se releva plus en colère que jamais. Ses mains jouaient en permanence avec une boule rougeâtre de la taille d'une balle. On pouvait voir le manche du couteau disparaître à sa surface. La balle fusa au visage du brigand qui fut projeté contre un mur pendant que le projectile retrouva la main de son propriétaire. Il avait vraiment envie de faire durer cette charmante rencontre, mais ça aurait pu paraitre indécent devant une lady et même deux pèquenauds. Richard entama alors une marche. Mais pas comme un rythme de voyage ou quelqu'un de furieux, mais comme quelque chose de mécanique, d'inévitable .

Le boulet toujours au bout du bras, l'autre se tendit et alla rejoindre le col de l'homme en bleu. La masse de fer en fusion le frappa une fois, deux fois, trois fois dans un rythme quasi défini entre le deux et le trois. Richard vérifia d'un air froid si celui ci gémissait encore. Le visage du bandit percuta la parois une, deux, puis trois fois dans ce même rythme. C'est alors que Richard reprit sa marche, la mâchoires serrées et le regard fixe, se dirigeant vers le dos de Raven. Son pied fusa entre les jambes des bretteurs, fauchant le tibias du malheureux déjà a moitié dans le vide. Un mouvement sec et rotatif. Richard tourna sur lui même en contournant Raven avant d'envoyer une manchette à la pomme d'Adam du perdant. Le brigand se tint la gorge, les yeux révulsés en tombant dans le gouffre sans un bruit.

Dans un bruit de flammes, le membres des Six se tourna vers le dernier en affaire avec Oceanos.
"Et toi ? "
Dit-il d'une voix grave et forte pendant que le boulet commençait à se liquéfier et grimper de long de son bras.
"Donne nous une raison de ne pas te massacrer. Et si tu cours, je ne me retiendrais plus, alors parle."
Les dernières syllabes étaient particulièrement bien articulées et détachées afin que l'ordre soit aussi clair que simple. Richard n'aimait pas être dans cette état, mais c'est seulement maintenant qu'il avait prit conscience de l'enjeu de cette quête. Son esprit bouillonnait, savourant chaque syllabe de haine et le tantra d'un prochain massacre. Déjà, le visage du membre affichait des veines rougeoyantes pendant que sa peau fonçait. Ne pas craquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Mar 1 Fév - 23:31


    Le dernier des trois bandits était également celui qui avait le plus d'expérience, et qui savait le mieux ce que représentait cette petite donzelle pour le chef. Si les autres étaient morts de la main de l'ennemi, il n'avait pas peur, entouré par un funeste destin. Quoi? Si la rousse qui avait, au passage, totalement brûlé le visage et le crâne de Ned, souhaitait qu'il balance ses compagnons, alors il était mal parti. Petit poignard en main, il jeta un regard au deuxième grand baraqués de ses adversaires, puis toisa la petite femme qu'il devait abattre.

    "Allez vous faire foutre" lança-t-il à la volée, le regard corrosif dirigé sur les quatre aventuriers à la fois. Puis il tira la langue, pencha la tête sur le côté, et éclata violemment ses mâchoires l'une contre l'autre, le regard de défis toujours aussi présent. Deux secondes plus tard, il s'écroulait, blanc comme un linge, du sang s'écoulant lentement de ses oreilles.

    Voyant son agresseur ainsi tué, Lady Aymeric poussa un soupir de soulagement et s'avança, tentant de remettre un peu d'ordre dans sa chevelure vert clair, impressionnée il fallait le dire, par l'efficacité des trois aventuriers qu'on avait envoyé à la recherche de l'ourson de son fils. Elle ne pouvait pas leur mentir après une telle scène, s'ils étaient là ce n'était pas pour ramener les peluches, mais bel et bien pour leur rendre leurs pierres afin qu'ils les mettent définitivement en sécurité. Heureusement pour elle, la Cour de Zacchary puis la promesse faite à son époux de ne jamais plus utiliser sa manipulation l'avait forgée au combat rapproché. Ce qui expliquait notamment qu'elle ne comptait pas les morts de sa main dans la journée.

    Lady Aymeric, du haut de ses vingt ans et de son mètre soixante, rajusta son bandeau et se rapprocha, un net sourire sur le visage.

    "Merci beaucoup messieurs, sans vous j'aurais été dans une très fâcheuse posture... enfin si vous n'étiez pas arrivés, je ne leur aurait pas tourné le dos, alors vous ne faites que votre travail."

    Joyeuse, elle tira de son livre une carte toute tachée dont seule une infime partie était protégée par un chiffon : la carte détaillée de la région dans laquelle ils étaient. Il fallait qu'elle leur explique ce pourquoi ils étaient là.

    "Je pense que mon époux vous a expliqué pourquoi il faut retrouver cet ours, alors je vais vous montrer les zones que j'ai pu explorer. Les biolides se sont senties tellement gênées qu'elle m'ont fait survoler la région, j'ai réussi à en tirer ceci."

    Elle déroula le parchemin non taché parmi tous les autres papiers que contenait son carnet et le mit à côté de sa robe définitivement fichue.




    "J'ai pris quelques notes" reprit-elle avec un petit sourire. "Et je pense que c'est une bande très organisée qui s'en est pris à nous. Comme vous pouvez le voir sur cette carte, ces chiens de voleurs se sont éparpillés sur la région. Là" elle montra la première tête de mort. "Ce sont les postes d'avant-garde, en gros un énorme camp de péage obligatoire. Je vous conseille de l'éviter, ou de vous y infiltrer seulement pour récupérer des informations. Enfin, les gros morceaux n'y sont pas, mais les habitants de ce petit village son suffisamment nombreux pour vous faire peur... ils ont un nécrolide de haut niveau..." Puis, son doigt glissa vers le petit monticule de terre, indiqué sur la carte, et elle se gratta la tête avant de froncer les sourcils.

    "J'ai oublié de noter une tête ici, cette grotte est gardée, je soupçonne les bandits d'élever quelques.. comment déjà? Les groins de morts. J'en ai aperçu un à l'entrée, enchaîné, je pense que là-bas il y aura quelqu'un pour vous aider à trouver. Mais le gratin des bandits bleus se trouve ici." Cette fois son doigt glissa à la frontière du continent inexploré .

    "Dans une clairière. Ce n'est pas fort original, mais ce bois est un coupe-gorge plein de pièges automatiques, et pour couronner le tout, je pense que le chef des bandits se trouve là-bas. L'autre tête de mort c'est parce qu'ils étaient picnic quand je suis passée. Je ne sais pas s'ils y sont encore."

    Le petit bout de femme rangea rapidement la carte pour la tendre au hasard à qui la prendrait et noua ses cheveux fins dans son bandeau avec un soupir de soulagement. Des jours qu'elle tournait comme ça, à ne rien trouver d'autre que des conflits et des remarques sur sa belle robe ! Prise d'un coup de tête, elle arracha une nouvelle fois la carte et la rouvrit, pour continuer.

    "Des trois endroits je ne sais pas lequel vous conseiller. Mais choisissez-le avec soin, parce qu'ils se situent à plusieurs heures de marche chacun... à votre place." Son doigt suivit un chemin depuis Heatpolis jusqu'aux bois. "Je passerai voir la grotte, puis je longerais le lac Kalei pour ne pas aller au camp et passer le plus loin possible des pièges les plus redoutables du bois. En fait, votre objectif se trouve réellement ici." Son ongle se planta sur la tête de mort à côté des arbres. "Je pense que ça doit être la tête de la région. Donc si vous voulez trouver l'ours en peluche, passez par ici, il paraît que le chef est un salaud, il l'aura sûrement gardé."

    Cette fois décidée à rendre la carte, Lady Aymeric la tendit à l'aventurier le plus blond des trois, et tira délicatement sur son gant en dentelle qu'elle rajusta.

    "Je manque de politesse, je ne me suis pas présentée. Lady Diane Aymeric, épouse de Lord Magnus Aymeric, Grande Manipulatrice de l'ancienne Cour, et gérante de la boutique Chap'oh "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Mer 2 Fév - 19:47

Et ben quand même… ils en avaient mis du temps à réagir c’est deux là, heureusement c’était bien moins que pour leurs ennemis, ainsi ils avaient très vite pris l’avantage et chacun s’occupait de son propre adversaire tout en protégeant la lady. Raven à coup d’attaque pas vraiment éthiques, Richard assez personnelle, il fallait bien dire que son style de combat sortait tout de même de l’ordinaire et qu’il n’était pas donné à tout le monde de pouvoir contrer des boules de flammes. Il lui restait donc encore un adversaire, qui avait malgré tout eu le temps de se ressasir et de lancer l’offensive, mauvaise chose pour lui, chacun de ses coups frappaient dans le vide, ou plutôt dans l’eau si l’on veut être plus précis. C’était à peine si Léonard se défendait, préférant évaluer les capacités de ses partenaires, il n’y avait pas à dire, côté mental ils étaient peut être bien limité, mais côté bourrinage, ils faisaient tous deux des alliés de poids. Bon… Stade passif bien entamé, il était peut être temps de défoncer lui aussi le sbire qui lui faisait face.
Et hop que je te sors des armes blanches de nulle part (car oui, c’est bien là la spécialité de notre cher métamorphe) ! C’est pas que c’est pas pratique de se battre à dague contre dague tout en étant obliger de devenir liquide toute les trente secondes pour éviter de te faire pourfendre par tel ou tel coup parce que t’es plus doué pour l’auto-défense et les attaques à longues distances que pour l’escrime, mais bon…

Bref, sur ce point il était bien pitoyable en comparaison avec Richard et Raven… S’il voulait vraiment se rendre utile, il allait devoir trouver une solution très rapidement pour être efficace offensivement. Alors qu’il recevait un énième assaut qui fut bien heureusement paré par le revers de la lame qui lui servait de protection. Repoussant son adversaire d’un coup de genoux violents, il se retourna brusquement, surpris par un bruit de flammes…

"Et toi ? "

Ah… C’était Richard… Il avait plutôt l’air furax à ce moment. Il arborait l’air de quelqu’un capable d’assassiner de sang-foid allié comme ennemi. (D’ailleurs il venait d’en mettre deux hors d’état de nuire…) Si ça avait été Raven, j’aurais pu faire un jeu de mot débile en disant qu’il avait un regard à glacer le sang, mais non… On ne peut pas… Bouillir le sang à la limite…

"Donne nous une raison de ne pas te massacrer. Et si tu cours, je ne me retiendrais plus, alors parle."

C’est quoi cette menace à deux francs ?... C’est pas parce que t’es capable de tout cramé à une vitesse hallucinante que forcément il va t’écouter… Enfin si, mais il peut très bien être kamikaze ou complètement suicidaire, et tu peut pas savoir si il possède un pouvoir ou non franchement. Avec un peu de malchance il va être capable de multiplier ses forces par un milliard s’il est en contact avec de la lave… Oui, je sais c’est le genre de pouvoir bien événementiel quine peut vraiment être activé que par un Pnj bien sadique qui se décide à tout faire pour empêcher les héros d’arriver à leur but, mais on ne peut pas négliger cette éventualité… Brefeuh…

"Allez vous faire foutre"

Et ben je vois que les forces du mal n’ont toujours pas appris les bonnes manières… Il pourrait au moins dire ça de manière détournée parce qu’aussi direct… Oui, enfin vous voyez ce que je veux dire. Il aurait pu lui dire d’aller prendre une douche froide ou de calmer ses ardeurs, mais là, c’est carrément encourager une envie pyromane. L’enchaînement du reste se déroula très vite, le bandit se suicida aussi vite et simplement qu’il était apparu, emportant dans sa tombe les secrets qu’il gardait… bah on aurait le temps de les découvrir un peu plus tard. La lady qui n’était visiblement « pas normale » si l’on conçoit qu’une demoiselle en détresse aurait hurlé de peur en voyant un cadavre, se contenta de soupirer, une lueur d’espoir dans les yeux… Peut être qu’en fin de compte, il lui semblait avoir bien fait de poster ainsi une annonce. Elle avait l’air satisfaite de la première vraie épreuve des ses aventuriers.

"Merci beaucoup messieurs, sans vous j'aurais été dans une très fâcheuse posture... enfin si vous n'étiez pas arrivés, je ne leur aurait pas tourné le dos, alors vous ne faites que votre travail."

