Partagez | 
 

 Royale rencontre [Katia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Royale rencontre [Katia]   Lun 7 Fév - 0:50

    Nyx était troublée. Voilà une semaine qu'elle avait quitté Jeyna, la capitale, et pourtant elle n'arrivait pas à se débarrasser de cet étrange et tout nouveau sentiment. Elle