Ouah la modestie… J’suis certain que tu te serais précipité sur un bouquet de fleur piègé et qu’il leur aurait été encore plus simple de t’abattre… Ah non, c’est vrai que ce n’est pas une demoiselle en détresse comme les autres. Bah on va dire qu’elle aurait sauté sur un écureuil trop mignon pour elle et qu’elle lui aurait tranché la gorge… Toujours pas ? Oh bah je vous merde ! Resplendissante de joie (on se demande d’ailleurs pourquoi quand on voit l’équipe de bras cassés), elletira un bout de papier qui semblait lui aussi tâché de sang (pour changer) et le leur montra.

"Je pense que mon époux vous a expliqué pourquoi il faut retrouver cet ours, alors je vais vous montrer les zones que j'ai pu explorer. Les biolides se sont senties tellement gênées qu'elle m'ont fait survoler la région, j'ai réussi à en tirer ceci."

Le parchemin était constellé de petits pictogrammes fait à la va-vite… Sûrement des notes prises par la lady après une première étude du terrain… Visiblement ils allaient devoir se débrouiller avec ces infos qui n’étaient tout de même pas négligeables. Tout d’abord, point à ne surtout pas oublier, il s’agissait d’une seule et unique bande éparpillée un peu partout dans la région. Ensuite, il fallait éviter certains endroits… Le Nécrolide de haut niveau était quand même alléchant… Mais ce n’est pas terrible d’avoir les yeux plus gros que le ventre… Peut être dans une ou deux quêtes. Poursuivant son explication la demoiselle se rendit compte qu’elle avait OUBLIE de noter certaines infos… On est déjà bien parti si ça continu comme ça. Au final elle ne savait pas lequel des endroits nous conseiller, mais parvint tout de même à se mettre à notre place pour nous dire, plus au moins clairement de faire comme elle dit si on ne veut pas mourir dans d’atroces souffrances. Au pire ça nous arrange, il y a un lac et qui dit lac, dit moyen parfait pour espionner l’ennemi et préparer un plan à l’avance. Fin bref…

"Je manque de politesse, je ne me suis pas présentée. Lady Diane Aymeric, épouse de Lord Magnus Aymeric, Grande Manipulatrice de l'ancienne Cour, et gérante de la boutique Chap'oh "

"Léonard Océanos. Métamorphe élémentaire de type aqueux. "C’était plus par pure politesse que par besoin qu’il avait prononcé ses mots. Vaguement convaincu par les informations que venaient de lui prodiguer la demoiselle, il se tourna vers ses deux partenaires… Que faire d’eux franchement. " Alors on opte pour le raisonnable ou le rentre-dedans ? "

À vrai dire il s’en fichait… Ce n’est pas comme si la plupart des pièges mortels ne pouvait rien contre lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Mer 2 Fév - 22:54

- Donc, je résume, dans les trois cas possibles on risque d'être dans la mouise.

Ouais...c'était une façon très primaire de voir les choses, mais dans l'ensemble c'était à peu près ça. Toutes les possibilités présentaient un certain taux de risques, mais dans l'ensemble c'était kiff-kiff.

- Donc...Pour la grotte je vois deux problèmes majeurs.Le premier est l'habitat qui leur offre un protection assez solide, quoique si Richard bourrine il pourra peut-être la faire s'écrouler sur eux... Et ces "groins de morts", je sais pas ce que c'est que ces trucs, mais rien qu'aux noms ils promettent d'être saoulant.

Le contrôleur de glave fit une pause dans son discours, il examinait la carte sans se soucier des quelques taches de sang qu'il y avait dessus. N'empêche, Lady Aymeric est vraiment flippante, vous trouvez pas ? Femme fatale...Hum, bref, revenons à nos Lainer...ah non je peux pas sur ce forum, disons à nos moutons.

- Pour ce qui est de la base avancée...je pense qu'une base en guise de terrain ne nous est pas vraiment favorable. En plus vu ton caractère Richard, je doute que tu sois fait pour l'infiltration. Donc avec cette possibilité on sera obligé de foncer dans le tas et de tous dégommer, leur surnombre restant un problème, où alors il faudra manœuvrer pour réduire leurs effectifs...En les attirant ailleurs par exemple.

Le regard de Raven se porta ensuite sur la clairière de la carte. Cette étape était la plus dangereuse mais...

- Pour finir la clairière, c'est cette étape qui comporte le plus de risques, mais c'est également celle qui peut nous rapporter le plus. Si on réussit à détruire le centre de la bande, elle sera ensuite complètement désorganisée et ce sera plus facile de manoeuvrer pour des gens comme nous. Le problème est que ces personnes font parties de l'élite d'après ce que j'ai compris, et mis à part Léonard, je ne sais pas si on pourra résister à une armada de piège. Bon...vous en pensez quoi ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Jeu 3 Fév - 1:15

Il s'était suicidé, ce crétin. D'un coté, ça valait mieux pour lui,vu que Richard lui aurait fait vivre un enfer au propre comme au figuré. Reprenant le contrôle sur lui-même, il sentit sa peau se refroidir et reprendre une consistance normale, ce qui ne l'empêchait pas de continuer à sentir son cœur battre dans ses oreilles.
A peine cela fait, la Lady s'empressa de rétablir les apparence avec un éternel numéro de "moi-je" que le magmatique connaissait par cœur. C'était fatiguant à la longue mais il fallait considérer une telle arrogance chez la plupart des nobles comme ces gens qui hurle des insultes sans le savoir ou les incontinents: On n'y pouvait rien.

la sang-bleu avait tout de même eut la présence d'esprit de prendre de précieuse notes sur la région. Une petite carte assez grossière mais détaillée résumait leur zone de recherche. Voila qui leur sera fort utile pour la suite. Après ça, le plan fut quasiment définit à l'avance.
Léonard posa les options et Raven se contenta d'en sélectionner une. Justement, quand on parle de mauvaises habitudes...

"Je comprend mais je n'adhère pas blondinette. Tu as raison de dire que je pourrais tout défoncer tout seul, mais si c'était vraiment le cas, on ne partagerait pas la prime en ce moment."

Regard en biais vers Léonard.

"Si je me lâche, premièrement, je ne ferais pas de différence autour de moi, car disons que je n'y vois pas très clair dans mon état de combat. Dans ce genre de moment, tout ce qui bouge se résume à un barbecue qui crie. Et je n'exagère pas. "

Il fit un geste en direction de ses deux compères, pointant son index vers leurs bouches tour à tour.

"Je suis ok pour la destination, mais le deuxièmement, j'y vient, me gêne aussi. En admettant que seul les mauvais finissent en marshmallow de camping, il ne sera pas impossible que nos précieuses caillasses souffre un peu de mon passage. "

Il reprit son souffle, sentant palpiter encore ses tatouages et l'envie de tuer par la même occasion.

"Et quand j'y pense, faire péter la caverne serait drôle si seulement il n'y avait pas une chance que notre Teddy soit à l'intérieur. Ensuite, je n'ai rien contre une petite partie de domino, mais ça m'embêterait de chercher deux galets dans une montagne de débris. J'ai tord ?"

Les trois doigts levés, Richard laissa peser la valeur de ses mots. Après tout, même si ce n'était pas son genre, il avait conscience qu'une incursion discrète pourrait être un gain de temps important.

"Ce que je propose, c'est qu'on se rende déjà sur place, qu'on analyse la situation. Je vous rappelle qu'on sera dans la végétation. Ai-je besoin de vous expliquer l'origine des clairières des exhumés ? "

Sans vraiment prendre compte d'éventuelles réponses, Richard continua la suite du chemin, toisant la cliente d'un dernier regard l'invitant à les suivre si l'envie de mourir la tentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Ven 4 Fév - 4:06


    Légèrement agacée par le manque de précision total des aventuriers sur qui reposait l'avenir de Heatpolis, la lady avait suivi l'échange avec un intérêt modéré, regrettant plus que jamais de ne pas avoir à portée de main son cristal afin de mettre la main à la patte. Elle était dans le domaine de la manipulation la personne la plus compétente, et un léger sourire vint orner son visage lorsqu'elle comprit que même sans sa pierre ses paroles avaient toujours autant de poids et d'efficacité pour mener la barque comme bon il lui semblait. Elle ne bloqua même pas sur le regard que lui lança le Neicigam. L'un des Six, elle le connaissait bien pour l'avoir vu plusieurs fois à la Cour lorsqu'elle servait de dame de compagnie ou de nourrice au jeune prince. C'était lui, le petit basané souffre-douleur, et elle était plus qu'amusée de le voir avoir grandi si vite.

    "Il faudrait vous décider messieurs, à force de tourner au pot vous allez seulement perdre du temps." Puis avec un hochement de tête négatif, elle planta son regard tour à tour dans celui des trois aventuriers. Elle ne savait pas ce qu'ils avaient en tête mais passer par les exhumés était un danger supplémentaire qu'ils auraient sérieusement pu écarter. En plus d'être ridiculement lointaines, ces terres n'étaient pas sûres, on y trouvait beaucoup de guerriers de cristal, et entre autres les trois quart des créatures qui s'étaient d'elle-même exilées car trop horribles pour la vie auprès des humains. Sentant qu'elle n'allait pas revoir ses pierres si elle les laissait faire, la lady croisa les bras sur sa poitrine et se hissa du haut de son mètre soixante pour fusiller du regard l'ancien larbin du Roi.

    "Au nom de ma famille je suis obligée de vous rejoindre dans votre aventure. Je regrette mais si je vous laisse faire vous allez plonger droit dans les pièges les plus évidents."

    Le petit bout de femme souleva sa robe à mi-cuisse pour laisser voir un bas chargé de lames très lourdes, et qui lui criblaient la jambe comme un collant de ferraille mortel. Autant dire qu'elle était équipée pour subvenir à sa propre protection.

    "Vous devez choisir, et à votre place je prendrais plutôt la clairière, c'est là-bas que tout se passe. Et c'est aussi là-bas qu'on s'est fait attaquer au point que mon époux doive utiliser sa pierre de remplacement. Sauf que les bandits là-bas sont de vrais malades, ils ont voulu le cimenter pour immortaliser son image, alors je ne veux plus qu'il sorte. J'ai un cristal qui pourra nous aider, plus faible que le mien propre mais c'est toujours ça."

    Puis, bien décidée à montrer qu'elle ne lâcherait pas l'affaire, son regard se planta dans celui du plus fin des aventuriers, devenant presque corrosif lorsqu'il traversa celui du dernier des trois envoyés par la reine. Elle venait, c'était clair, et commença à partir dans un léger bruissement de tissus qui jamais n'aurait laissé penser qu'elle portait sous ses jupons de quoi rendre jaloux tout boucher amateur de lames qui se respecte. De toute façon avec le chemin qu'ils avaient à parcourir, ils avaient bien le temps de se décider, même à mi-chemin. Et de discuter, accessoirement.

    "Quoi qu'il en soit, vous ne devriez pas sous-estimer celui qui possède ma pierre débridée, même s'il ne pourra l'utiliser qu'à moitié de sa puissance, il reste dangereux."

    Et sans se retourner, elle leur expliqua de quoi elle était, effectivement, capable :

Spoiler:
 

[HRP : Je vous laisse le soin de décider entre vous de l'endroit où vous voulez vous rendre ainsi que de faire l'ellipse temporaire qui correspond au temps du voyage si nécessaire. Si vous voulez vous pouvez toujours introduire une discussion quelconque, la route sera tranquille côté PNJ jusqu'à votre destination, mais je vous attend au tournant pour la suite]

[HRP2:Savourez quand même d'avoir un necro de haut niveau avec vous pour cette quête, et dites-vous bien que c'est parce que vous allez devoir réfléchir Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Sam 5 Fév - 22:04

Alors… Qu’est-ce qu’on fait au final ? Parce que là ça part dans tous les sens, sauf dans le productif hein…C’est bien beau de rabâcher encore et encore les mêmes arguments, repréciser plusieurs fois d’affilée que l’on va se faire réduire en bouillie et tout faire pour éviter de suivre le plan de l’employeur pour la simple raison qu’elle est censée être une sale manipulatrice en qui il ne vaut mieux pas avoir confiance, mais c’est pas comme ça qu’on risque de retrouver le Nounours, surtout que si les pierres sont déjà tombées entre les mains de l’ennemi, plus on passera de temps à discuter pour ne rien dire, plus leur nécrolide en auront pour maîtriser les deux pierres débridées, et plus il serait difficile d’arriver à sortir vivant de ce périple.

" Donc...Pour la grotte je vois deux problèmes majeurs. Le premier est l'habitat qui leur offre une protection assez solide, quoique si Richard bourrine il pourra peut-être la faire s'écrouler sur eux... Et ces "groins de morts", je ne sais pas ce que c'est que ces trucs, mais rien qu'aux noms ils promettent d'être saoulant. "

… Une protection assez solide ? Tu sais au moins que c’est vachement facile de transformer un endroit clos comme ça en four ou en congélateur ? Surtout quand on a les Chrysalides adéquates dans son équipe. Quand aux groins de morts… Ça ne ferait que confirmer la théorie selon laquelle des humains s’en servaient comme armes, pas vraiment intelligentes ces brutes de quelques mètres de hauteurs utilisaient de temps à autres des outils, mais de plus en plus, on les voyait avec de véritables armes de combats et, couplées à leur agressivité naturelle, il ne valait mieux pas en croiser un quand on n’était pas en mesure de se défendre physiquement ou mentalement. Par contre l’écroulement n’était pas vraiment une bonne idée… Des renseignements ou des indices précieux pourraient être perdu dans l’éboulement.

" Pour ce qui est de la base avancée...je pense qu'une base en guise de terrain ne nous est pas vraiment favorable. En plus vu ton caractère Richard, je doute que tu sois fait pour l'infiltration. Donc avec cette possibilité on sera obligé de foncer dans le tas et de tous dégommer, leur surnombre restant un problème, où alors il faudra manœuvrer pour réduire leurs effectifs...En es attirant ailleurs par exemple. "

Ouais mais de toute façon je sais pas si tu as remarqué mon cher ami, mais on ne peut pas y aller vu qu’on a pas le niveau, je sais pas si « puissant nécrolide » est arrivé jusqu’à ton esprit, mais ça indique qu’il plane entre le niveau cinq et le niveau dix au moins. Après tu as peut être des passions louches, mais ce n’est pas le cas de tout le monde… La masse à la limite on s’en fiche vu qu’on peut utiliser la même stratégie que pour les bandits, appât invulnérable aux attaques physique, effet de surprise général et une petite partie de massacre pour conclure. Après, ce n’est qu’une simple éventualité qui je pense n’est pas la meilleure.

" Pour finir la clairière, c'est cette étape qui comporte le plus de risques, mais c'est également celle qui peut nous rapporter le plus. Si on réussit à détruire le centre de la bande, elle sera ensuite complètement désorganisée et ce sera plus facile de manoeuvrer pour des gens comme nous. Le problème est que ces personnes font parties de l'élite d'après ce que j'ai compris, et mis à part Léonard, je ne sais pas si on pourra résister à une armada de piège. Bon...vous en pensez quoi ? "

"Je comprend mais je n'adhère pas blondinette. Tu as raison de dire que je pourrais tout défoncer tout seul, mais si c'était vraiment le cas, on ne partagerait pas la prime en ce moment. "

Et c’est reparti… Ils ne sont vraiment pas capables de passer trente secondes l’un à côté de l’autre sans ressentir forcément le besoin de se contredire ou de se taper sur la gueule de manière détournée… Ce n’est pas croyable le nombre de fois qu’ils lui avaient donné envie d’entrer dans une colère noire en l’espace de cette petite heure. Qu’est-ce que ça allait donné par la suite… Tiens il serait drôle de tomber sur des Pix-bees et leur miel supposé aphrodisiaque, on aurait droit à un magnifique coupl… *se prend un stalactite et une boule de feu en pleine tronche*… Je rigolais hein…

"Si je me lâche, premièrement, je ne ferais pas de différence autour de moi, car disons que je n'y vois pas très clair dans mon état de combat. Dans ce genre de moment, tout ce qui bouge se résume à un barbecue qui crie. Et je n'exagère pas. "

C’est vrai que vu son caractère il en serait bien capable… À la limite Raven arriverait à refroidir assez son corps pour ne pas subir de dégâts, mais devenir entièrement vapeur… Ça ne faisant vraiment pas parti de ses priorités actuelles, la main avait déjà suffit… Peut être qu’à un moment donné cette capacité saurait trouver une utilité mais pour le moment… Bref, la clairière et l’attaque à l’aveugle, il valait mieux les oublier…

"Je suis ok pour la destination, mais le deuxièmement, j'y vient, me gêne aussi. En admettant que seul les mauvais finissent en marshmallow de camping, il ne sera pas impossible que nos précieuses caillasses souffre un peu de mon passage. "

Abrège je t’en prie… Ce n’est pas qu’on commence à en avoir marre de tes monologues… Mais voilà quoi… ET puis c’est quoi tous ses regards et ses signes du doigt… T’essayes de te donner désespérément de l’importance par rapport aux autres ? On sait très bien que tu es le meilleur…

"Et quand j'y pense, faire péter la caverne serait drôle si seulement il n'y avait pas une chance que notre Teddy soit à l'intérieur. Ensuite, je n'ai rien contre une petite partie de domino, mais ça m'embêterait de chercher deux galets dans une montagne de débris. J'ai tord ? "

Comme si c’était pas évident quoi… Bon visiblement ça ne l’avait pas été pour Raven, mais en ce qui concernait Léonard c’était clair comme de l’eau de roche, tant qu’ils se devaient de retrouver les cristaux, il fallait faire gaffe à éviter le plus possible les attaques de zones et faire de leur mieux pour éviter la casse. Adios la récompense dans le cas contraire.

"Ce que je propose, c'est qu'on se rende déjà sur place, qu'on analyse la situation. Je vous rappelle qu'on sera dans la végétation. Ai-je besoin de vous expliquer l'origine des clairières des exhumés ? "

Sur ce, il se barra dans une direction, ne savant pas vraiment où ils étaient à l’instant présent, Léonard ne pu pas savoir par où il était parti… En tout cas, il semblait sur de lui… Clairières des exhumés… Clairière des exhumés… Ce nom trottait dans la tête du jeune homme… En avait-il déjà entendu parler ? Pas à son souvenir… « Exhumé » évoquait une violation de la mort… Des morts-vivants peut être ? Tout n’était pas vraiment clair dans la tête du métamorphe, mieux valait attendre la réponse de Lady Aymeric pour enfin se mettre en route.

"Il faudrait vous décider messieurs, à force de tourner au pot vous allez seulement perdre du temps."

Et paf que ça recommence avec les regards hautains… Ah mais ils ne savent pas se tenir ses gens… C’est alors que ce qu’était « Les Exhumés » lui revint… D’énormes rochers se dressant vers le ciel et surplombant un grand nombre de clairières. Ils avaient été baptisés ainsi car leur forme était semblable à celle d’une main… Une main sortant la terre et tentant de gagner les cieux… Une main qui essaye désespérément de rattraper la vie…
Mais qu’est-ce qui lui prenait de vouloir passer par là… Aucun chemin terrestre ne les reliait directement… Le champ de force des terres inexplorées empêchait un rapide trajet vers la forêt de Naïa, tandis qu’il fallait contourner le Lac Kaleï pour parvenir à l’autre entrée…Sinon il y avait toujours la traversée du Lac… Mais par un Pyrokinésiste et un Cryokinésiste… Hum.

"Au nom de ma famille je suis obligée de vous rejoindre dans votre aventure. Je regrette mais si je vous laisse faire vous allez plonger droit dans les pièges les plus évidents."

Ah ben c’est gentil tout ça… on voit que ça continue dans la modestie et dans le « mais qu’est-ce qu’il m’a prit d’engager des boulets pareils… ». C’est quoi ces gens qui demande de l’aide et qui ne sont jamais content… Brefeuh… ?!?... C’est quoi tout ça ? La lady qui paraissait si fragile aux premiers abords (enfin, je veux dire quand on ne la voit pas couverte de sang en train d’arracher la tête de ses ennemis) était chargé de lames plus acérés les unes que les autres… Ben dis donc, mieux valait ne pas rigoler avec elle… Pauvre Lord Aymeric…

"Vous devez choisir, et à votre place je prendrais plutôt la clairière, c'est là-bas que tout se passe. Et c'est aussi là-bas qu'on s'est fait attaquer au point que mon époux doive utiliser sa pierre de remplacement. Sauf que les bandits là-bas sont de vrais malades, ils ont voulu le cimenter pour immortaliser son image, alors je ne veux plus qu'il sorte. J'ai un cristal qui pourra nous aider, plus faible que le mien propre mais c'est toujours ça Quoi qu'il en soit, vous ne devriez pas sous-estimer celui qui possède ma pierre débridée, même s'il ne pourra l'utiliser qu'à moitié de sa puissance, il reste dangereux."

En suivit une longue explication des capacités de madame… Visiblement elle était plus orienté vers les suicides qu’autre chose, à en croire ce qu’elle disait quiconque avait mieux à faire d’entrer dans ses grâces s’il ne voulait pas avoir des envies suicidaires dans les jours suivants une quelconque dispute… Elle était extrêmement puissante… En fait non, ce n’est même plus de la puissance à ce stade, c’est bien plus que cela…
Au moins le message avait eu le mérite d’être clair, ce ne serait pas une petite balade entre mec (si on considère que le caractère mis à part, la lady est bel et bien une femme) et il n’irait pas où ça leur chanterait… Bah… C’est pas comme si elle allait nous dicter notre conduite. Enfin je crois... Sur cette joyeuse pensée, Léonard se remis à étudier les environs… La parlotte en marchant, ce n’est vraiment pas son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Mar 8 Fév - 22:34

Raven piqua un gros fard. Il se sentit brusquement très bête. Lui qui pensait avoir bien réfléchi n'avait pas envisagé le problème sous tous les angles , et tout le monde l'avait compris. Pour la bonne impression auprès de la cliente c'était râpé mais ce qui le gênait le plus était qu'il venait de passer dans la catégorie "abruti" aux yeux de Richard et de Léonard, et ce n'était peut-être pas très éloigné de la réalité.
Bon...maintenant Raven, tu va la fermer, tu as voulu faire le malin et tu t'est magnifiquement vautré. Résumons point par point la situation...
Richard, honorant son titre de Neicigam, venait visiblement de prendre la tête du groupe, devant un Léonard qui n'en avait visiblement rien à cirer et un Raven qui était occupé à se maudire pour les conneries qu'il disait. Ensuite...

Lady Aymeric annonçait qu'elle allait les accompagner dans leur périple. C'est bien gentil tout ça mais le dire d'une manière un peu plus sympa serait-il envisageable ? Où alors peut-être que cet dame est tombée amoureuse de Léonard (victime choisie au hasard) et qu'elle jouait la distance afin que personne ne s'en rende compte ? Peut-être... Bref...la clairière, hein ? Personnellement, j'envisageais cette destination aussi...Surtout maintenant que cette courge de cliente daigne nous informer que c'est là qu'ils se sont fait attaquer par les bandits...Information anecdotique me direz-vous...MAIS TU TE FOUS DE NOTRE GUEULE ? COMMENT TU VEUX QUE L'ON CHOISISSE SANS CES INFORMATIONS CAPITALES ? Voilà ce que Raven aurait aimé dire... Mais vu qu'il avait laissé la responsabilité à Richard de décider...Il haussa les épaules, tout simplement.
Et puis Lady Aymeric commença à décrire ses fantastiques pouvoirs...Raven réfléchit rapidement. Si les bandits avaient trouvés leurs pierres, alors ils étaient dans la merde, à moins qu'ils ne réussissent à les récupérer sans qu'ils aient le temps d'activer leurs pouvoirs... Quoique non, c'était idiot. Même si cette faible probabilité se produisait, ils seraient quand même la cible d'une bande de bandits armés de leurs Pierres et surtout avec une supériorité numérique assez frappante.
De leurs côtés ils avaient quoi ? Un Neicigam doté d'une puissance écrasante qui avait visiblement des problèmes d'ordre mentaux quand il combattait, un métamorphe doté d'aucune capacité offensive, un contrôleur de Glace débutant qui ne sait pas se la fermer quand il le faut et une Lady qui elle ne sait pas se la fermer tout court... Fine équipe, n'est ce pas ?

Bah...c'est Richard le Neicigam, il n'a qu'à se débrouiller...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Jeu 10 Fév - 21:46

Richard lança un regard mauvais à Léonard. Malgré l'utilité de ce type, on ne pouvait s'empêcher de constater une chose. Oui ce dernier est à l'image de son pouvoir: passif. Bah, tant qu'il se contente de penser, c'est peut être pas plus mal...
Raven sembla un peu confus de la réaction du membre des Six, ce qui surpris un peu Richard. Il se dit qu'après tout se type un peu pédant était capable de descendre de son trône. Retenant un nouveau regard vers Océanos, il s'empêcha une nouvelle comparaison. A coté de ça, la lady fit une rapide liste de ses capacités, laissant croire qu'elle pourrait serait éventuellement utile. Croisant les bras et la fixant de haut, Richard toisa rapidement ses collègues en se disant qu'elle était peut être aussi pratique que bavarde. Et dieu qu'elle est bavarde !

"Merci de ses informations, j'en prendrai compte. Maintenant, allons-y et libre à vous de nous suivre."

Sans un mot de plus, le "Neigiciam" (ou quelque chose comme ça) se tourna vers le sentier et reprit la route. traversant les bosquets et empruntant les petites routes. En fin d'après-midi, ils atteignirent la grotte. Celle-ci était entouré d'un petit bois, laissant presque penser à un parc. A travers les arbres, l'entrée était quasiment invisible. Grâçe aux indication de leur cliente, le groupe le trouva rapidement et se posta à bonne distance.

Richard n'avait pas ouvert la bouche du chemin, concentré sur la route et les instructions de la jeune femme. Soit dit en passant, elle ferait un dessert trop corsé...à réfléchir. Une fois installés dans les buissons entourant la clairière, le naturel revint au galop. Le mage au cheveux rouges s'étira discrètement le cou pour constater la zone. L'ouverture se trouvait au milieu d'une zone dégarnie elle même entourée d'arbre, une très bonne cachette en effet. Deux misérables gardes surveillaient l'entré, mais quelque chose de massif semblait s'agiter dans l'ombre, rythmé par un bruit de chaînes. Richard se mordit le pouce en se rasseillant dans la fraîcheur de l'herbe. La Lady avait parlée de Groin-de-mort...si ces trucs s'agitent un tant soit peu, une petite poignée suffira largement à réduire la caverne en taupière macabre. un rapide coup d'oeil vers l'horizon: le soleil n'aillait pas tarder à se coucher, touchant déjà les cimes rocheuses. C'était bientôt le moment.

"Écoutez moi bien maintenant..."

Adressa-t-il de l'index au deux hommes, ignorant l'invité. Après tout, mieux c'était réglé au plus vite elle moins aurait à faire. Il fixa tour à tour ses interlocuteurs avec intensité. Puisqu'il devait tout porter, il portera.

"...on va y aller franco. Je ne vous aime pas et vous ne m'aimez peut-être pas. On est d'accord. Mais maintenant on utilise toute les ressources nécessaire (coup d'œil vers la cliente encore présente) et par ressource j'entends bien sûr NOUS. Toi, Raven, Toi Léo et moi ! Chacun d'entre nous sera bien content qu'on l'aide à sauver ses fesses quand le besoin s'en fera sentir. D'accord ? Celui qui n'est pas d'accord peut encore partir..."

Petit silence.

"Bien, alors ce qu'on va faire...(nouveau coup d'œil discret) La Lady et moi on va s'occuper des gardes pendant que Léo et toi vous vous occupez du gro..."

"Hein ?"
"Hein ?"
"Hein !"

Le garde qui les avait découvert n'eut pas vraiment le temps de faire d'autre bruit. Richard avait bondit afin de le saisir par le col avant de l'emmener au sol. S'en suivit alors une suite de bruits mats ainsi que d'autres indescriptibles mais précisant bien l'efficacité d'une strangulation.
Déjà d'autres gardes, à l'apparence plus proches d'assassins s'approchaient doucement, l'arme à le main et sondant les feuillages.

"Ok, on laisse tomber le plan. Chacun prend le sien mais le plus discrètement possible ! Si les groins-de-mort à intérieur s'énervent trop, on peut dire adieu à la récompense !"

Une fois cela dit, Richard plongea dans les fourrés. Quelque secondes après, un brigands disparu dans un petit cri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Dim 20 Fév - 16:21

Et bien… Quand on sait que notre petite troupe ne se connaissait que depuis quelques temps à peine, il était dur de décrire la folle ambiance qui marqua cette petite promenade de santé. Pas de problème particulier autre qu’un silence vraiment très marqué. Richard avançait en tête, tel un chef qui conduit sa meute… Mais où pouvait-il bien la conduire ? Vers la victoire ? Ou vers la mort ? Il n’était pas encore bon de répondre à cette question, d’ailleurs est-ce que c’était possible d’y répondre autrement que par « le temps nous le dira » ? Tout était encore trop flou pour Léonard… L’exploration des fonds marins, il connaissait… Mais les quêtes… La notion d’esprit d’équipe… Tout ça lui était encore trop étranger pour être palpable, bien trop étranger. Tout s’enchaînait pourtant très vite, les personnages qu’étaient ses deux coéquipiers commençaient à se faire plus distinct, leur contour et leur fond étaient de plus en plus clairs… Il avait beau ne pas se l’avouer, depuis qu’il avait refait surface, il avait dû tout redécouvrir de la vie… Ses premiers pas, ses premières paroles… Tout cela avait été bien dur après un si long exil. Et tout le reste l’était encore plus. Une partie de sa vie lui avait été ôtée sans son consentement, une partie des quelques années qui lui aurait peut être permis d’envisager sa vie autrement, peut être lui auraient-elles apporté une autre vision du monde, peut être aurait-il eu déjà le temps de comprendre son passé, peut être… Trop de questions sans réponses pour le moment, trop de choses se mettant sur la route du seul but qui comptait à l’instant présent : réussir la quête.

Les deux autres n’étaient pour ainsi dire par de très grands bavards. Il en était de même pour Lady Aymeric, mais à vrai dire pour le jeune homme ça n’avait rien de gênant, depuis le début il avait surtout écouté plus que raconter mille et une conneries, et ce n’était pas maintenant que le silence régnait qu’il allait se manifester. Très vite la clairière fut en vu, et chacun se posta dans les fourrés, afin d’éviter au mieux d’être repérer par leurs ennemis. À présent qu’ils étaient là, il fallait étudier le terrain et l’effectif du camp adverse et préparer le meilleur plan pour en venir à bout… Plus facile à dire qu’à faire en sachant l’équipe de fonce dans le tas qu’on est en train de côtoyer, vous ne pensez pas ? Le grand chrysalide passa la tête hors des buissons comme la plupart, voire tous ses compagnons, était en train de le faire. Richard, s’étant déjà bien imposé en tant que chef d’équipe se rassit, avant de prendre la parole, exposant son propre plan.

"Écoutez moi bien maintenant... on va y aller franco. Je ne vous aime pas et vous ne m'aimez peut-être pas. On est d'accord. Mais maintenant on utilise toutes les ressources nécessaires et par ressource j'entends bien sûr NOUS. Toi, Raven, Toi Léo et moi ! Chacun d'entre nous sera bien content qu'on l'aide à sauver ses fesses quand le besoin s'en fera sentir. D'accord ? Celui qui n'est pas d'accord peut encore partir..."

Le silence plana. Richard avait bien fait de le préciser. Personne ne se connaissait. Personne n’avait lié une quelconque amitié. Leur lien était depuis le tout début assez conflictuel. Chacun trouvait quelque chose à redire chez ses partenaires… Mais ils étaient bel et bien partenaire. Tous étaient à état égal en cet instant, tous devraient se serrer les coudes quoiqu’il arrive. Un rictus prit le pas sur le visage de l’homme des mers… Il allait devoir travailler en équipe, et faire passer son mépris envers ses deux gars après le désir de réussite de la mission, sans eux il n’y arriverait de toute façon pas.

"Bien, alors ce qu'on va faire... La Lady et moi on va s'occuper des gardes pendant que Léo et toi vous vous occupez du gro..."

Tout se passa très vite. Un garde passa le nez par-dessus les branchages. Il les avait repéré. Merde ! Richard fort est de ses réflexes bondit sur l’homme, tentant de l’étrangler avant qu’il ne sonne l’alerte, mais c’était vain… Déjà les autres gardes aux airs de tueur accouraient par là… Il allait falloir réagir assez vite pour ne pas se faire déchiqueter par leurs armes… hum que faire ? Foncer dans le tas ou protéger les autres depuis un point de vue plus élevé au risque de se faire passer pour un lâche ? Bah ! Qu’importe !

Léonard tourna le dos au combat, fonçant droit sur un arbre qu’il avait repérer au préalable. Il abandonna Raven et Lady Aymeric sans que ceux-ci ne puissent s’en apercevoir et entama l’escalade du grand tronc le plus discrètement possible. À sa ceinture les poignards réclamaient leur utilisation. Depuis toujours il était adepte des combats de longues distances et des armes de jets.
L’ordre de Richard se perdit entre les fourrés, chacun avait pris sa propre direction afin de tromper l’ennemi, et la sienne était celle des
hauteurs. Se positionnant sur une branche assez solide pour tenir son poids, il se saisit rapidement de son arc et sortit la première flèche de son carquois. Avec une habilité depuis longtemps travailler il prépara son premier trait et le pointa dans la direction du premier ennemi à sa vue, il essayait de trouver un des quatre aventuriers en plantant à intervalles réguliers son arme dans les buissons. Il ne fallut que quelques instant à Léonard pour adapter sa visée cette clairière était à l’abri de tout courant d’air grâce aux grands arbres qui l’entourait, et sa cible s’arrêter toujours plusieurs secondes pour fouiller un coin de buisson, autant dire que c’était une cible très simple à abattre. Relâchant sa prise sur la corde, le jeune homme n’eu qu’à regarder le bandit s’écrouler, transpercé au niveau du cœur par une flèche faite d’un corail particulier, extrêmement résistant et ayant la capacité d’enregistrer un pouvoir susceptible de la renforcer juste en blessant un porteur de pierre. En tout il avait une dizaine de flèche de ce genre, et chaque fois il les récupérer sur le cadavre de ses cibles. Le reste de son carquois était fait de flèches ordinaires, mais tout de même meurtrières.

Prenant une flèche cette fois-ci, il se décida pour une autre cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Lun 21 Fév - 21:34

"Ok, on laisse tomber le plan. Chacun prend le
sien mais le plus discrètement possible ! Si les groins-de-mort à
intérieur s'énervent trop, on peut dire adieu à la récompense !"


Génial...maintenant on va enfin pouvoir s'amuser ! Richard venait de bondir et d'étrangler le garde qui venait de passer, et maintenant venait de faire disparaître dans un buisson un second. Sauf qu'il en restait encore plusieurs...Du coin de l'oeil, Raven remarqua Léonard qui était en train de s'éloigner. Non...c'est quand même pas maintenant qu'il se décide à s'enfuir cet abruti ! 'Tain... je vous jure. Raven rampa sans un bruit sous un buisson, juste à côté des deux gardes qui regardaient partout où était passé leur collègue. S'il devait s'occuper des deux à lui tous seul sans se faire repérer cela allait être difficile... Oh merde...il y en avait un qui s'était mis en tête de fouiller le buisson où Raven se trouvait. Si ça continuait...

Swiiiiiiiiiish. La flèche transperça le coeur du bandit, qui s'effondra sur Raven. Le contrôleur de glace le déplaça de façon à ce que l'on ne voit pas le cadavre et chercha des yeux d'où venait la flèche. Enfin, dans un arbre feuillu, il vit Léonard, où plutôt il vit la pointe d'une flèche qui dépassait du feuillage. Bon, là au moins il était bien planqué et pouvait faire de gros dégât en cas de problème. Oh putain ! Le dernier garde venait de se rendre compte de la disparition de son compagnon et était en train de se redresser pour sonner l'alerte ! Une main de Raven jaillit du buisson, chopa le pied du bandit et le tira derechef dans le buisson avec lui, s'ensuivit une lutte un peu barbare mais silencieuse, puisque Raven maintenait sa main gauche sur la bouche du brigand qui se débattait comme un beau diable. Ce fut Léonard qui vint indirectement à l'aide de l'aventurier.
Lorsque le récalcitrant aperçu le cadavre de son partenaire, il se figea de Terreur, et Raven en profita pour lui plaquer son autre main contre la gorge. Il ne parviendrait pas à l'étrangler mais...Il fit concentrer le pouvoir dans sa paume puis murmura quelques paroles.

Le bandit écarquilla les yeux, se débattit faiblement, mais ses yeux roulèrent, et il s'effondra sans un bruit. Raven extirpa sa main de sa gorge, et plus particulièrement la pointe de Glace qui était apparue au beau milieu de sa paume et qui était à présent maculée de sang. Le jeune homme annula sa magie, ce qui provoqua la disparition du dard ensanglanté, puis, toujours à l'abri de son buisson, rechercha des yeux Richard.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Jeu 24 Fév - 0:52


    Lady Aymeric, sagement restée cachée pendant que les guerriers engagés par son époux s'occupaient des gardes, serraient les doigts si forts qu'elle s'en tranchait la paume. La raison? Elle mourrait d'envie de combattre. Pourquoi ne le faisait-elle pas? Elle devait absolument réserver ses forces pour le camp de bandits, où elle savait que l'attendait sagement sa pierre. Mais elle sentait dans cet endroit une onde mauvaise provenir de la grotte, signe que celle de son époux y était. Autant dire qu'elle devait absolument entrer à l'intérieur du bâtiment. Seulement, ayant remarqué la disparition de leurs compagnons, trois nouveaux gardes arrivaient à grandes enjambées dans leur direction. Poussant un demi-juron, elle activa sa pierre dans un souffle chaud qui balaya l'herbe, donnant une sensation malsaine à tout ce qui était doué de conscience dans les cinq mètres à la ronde.

    Elle se leva, se mettant ainsi à découvert, puis arqua ses mains alors que les hommes fonçaient sur elle. Puis tout se passa très vite. Dans une onde noire, dix fils sortirent de ses doigts, se tressèrent, se mêlèrent pour terminer leur course tout droit sur la nuque des gardes qui, sentant une présence animale dans leur cou, se débattirent. Lady Aymeric écarta les jambes et lança sa pierre à toute puissance pour maîtriser sa toile alors qu'elle était d'un niveau supérieur à ce qu'elle pouvait espérer avoir de celle-là. A quelques mètres à peine d'elle, les hommes s'arrêtèrent, le regard vide, et la fixèrent avec un air étonné.

    "A genoux."

    Les trois gardes s'agenouillèrent et gardèrent leur visage levé vers elle. Alors que leur conscience lentement leur revenait, ils commençaient à s'énerver, tentant de se dégager de son emprise. Mais la Lady tenait sa toile de la Cour de Zacchary, aussi se contenta-t-elle de mettre un coup de pied dans le visage de celui qui s'agitait le plus, son regard devenu très dur pour le petit bout de femme en robe qu'elle était.

    "Je vous défend de bouger. Mes amis sont venus récupérer ce que vous avez volé et planqué dans cette grotte, vous allez nous répondre très gentiment ou vous offrir les plus beaux souvenirs de vacances à Heatpolis de votre vie.
    - Si tu crois nous soumettre avec ton pouvoir bidon tu te trompes milady, les autres vont bien s'apercevoir qu'on a disparu.
    -... Soit."

    Agitant son index gauche, auquel était attaché l'homme, elle détacha son emprise et esquissa un sourire tandis qu'il tentait de se dégager de son emprise.

    "Trop dommage. Punis-toi, tranche ton auriculaire gauche."

    Le garde lui lança les pires insultes qu'il puisse trouver tandis que sa main saisissait son poignard, et s'abattait sur son petit doigt, lui tirant un hurlement de souffrance qui fit frémir d'effroi ses compagnons. D'un geste souple la marionnettiste relia son martyr une seconde fois à sa volonté.

    "Au cas où ce ne serait pas clair, si vous coupez ce fil, je pourrai encore vous maîtriser quelques secondes. Filez doux, ou je vous fais couper ce que je pense la prochaine fois."

    Puis, d'un signe de tête, elle encouragea les aventuriers à commencer l'interrogatoire. Sa victime, se redressant de sa souffrance, chercha à se lever. Elle darda un regard plus polaire que Juliette Ladyce en personne et grogna.

    "Assis."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Jeu 24 Fév - 5:34

Nouveau craquement sec. Les mains serrés sur les bras de Richard se crispèrent avant de lâcher prise. Doucement, il relacha la nuque du brigand et recula en rampant. Le membre des Six n'aimait pas abattre son ennemi comme un boa opportuniste, il préférait les combat, les serments preuves de forces, de valeurs. Au lieu de ça, il se retrouvait cloitré dans des buissons à abattre sèchement des grognards encapuchonnés. Pour le coup, il lança un regard triste à la carcasse encore chaude et s'éloigna furtivement. Le prochain qu'il trouva (ou qui le trouva, c'est relatif) alla directement rejoindre le tronc d'un arbre après une brève lutte. Une B.A. de faite, Richard n'aimait pas les meurtres gratuits.

Se relevant enfin, il constata Lady Aymeric à l'œuvre. C'était impressionnant. Le Neicigam avait déjà vu des professionnels basés sur le mental, mais leur cliente semblait battre les records. Elle les mit à sa botte au sens propre comme figuré en moins de temps qu'il le fallait pour le dire. Déjà l'interrogatoire avait commencé et elle avait clairement le dessus. Mais rapidement, elle obligea l'un des prisonniers à se couper le doigt. Le sang échauffé de Richard ne fit qu'un tour. Il courut jusqu'à la Lady et lui saisit le poignet sans ménagement.

"D'accord pour l'idée, mais ne fichez pas le bazar avec vos tortures. Si vous en avez d'autres comme ça, vous les gardez pour vos soirées privés mais pas ici, pas maintenant !"

Il pointa la grotte du doigt, furieux.

"Je sais que le temps nous est compté, mais si les groins entendent les voix de ces types, vous connaissez la suite. Alors qu'ils crachent ou on les assomme..."

L'idée d'engager les hostilités avec son employeur sur un mini champ de bataille ne dérangeait pas Richard. Par contre, il n'osait imaginer ce qui se passerait si celle si se fâchait un peu trop fort.
Le calme s'était fait dans la clairière, hormis les rugissement issus de la caverne. Le garçon fit signe au deux autres de le rejoindre, espérant que ceux ci apporteraient leurs opinions.

A la suite de ça, il jeta un nouveau coup d'oeil aux prisonniers. C'est vrai que la Lady avait raison. Et le soleil finissait de se coucher. Il allait devoir se plier à la nécessite de la situation...mais à sa manière.

Se mettant en évidence face au captif, Richard verifia que ces derniers n'avaient pas capté ces dernières paroles. Il leurs jeta un oeil froid avant d'arracher une branche toute proche. Il fallait trouver un compromis.

"Je n'aime pas trop en venir là les gars, mais vous ne me laissez pas le choix. "

La paume rougeâtre transforma rapidement le bout de bois en un pieu noirci et fumant. L'autre main saisit les copeaux et les fourra dans la bouche de chacun.

"Le signe, c'est hocher la tête. Quelqu'un a lu Michel Strogoff ?"

C'était plutôt une question de rhétorique, a part mettre l'ambiance ça ne servait pas beaucoup. Une fois accroupi devant eux, il leurs adressa un regard cordial et égal avec sympathie.

"Saviez vous que notre corps était composé à près de 70% d'eau ? C'est énorme ! Mais voyez vous...il y'a un endroit qui serait bien plus liquide qu'ailleurs d'après moi..."

D'un air innocent, il approcha le pique rougeoyant des yeux du premier prisonnier.

"On l'appelle la fenêtre de l'âme, mais si je m'en occupe, t'es bon pour le vitrier. Ta rétine ne supportera pas la chaleur et brûlera avant même que je la touche. Et si tu as de la chance, ça s'infectera très vite et tu mourras moins misérablement."

Richard attendit les hochements, et à défauts, les idées, opinions, propositions ou juste participations des autres membres du groupe.
Ha c'était ça qu'il avait oublié...la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Ven 25 Fév - 22:07

Il ne restait plus que trois gardes, en tout cas c’était ce nombre qui était sorti de la grotte… Il était néanmoins peu probable que d’autres viennent, après tout, quand on se sait attaquer, on mobilise au maximum ses forces pour repousser l’envahisseur d’autant plus qu’il n’avait aucun moyen de connaître le nombre d’ennemis, leur groupe avait été discret et chacun s’était séparé pour gagné un point d’où il pourrait tuer le plus d’adversaire possible. Tout à coup une sensation malsaine prit Léonard, si bien qu’il du se tenir la tête pour ne pas être pris de vertige et tomber de l’arbre. Il n’avait jamais ressenti une chose pareille, une sorte de mal de vivre poussé à la puissance dix… Qu’est-ce qui pouvait bien être la cause de tout ça ? Est-ce que l’ennemi pouvait posséder un pouvoir comme celui-ci ? Ou alors….

À travers les branchages, le jeune Océanos pu apercevoir Lady Aymeric se levant… Elle avait sans doute activé ses pouvoirs à croire l’aura mauvaise qui se détachait d’elle. S’était d’ailleurs assez flippant de la voir dans cet état, cheveux aux vents, avec sa tête d’ange changé dans un rictus qui en ferait pâlir plus d’un. Des fils sortirent de chacun de ses doigts, fonçant dans la direction des trois pauvres gardes qui ne s’attendaient pas à ce qui allait bien pouvoir leur arriver dans une fraction de seconde… L’air sadique de cette chère Lady n’augurait rien de bon, et au savoir de ses capacités, ils allaient passer un sale quart d’heure… Léonard prit sur lui pour ne pas empirer la situation. Il se contenta de regarder la scène de haut, s’asseyant sur sa branche.

"A genoux."

Bah dis donc ! Quand elle s’énervait, elle faisait peur la madame. Les trois hommes, parfaitement soumis s’exécutèrent. La dame qui ne faisait pas dans la dentelle se contenta de donner un bon coup de pied en plein dans la tête d’un des trois gardes, histoire de le calmer ou d’exprimer ses désirs purement sadiques. Comme elle l’avait si bien fait comprendre, la cour de Zacchary ne formait pas des mauviettes. Une expression telle que « l’habit ne fait pas le moine » ne prenait jamais plus son sens que quand on voyait Lady Aymeric. Mais le pire était encore à venir.

"Je vous défend de bouger. Mes amis sont venus récupérer ce que vous avez volé et planqué dans cette grotte, vous allez nous répondre très gentiment ou vous offrir les plus beaux souvenirs de vacances à Heatpolis de votre vie. "
" Si tu crois nous soumettre avec ton pouvoir bidon tu te trompes milady, les autres vont bien s'apercevoir qu'on a disparu. "
".. Soit."

Outch ! Il savait pas sur quel terrain il s’aventurait celui là… S’il y avait bien un genre de personne qu’il ne fallait pas énerver c’étaient les femmes… En particulier celle à tête d’ange dont la robe est maculée de sang. Et effectivement, avec un sourire carnassier elle fit la démonstration de ses horribles pouvoirs. Faisant mine de rompre l’emprise qu’elle avait sur celui qui se rebellait, mais au contraire, il allait devoir s’attendre au pire.

"Trop dommage. Punis-toi, tranche ton auriculaire gauche."

Berk ! Léonard préféra détourner le regard… Il n’avait jamais pris plaisir à voir souffrir les autres et ce n’était pas aujourd’hui qu’une passion pareille allait naître. Les hurlements déchirants de cet homme lui tirèrent une horrible grimace. Mais la voix froide de la Lady, envahit encore une dernière fois l’air…

"Au cas où ce ne serait pas clair, si vous coupez ce fil, je pourrai encore vous maîtriser quelques secondes. Filez doux, ou je vous fais couper ce que je pense la prochaine fois."

Quel horrible pouvoir qui était le sien.
Tandis que Raven et Richard sortaient de leur propre buisson, le Chrysalide au pouvoir aqueux sauta de son arbre, se réceptionnant sur ses jambes. Le temps était venu pour l’interrogatoire… C’est Richard qui ouvrit le bal, tout en finesse comme d’habitude, il alla à la limite de l’agression physique envers la Lady, à croire qu’il ne savait vraiment pas à quoi il s’exposait lui non plus. Enfin bon, elle était tout de même leur employeur. Et si elle avait besoin de leur service c’est que forcément elle aurait besoin d’eux… Pour autant il n’était pas recommandé de s’en prendre à une furie pareille.

S’en suivit une drôle de manière de procéder. Richard bâillonna les deux captifs avec les moyens du bord… Enfin bâillonner… Il faudrait peut être mieux dire qu’il les réduisit au silence d’une façon pas vraiment commune.

"Saviez vous que notre corps était composé à près de 70% d'eau ? C'est énorme ! Mais voyez vous...il y'a un endroit qui serait bien plus liquide qu'ailleurs d'après moi... "

Léonard aurait bien ri si la situation l’avait permis, ses soixante-dix pourcents ne comptaient que pour la majeur partie du groupe parce que pour lui, il en avait déjà bien passer le cap… À défaut de rire il esquissa un sourire qui pu paraître purement sadique aux trois petits bonhommes qui ne donnaient plus très cher de leur peau en cet instant.
Après la Lady, se fut au tour de ce cher maître du magma d’exprimer toute sa personnalité… Après les doigts coupés, on passait aux yeux brûlés et aux morts par infection… Wouhou ! Mais dans quel bande de cinglés est-ce qu’on est encore tombé ?
Et merde… Maintenant c’était à lui de parler.

"Je pense que vous avez compris que si vous ne faites pas les gentils toutous obéissants, on a deux sadiques qui se feront un plaisir de vous faire crever de façon très lente et très douloureuse…
" S’il avait bien compris ce que disait Lady Aymeric, au moins l’une des deux pierres se trouvaient quelques part dans cette grotte…" Alors soyez gentil, on veut simplement savoir où vous cachez les pierres… Et tant que vous y êtes, si vous avez une soudaine envie de nous parler de vos effectifs, on dit pas non… "

Bon l’avantage de la connerie de Richard était qu’ils auraient du mal à se suicider comme l’autre glandu de tout à l’heure, même si Lady Aymeric devait veiller de toute façon au grain. Le truc con c’est qu’avec ça ils allaient avoir légèrement du mal à répondre aux questions…
Pffiou… Garder son calme surtout, garder son calme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Ven 4 Mar - 0:33

"Je sais que le temps nous est compté, mais si les groins entendent les voix de ces types, vous connaissez la suite. Alors qu'ils crachent ou on les assomme..."

Raven peinait à le reconnaître, mais pour une fois il était plutôt de l'avis de Richard . Ils avaient réussis à éliminer sans un bruit les quelques soldats qui étaient venu, mais si par son comportement légèrement stupide (formulation faites pour éviter de devoir s'amputer d'un bout de vif), ce n'était pas quelques, mais un bataillon de soldats qui se ramenaient, et même si ils arrivaient à les vaincre, la mission serait en tout les cas foutu, car même un bandit ne serait pas suffisamment débile pour se contenter de combattre lorsqu'un Neicigam et deux aventuriers dont un quasiment invincible et un épéiste. A tout les coups ils transporteraient les Pierres autre part et ce serait encore plus difficile de les retrouver !

Après son speech réprobateur, même si Raven éprouvait vaguement l'envie de voir Richard courir en jupe vers l'entrée de la grotte tout en hurlant sa passion pour la mycologie, il était quand même assez admiratif de voir à quel point il pouvait se montrer menaçant quand il le voulait. Lui, avec son petit pouvoir ne pouvait pas faire grand chose...

"Je pense que vous avez compris que si vous ne faites pas les gentils toutous obéissants, on a deux sadiques qui se feront un plaisir de vous faire crever de façon très lente et très douloureuse…Alors soyez gentil, on veut simplement savoir où vous cachez les pierres… Et tant que vous y êtes, si vous avez une soudaine envie de nous parler de vos effectifs, on dit pas non… "

Raven se rapprocha à son tour des bandits, et pris sa voix la plus sadique possible :

- Autrement dit...On veut savoir si les Pierres sont ici. Et n'essayez même pas de mentir sinon Mister Flamme va se faire un plaisir de vous réduire en un tas de cendres, avec la souffrance en plus et une paire d'organes masculins en moins. Ensuite, on veut savoir le nombre exact d'humains et de créatures dans la grotte. Pour répondre vous n'avez qu'à tapoter du pied tiens...Et pour finir...Votre chef. S'il est présent, je vous donne trente secondes pour me le dire avant que l'on deviennent VRAIMENT méchants.

Comme pour appuyer son propos, sa main luit tandis qu'une énergie froide envahissait son poignet et qu'un volute de brume transparente jaillissait de sa bouche. En fait, il n'avait que très peu de moyen à son niveau de les torturer. Mais l'imagination humaine étant ce qu'elle est, il importait seulement de leur faire croire qu'il pouvait les tuer de douleur.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titan [PNJ]
Admin


Messages : 96
Date d'inscription : 19/02/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: ?
Niveau: ?

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Ven 4 Mar - 20:53


    Lady Aymeric darda un regard noir sur les trois aventuriers, plus particulièrement sur Richard qui lui avait fait une remarque sur ses méthodes. Six ans plus tôt elle l'aurait fait se démembrer puis se trainer jusqu'à un précipice dardé de pics rocheux. Mais la situation l'obligeait à la discrétion et à modestie, aussi se contenta-t-elle de serrer les dents, et de considérer les trois hommes comme ses victimes les plus évidentes. La reine n'avait jamais rien dit sur sa manière de faire, pourquoi est-ce que ce sanglier se permettait de lui faire une remarque, hein?

    "Arrête de gémir, c'est un ordre." lança-t-elle au doigt en moins, qui continua d'afficher une mine extrêmement contrariée, et remplie de douleur, mais ne pouvant plus sortir le moindre son de sa gorge, la fixait avec ses sourcils de clown triste. Elle esquissa un sourire puis se tourna vers les deux autres, trop tétanisés par la frayeur et l'idée de finir comme les cadavres dans l'herbe qu'ils ne s'étaient même pas rendu compte que Lady Aymeric ne maintenait sous son contrôle que le premier d'entre eux, celui qui faisait plus de difficultés. Dans sa robe de jolie jeune fille, elle se pencha à leur hauteur et prit entre ses ongles manucurés le visage du premier. A peine plus vieux qu'elle, il ne devait pas se trouver là, à servir une cause obscure. Sa place était à l'école, ou auprès de ses amis, pas dans une grotte avec un groin de mort. Fronçant ses sourcils verts, la lady s'accroupit et lui offrit un sourire aimable.

    "Les pierres sont-elles encore ici?"

    Le jeune homme secoua vivement la tête de droite à gauche, pour nier qu'il allait répondre à une quelconque question. Elle se rapprocha imperceptiblement et murmura à son oreille.

    "Tu n'aimeras pas ce que je te ferai si tu refuses de répondre. Alors, les pierres sont-elles bien ici ?
    -S-s-seulement l'une d'entre elles, l'autre est partie.
    - Où est-elle partie ?
    - J-j-je ne sais pas.
    - Je n'aime pas les menteurs, tu n'aimerais pas que je t'oblige à t'humilier avant de t'exécuter n'est-ce pas?
    - JE NE SAIS PAS, JE NE SAIS PAS !"

    Surprise par un tel élan de peur furieuse, la lady haussa un sourcil. Depuis qu'elle avait été à la Cour de Zacchary elle n'avait jamais senti autant de supplication et de désespoir dans un tel cri. C'en était presque effrayant. En tous cas pour elle c'était une étrange façon d'essayer de se disculper : paniquer. Avec un hochement de tête, elle le lâcha et recula, plaçant ses mains comme celles d'une marionnette pour faire comme si. Les bandits étaient si affolés qu'ils n'avaient pas vu que même le dernier fil venait d'être rompu.

    "Bien, lève-toi." Le jeune garçon le fit. "Quelle pierre est encore ici?
    - C'est... je ne sais pas.
    - Il n'y en a plus." Compléta le troisième bandit. Lady Aymeric fronça les sourcils et se pencha vers lui. Discrètement, elle brancha un fil à sa personne et plissa les paupières, un demi-sourire au visage.

    "Vraiment? Quelle est celle qui vient de partir ?
    - Le papillon. C'est Maëva Lindez qui l'a en sa possession. La fille du chef.
    - Ils sont partis au camp c'est ça ?
    - Ouais. Et la votre c'est le chef lui-même qui l'a. Mais laissez tomber l'idée de la récupérer, il y a plus de cent hommes près à risquer leur vie pour protéger les deux leaders. Et le chef et sa fille sont plus coriace que le môme, là."

    Lady Aymeric glissa son regard vers Richard, puis vers Raven, Léonard se trouvant dans son dos. Ils étaient quatre, pour cent, c'était quand même peu. Elle pouvait sans peine s'occuper de vingt-cinq hommes mais les autres, elle en doutait sincèrement.

    "Tu nous accompagneras. Je sens que tu possèdes un gros pouvoir nécrolide. Et que cet enfant lui est élémentaire, c'est ça? Oui, je sens le battement faible de la foudre quelque part, comme au temps de Zacchary. C'est dangereux d'avoir de tels pouvoirs et de ne pas fréquenter l'Académie. Par contre, ce troisième clown..."

    La jeune mère se tourna vers le doigt en moins et le toisa d'un regard très dur, sourcils froncés jusqu'au nez.

    "Préfères-tu mourir ou nous accompagner ?
    -... Vous accompagner. "

    Elle brancha son fil à sa personne, laissant le troisième bandit libre sans crainte. C'était un bon gars, elle le voyait.

    "Tu nous trahiras sitôt arrivé là-bas, n'est-ce pas?
    - Oui", répondit-il sans hésitation, malgré la souffrance intense qu'affichait ses traits. Lady Aymeric afficha un air déçu, profondément blessé, puis sourit.

    "Dans ce cas, attache-toi à cet arbre avec... " Elle chercha du regard quelque chose puis poussa un juron et sortit de sous ses bas une longue corde. "Ceci. Et de façon à ce que tu ne puisses pas t'enfuir." Elle se tourna vers les trois aventuriers tandis que le doigt en moins s'éloignait vers l'arbre. "C'est une sécurité. Et puis il est un peu trop jeune pour mourir. Je vous laisse voir quoi faire du groin de mort. Vous êtes ?" Demanda-t-elle enfin à l'homme et au garçon tandis qu'elle se recoiffait.

    "Lidsy Galiard. Manipulateur d'Ombres.
    - Max Necrosis, Elémentaliste de Foudre.
    - Bienvenue parmi nous."

    Puis elle toisa les trois garçons, les défiant d'oser seulement contredire son choix.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://az-mary.forumactif.com
Richard Stanford
chrysalide


Messages : 39
Date d'inscription : 21/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Rubis [Magma]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Sam 26 Mar - 22:49

Richard se pinça les lèvres et opina du chef. Tant que cette manipulatrice ne jouait pas les sadiques en puissances, elle restait utile. Mais l'idée de l'assommer pour la laisser ne plan n'était pas loin, il craignait ce genre de personne autant qu'il les détestait. C'était viscéral. Et cette femme lui rappelait vraiment Jonathan, une arrogance doublé d'un "moi-je" capricieux facilement meurtrier. Dans l'univers de Richard, il y'avait deux types de personnes. Ceux qu'il supportait plus ou moins et eux, ces snobs morbides.

La discussion qui venait de se terminer pouvait paraître pour un silence à coté de ce qui arrivait sur eux. Dans un bruits de chaînes, le groin-de-mort de l'entré s'était détaché, se précipitant vers eux dans une série de cris aigus et porcins.

Balançant sa tête de droite à gauche en hurlant, il faisait tourner les restes de son entrave: un roc au bout d'une chaine.
Retenant un juron, Richard eu à peine de le temps de réagir:

"Et mmmm...Magma !"

L'action se découpa au ralenti. Pendant que Richard fichait un violent coup de pied à Raven qui s'écroula sur le reste du groupe pour l'écarter, il empoigna Mâdâââme Aymeric sans ménagement.
(sous le bras, comme un bon vieux cageot, oui oui !)
Un jet écarlate et fluorescent le projeta dans les airs, laissant le rocher s'écraser à sa précédente place. Le monstre à forme de cochon cessa de hurler quand son bras se retrouva figé dans la colonne de lave maintenant refroidie.

"Haha pauvre nouille ! Attends un peu que je m'occupe de ton cas, misérable bacon avarié !"

Certes l'insulte était discutable, mais suffisante en apparence. Le groin leva le museau avec rage, une lueur de rage brillant au fond de ses yeux enfoncés.

"C'est ici que vous descendez Milady...J'ARRIVE !"

Sans plus de manière, le membre des six projeta son patron dans le buisson le plus proche avant que ce premier n'atterrisse sur sur la nuque du monstre. Ce dernier s'ébroua et arracha son bras petrifié, entrainant un bloc au passage qui lui fit office de nouvelle main. Massa d'arme aurait été l'appelation exacte, surtout quand Richard sentit la bourrasque de l'arme soulever sa crinière. Par reflex, il s'accrocha à la première chose qu'il pouvait attraper: les oreilles. Mauvaise idée. La bête rugissante s'ébroua de nouveau puis se mit à courir en rond, encouragé par les mouvements de son cavalier.

"Gaaaa j'ai les dents du fonds qui baignent ! Sortez moi de là !"

Nouvelle vague de violence. Richard sentit sa peau chauffer et son cœur cogner violemment dans sa poitrine. S'entendre demander de l'aide le mettait dans un état peu appréciable. Ne pas tout cramer, ne pas tout cramer. Il fallait arrêter cette fichue bestiole. Mais comment ? Les fils psy ne marcheraient surement pas sur un mastar au Q.I de fraise des bois.
Reprenant son calme, Richard usa d'un nouveau plan. Enfin nouveau, c'était toujours le même à vrai dire: Improviser. Ses doigts chauffés à blanc pénétrèrent les ouïs du porc avant de laisser échapper un fin filet de fumée. La bête se figea avant de hurler, la gueule, vers le ciel. C'était le moment. Le pyromancien se rua sur la tête du monstre et attrapa le groin. Il saisit les narines poisseuse à pleine mains et tira de toute ses forces. La bâte se figea, comme bloquée, la gueule vers le ciel et chancelante en équilibre.

"GROUILLEZ VOUS ! VOUS VOULEZ PAS QUE JE VOUS DESSINE UNE CIBLE EN PLUS ?"

Son regard flou parcouru les alentours au hasard, mais il n'arrivait pas à distinguer ce qu'il voyait. Il regrettera probablement ça tout sa vie. Le membre des six, hurla comme une dernière prière sur le champ de bataille:

"RAVEEEEEN !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonard Océanos
chrysalide


Messages : 27
Date d'inscription : 23/12/2010

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Saphir Bleu (Affinité aquatique)
Niveau: 2

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Sam 2 Avr - 23:28

"Autrement dit...On veut savoir si les Pierres sont ici. Et n'essayez même pas de mentir sinon Mister Flamme va se faire un plaisir de vous réduire en un tas de cendres, avec la souffrance en plus et une paire d'organes masculins en moins. Ensuite, on veut savoir le nombre exact d'humains et de créatures dans la grotte. Pour répondre vous n'avez qu'à tapoter du pied tiens...Et pour finir...Votre chef. S'il est présent, je vous donne trente secondes pour me le dire avant que l'on devienne VRAIMENT méchants. "

C’est qu’il ferait presque peur en fait Raven. Sauf que quand on savait qu’il se faisait totalement dominer par Richard et que sa glace ne faisait pas long feu face au magma du fameux "Mister Flamme", on avait tout de suite moins les chochottes face au blondinet androgyne… Il ne fallait pourtant pas non plus le sous-estimer car son pouvoir pouvait toujours apporter un petit plus. Conserver les provisions par exemple, plus besoin de congélateur, avec Raven vos réserves se gardent indéfiniment grâce à sa méthode révolutionnaire du ralentisseur de molécule instantané ! Et pour un alpha de plus vous aurez droit à l’incroyable Richard Stanford et sa technique de la cuisson en un centième de seconde chrono. Conserver ainsi vos repas tout en ayant la possibilité de leur faire atteindre la parfaite cuisson en un instant !...
Non mais regardez moi cette équipe de bras cassés, comment voulez-vous réussir à faire naître la moindre crainte dans le cœur de personnes censées être entraînées à se suicider dans des situations pareilles, à ne pas craindre la mort elle-même ! Comment voulez-vous que trois zygottos au pouvoir élémentaire plus que douteux arrivent à surpasser la peur de la mort dans le cœur des hommes ? Haha, ça vous intéresse hein ! Et bien vous ne le saurez que dans la suite de nos aventures. N’oubliez d’ailleurs pas de contribuer un peu à cette quête en faisant un geste, des sacrifices de points d’expérience suffiront amplement ne vous inquiétez dont pas.

Après notre page de publicité qui ne sert à rien d’autre qu’à exprimer une petite frustration personnelle, revenons en au cours de notre histoire. Raven était en train de jouer des effets spéciaux pour donner un petit coup de chair de poule aux ennemis restant. Et plop que je te transforme ma main en glaçon morbide par là, et plop que je te crache de la brume qui scintille en plein soleil par ci… Si ce n’est pas terrifiant. Léonard releva un sourcil, légèrement incrédule. C’était quoi cette façon de tout le temps se mettre sous les projecteurs… La Lady est hautement qualifié pour ce qui est de la torture morbide et des interrogatoires, il n’y avait franchement pas besoins que les deux abrutis qui lui servent de partenaire y rajoutent leur grain de sel à grand coup de pouvoir glacé et brûlant hein… Mister Océanos préférait penser à autre chose, lyncher ses deux petits camarades intérieurement par exemple, la violence et la douleur données gratuitement, ce n’était vraiment pas son truc.

La dame n’avait d’ailleurs pas l’air d’apprécier les remarques consécutives des trois aventuriers, celles de Richard encore moins. On voyait bien qu’elle serait les dents car elle avait bel et bien besoin d’eux mais qu’au fond d’elle, elle n’en pensait pas moins. Bah, dans le pire des cas, ils se feraient tous tuer froidement à la fin de la quête, ce n’était pas forcément la mort. D’autant plus que pour Léonard, se tuer n’était pas forcément chose facile, sa pierre ayant une certaine tendance à s’activer d’elle-même dès lors qu’elle ressentait un danger pour la vie de son possesseur, il faudrait donc subir le fait de regarder Richard et Raven se suicider tout en essayant vainement d’utiliser diverses méthodes pour en faire de même… Quel calvaire ! Avec un peu de chance Lady Aymeric aurait un peu plus d’imagination et trouverait bien un moyen simple et efficace de le liquider… Comme le disait ce cher Mister Glaçon, l’imagination humaine était ce qu’elle est… Horriblement fertile… Démesurément ignoble… Atrocement Humaine.

"Arrête de gémir, c'est un ordre."

Une jolie phrase du type "plus facile à dire qu’à faire" aurait bien eu sa place juste après une telle réplique. Toujours accolé de ce même sourire sadique, la marionnettiste regardait sa victime contenir sa douleur comme elle le pouvait, gardant dans sa gorge toute la haine et les hurlements qu’il voulait montrer au monde… Elle était donc puissante au point de pouvoir contrôler entièrement le corps de sa victime, du moindre muscle au plus petit nerf… Encore plus effrayant que ça en avait l’air au premier abord, lorsque on la voyait jouer sadiquement avec ses malheureux « jouets ». Se penchant sur l’homme qui lui faisait le plus de résistance, la jeune fille prit entre ses ongles le visage de ce dernier… Elle souriait aimablement. S’en était presque plus effrayant de la voir ainsi, toute gentille, avec la personnalité qui devrait coller à son apparence… On n’avait quand pas affaire à un cas de schizophrénie tout de même ?! Parce que les Cas soc’ ont en a déjà assez dans notre fine équipe pas besoin d’en recruter, même si c’est des doubles personnalités !

"Les pierres sont-elles encore ici?"

S’en suivit tout un dialogue qu’on pourrait en dernier recours qualifier d’intéressant. Une négation, puis une menace de la part de la personnalité sadique qui avait très vite fait son retour, puis un balbutiement qui nous apprend que l’une des pierres est là, mais que l’autre s’est barré il n’y a pas très longtemps (Bordel ! Si l’on ne s’était pas fait chier à poser quantité de questions inutiles sur les détails de la quête, et bien nous aurions eu la chance de finir illico presto cette fichu quête.), nouvelle série de questions, nouvelle menace, hurlement à la mort… Quand je vous disais que ce dialogue n’avait rien de constructif. À tel point que la Lady en resta bouche bée, ne sachant pas trop quoi penser d’une telle réaction. Elle sembla faire concession et admettre qu’il disait la vérité. Mais elle n’allait pas lâcher aussi facilement le morceau, ce n’était pas son intention. Le levant de force par la simple force de sa volonté elle lui demanda quel était la pierre qui reposait au fond de la grotte. Interrogation tout à fait compréhensible, après tout si la Lady avait la possibilité de récupérer sa pierre toute puissante, récupérer celle de son mari ne serait plus qu’un simple jeu d’enfant. Sauf que…

" Il n'y en a plus."

Ah… Là ça commençait à devenir tout de suite un peu plus embêtant et à la fois plus digne d’intérêt.

"Vraiment? Quelle est celle qui vient de partir ? "
" Le papillon. C'est Maëva Lindez qui l'a en sa possession. La fille du chef. "
" Ils sont partis au camp c'est ça ? "
" Ouais. Et la votre c'est le chef lui-même qui l'a. Mais laissez tomber l'idée de la récupérer, il y a plus de cent hommes près à risquer leur vie pour protéger les deux leaders. Et le chef et sa fille sont plus coriace que le môme, là."

Cent hommes. Tout de suite ça laissait planer un froid. Comment arriver à maîtriser autant de monde quand deux aventuriers sur quatre n’avaient clairement pas l’expérience d’un aussi grand combat… Pas que le suicide collectif soit une idée qui déplaise particulièrement à Léonard, mais il fallait être un poil réaliste, lui comme Raven et peut être même Richard, n’étaient pas en mesure de s’occuper de vingt-cinq personnes à eux seul. Un rictus dépité s’afficha sur le visage du jeune homme, la partie de plaisir n’était plus très loin. Mais tout n’était pas encore fini avec les deux sbires, la belle avait encore son mot à dire sur le sort des trois pauvres gars.

"Tu nous accompagneras. Je sens que tu possèdes un gros pouvoir nécrolide. Et que cet enfant lui est élémentaire, c'est ça? Oui, je sens le battement faible de la foudre quelque part, comme au temps de Zacchary. C'est dangereux d'avoir de tels pouvoirs et de ne pas fréquenter l'Académie. Par contre, ce troisième clown..."

Au bout d’un échange qui se termina par l’auto ligotage du dernier des sbires, Lady Aymeric avait recruté deux nouveaux aventuriers, plus ou moins dignes de confiance et s’empressait de leur demander plus d’informations : "Vous êtes ?"

"Lidsy Galiard. Manipulateur d'Ombres. "
"Max Necrosis, Elémentaliste de Foudre. "
" Bienvenue parmi nous."

Vu le regard qu’elle leur adressa, il n’avait clairement pas le choix et aucunement le droit de la contredire sous peine de terribles représailles. Ce petit bout de femme arrivait à faire froid dans le dos à trois "grands garçons". L’arrogance de la Lady n’avait d’ailleurs pas l’air de plaire à Richard qui se pinçait les lèvres. Donc… Un Manipulateur d’ombre et un Electrokinésiste. Ça pouvait en effet se retrouver pas mal utile dans les situations à venir. Surtout quand ils se retrouveraient contre cent adversaires… Six c’était toujours mieux que quatre. Un simili de silence s’instaura… Soudain des bruits
de chaînes, des bruits de course, des cris aigus de cochon qu’on égorge… Ou tout simplement un groin-de-mort libéré de ses chaînes qui courait à tout allure dans leur direction… Et merde !

"Et mmmm...Magma ! "

Sans rien comprendre de plus, Léonard se fit traverser par Raven qui du avoir la désagréable sensation de se faire mouiller instantanément, dans un grand éclaboussement… Léonard tourna rapidement les yeux dans la direction de la chute du jeune homme pour le voir s’écrouler sur Max et Lidsy, mais se ressaisit très vite en empoignant une de ses dagues, les flèches ne serviraient pas à grand-chose face à une cible pareille. Une colonne de lave se créait
autour du bras du porc tandis que Léonard fonçait tête baissée, il faudrait vraiment qu’un jour il arrête de se reposer sur son pouvoir ou ça finirait mal…

"Haha pauvre nouille ! Attends un peu que je m'occupe de ton cas, misérable bacon avarié ! "

… Le niveau des insultes du Pyromane était toujours aussi élevé. Léonard en arrivait à se demandait ce qu’il allait bien pouvoir sortir face à leur dernier adversaire, le chef ultime de cette bande de mercenaire qui contrôlait la terrible pierre de la psychopathe. Richard venait d’atterrir sur la nuque du groin-de-mort, sans plus de ménagement il l’attaquait encore plus ouvertement que l’élémentaliste aqueux, mais en même temps il lui proposait une belle
diversion.

"Gaaaa j'ai les dents du fonds qui baignent ! Sortez moi de là ! "

Léonard n’avait malheureusement pas l’option autopropulsion via méga jet de lave… Il devait don courir pour couvrir la distance qui le
séparait de son « adversaire ». Il ne savait pas trop ce qu’avait fait Richard, mais en tout cas le résultat était là, le porc était figé, tête en l’air, hurlant à la mort, exhibant une cible parfaite. Sans prendre le temps de s’arrêter pour affiner la précision de son lancer, Léonard arqua son bras vers l’arrière, dague entre l’index et le majeur et dans un mouvement rapide et précis il la lança. Une cible aussi grosse ne pouvait être ratée, surtout pour quelqu’un maîtrisant les armes de jets. La petite lame fonça droit sur la carotide bien mise en valeur par la position de super-cochon.

"GROUILLEZ VOUS ! VOUS VOULEZ PAS QUE JE VOUS DESSINE UNE CIBLE EN PLUS ?"

Ouais ben si t’y regardais de plus près, tu verrais que ton cochon est en train de pisser le sang… D’ailleurs c’était vraiment dégueulasse de le voir comme ça, saignant comme ce n’était pas permis dans les dessins animés. Dégainant deux autres dagues de nulle part, Léonard roula en avant, passant ainsi dangereusement entre les deux jambes du gros pas beau pour se retrouver derrière bien entendu…

"RAVEEEEEN !"

Ah ! Ils avaient enfin découvert leur amour l’un pour l’autre ? C’est mignon mais ce n’était pas vraiment le moment en fait. Tentant de ne pas penser aux deux autres idiots main dans la main jusqu’à la fin de la quête, l’élémentaliste planta une de ses dagues dans le bas du dos du monstre et, prenant appui à l’aide de son pied sur le manche solide, Léonard se propulsa plus haut, effectuant un saut de quelques mètres, sa troisième dague toujours à la main.

"Prend ça pauvre tache ! "

Mettant toute ses forces dans ses deux mains, le métamorphe abattit la dague qu’il tenait entre elles deux bien serrée entre les deux omoplates du groin-de-mort. L’héritier Océanos fixa Richard. Après tout il avait une meilleure expérience que lui du combat et de la chasse au monstre… Et puis qu’est-ce que l’autre blondinet était encore en train de faire ! C’est pas le moment de batifoler avec les nouveaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Aryus
chrysalide


Messages : 62
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Partout !

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Diamant Incolore [Glace]
Niveau: 4

MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Sam 9 Avr - 21:27

"Arrête de gémir, c'est un ordre."

Raven soupira. Franchement, avait-on besoin d'être aussi sadique ? Ayant laissé tomber l'idée de s'horrifier devant les méthodes un peu...non pardon, carrément sadique de Madame la Lady Aymeric, le contrôleur de glace observa avec un ennui non feint l'homme qui faisait tous son possible pour s'empêcher de hurler. Chose à retenir, ne pas provoquer la cliente, sinon, ils pourraient très bien se retrouver tous trois à courir nus dans la rue marchande de la Sainteville de Kalei. Encore, pour Raven et Léonard, illustres inconnus, on s'en foutait un peu, mais pour Richard, puissant, craint et respecté par tous ceux qui ne le connaissaient pas (les autres ne le craignent ni ne le respectent)ce serait un coup fatal pour son image, et par là, cela porterait un dur coup pour la Couronne si la populace apprenait que Richard Stanford était un exhibitionniste gay.

"Les pierres sont-elles encore ici?"

Franchement, excusez-moi d'avance Patronne, mais vous avez pas l'impression d'être légèrement chiante. Richard et moi on se tue à faire une prestation sadique par excellence, afin d'inoculer dans le cœur de nos innocentes victimes un sentiment de peur, afin de les persuader de tout nous dire, et vous, vous brisez notre travail méthodique par ce pouvoir qui est carrément trop cheaté dans ce genre de circonstance. Purée...si on peut même plus se la péter...

" Il n'y en a plus."


Ok mon gars...Tu as dit ça sans réfléchir, je te pardonne. Mais je te donne trente seconde pour activer le truc flasque qui te sert de cerveau et revenir sur ta décision. Tu veux me faire croire que l'on s'est tapé toute cette route POUR RIEN ? Mais tu me gonfle sérieusement mon pauvre ! Purée attends que la patronne ait le dos tourné et je t'enfoncerais méthodiquement dans l'anus une bonne dizaine de suppositoires de glace, et après on verra si tu changeras pas d'avis ! Quoi ça sert à rien ?
Oui, je sais qu'à cause de la douleur il dire n'importe quoi mais bon...ça aurait au moins eu le mérite de me défouler.

"Vraiment? Quelle est celle qui vient de partir ? "

" Le papillon. C'est Maëva Lindez qui l'a en sa possession. La fille du chef. "
" Ils sont partis au camp c'est ça ? "
" Ouais. Et la votre c'est le chef lui-même qui l'a. Mais laissez tomber l'idée de la récupérer, il y a plus de cent hommes près à risquer leur vie pour protéger les deux leaders. Et le chef et sa fille sont plus coriace que le môme, là."

Putain...mais vous savez que vous êtes lourd là, les PNJs qui s'occupent de cette quête à nous rajouter continuellement des épreuves ? Cent hommes, c'est déjà bien chiant, mais si en plus on doit se taper deux boss finaux. Remarquez, je pense que ce mec a pas super bien évalué la puissance de notre groupe. Parce que dire qu'un boss d'une guilde de rang facile à l'origine (mais qui est quand même bien partit pour nous faire chier) est plus puissant que Richard revient à dire que dans la Thermocave il fait moins trois degrés...Kelvin.
Mais merde c'est un Neicigam quoi ! Un de ceux qui ont explosé la gueule de l'ancien roi Zacchary ! Alors vous allez pas me dire que le chef d'une bande de voleur est plus puissant que lui ! Oui, je sais que je part dans mon trip, mais j'en avais envie ! Sinon, Cent hommes...On doit toujours pouvoir se débrouiller, pour vu que l'on ait une stratégie adéquate. Par exemple si on se démerde pour les séparer en deux groupes de cinquante personnes par exemple. Là, avec un archer adroit et bien placé, en l'occurence Léonard, un mec qui courre vite et qui a pas son pareil pour emmerder les gens, je parle de Raven bien entendu, une Lady au pouvoir bien psychopathe et un bourrin au pouvoir outrageusement puissant, on devrait s'en tirer non ?

Pendant son monologue mental, Raven ne prêta que peu attention à ce qui se passait autour de lui. Lorsqu'il revint enfin à lui. Il remarqua que Lady Aymeric n'était apparemment pas forte qu'en sadisme, puisqu'elle venait de rallier à leur cause deux personnages, un manipulateur d'électricité et un contrôleur d'ombre. Bon...si ces deux gars savaient se battre, on a peut-être une chance raisonnable de parvenir à récupérer les Pierres finalement ! Et puis même si ils mourraient dans d'atroce souffrance, mieux valait mourir à six qu'à quatre, comme ça ils pourraient se retrouver en Enfer et faire une partie de billes. Oui je sais, je m'égare encore.

Grognement. Raven se retourna, excédé. Qu'est ce qu'il se passait ENCORE ? Génial...comme si on avait pas assez de problèmes comme ça. Un petit groin de mort, créature légèrement trop puissante à son goût, venait de se libérer de ses chaînes et leur fonçait dessus, avec l'intention manifeste de les réduire en une bouillie informe à coup de Rocher, bouillie dont il se servirait probablement pour agrémenter son prochain ragoût.

"Et mmmm...Magma ! "

PLAOUF !
PUTAIN RICHARD TU FAIS CHIER ! Tu peux m'expliquer pourquoi tu m'a poussé vers Léonard ? Je l'avais vu ce cochon de mes deux ! Et maintenant tout ce que tu as gagné c'est de me faire me casser la gueule vers nos deux nouvelles recrues, et en plus, je suis trempé ! Raven, qui hésitait à attaquer le groin de mort où le magmatiste, se redressa tandis que le Neicigam se propulsait à l'aide d'un jet de lave dans les air. Là-haut, il fit un truc qui plu bien à Raven. Autrement dit, il balança Lady Aymeric dans un buisson. La Necrolide atterit dans un cri qui fit sourire le blond, qui en avait décidément marre de tous ces mauvais plans. Entre temps Richard venait de s'accrocher au premier truc qui lui tombait sous la main, les oreilles du groin de mort.

"Gaaaa j'ai les dents du fonds qui baignent ! Sortez moi de là !"


Tu sais que tu est un crétin ? Bon, passons, entendre Richard demander de l'aide avait décidément quelque chose de rare, et d'appréciable. Raven, qui réprima un bâillement, se décida à sortir son épée, tandis que Léonard courrait de toute sa vitesse vers le cochon et...lui enfonçait son couteau de lancer dans la gorge.
Bien visé.
Mais contre un bestiau de cette taille, ça suffira pas à l'achever.
"RAVEEEEEN !"


Je rêve où il vient de me demander de l'aide ? Bon, de toute façon, j'avais besoin de décompresser !Léonard, toujours en course, finit par passer entre les jambes du gros pas beau et se retrouva derrière. Manque de bol, Raven pouvait plus voir ce qu'il faisait. Bon, je crois que c'est à moi là. De toute manière je vous l'ai dit, j'ai besoin de décompresser.

-RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!


Oui, ça c'ets moi. Le cri ne servait strictement à rien, mais ça fait un bien fou. Retenez seulement que le contrôleur de glace était en train de courir comme un dératé tout en hurlant. Un peu après, il arriva à la hauteur du monstre, toujours dans sa position précaire imposée par Richard et...lui planta au beau milieu de la gorge son épée, sans s'arrêter. Seulement à ce moment, il sauta, pris appui sur sa lame solidement enfoncé et se retrouve en compagnie de Richard sur la tête de la bête. Tiens, Léonard était là aussi...
Concentrant son énergie, l'aventurier fit apparaître dans chacune de ses mains deux gros poignards de glace qu'il tint solidement, leva bien haut et...

- JE VAIS TE FRACASSER, COCHON DE MERDE !

Encore une fois ce cri ne sert à rien. Juste à appuyer les actes de Raven qui procédait à une véritable boucherie sur le visage de la bête. Grosso modo il frappait comme un dingue, ouvrant des blessures un peu partout, et finalement il réussit à toucher un endroit sensible. Les yeux.
Là, il a du morfler...




Spoiler:
 


Dernière édition par Raven Aryus le Dim 10 Avr - 12:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
L'eau, la glace et le feu, un trio improbable pour une quête inoubliable [Quête: vol d'ourson !]²
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Momartik / Froslass
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Sayuki [ Elfe de glace éternelle ~ Modo ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens Rp :: Anciens événements ou quêtes.-
Sauter vers: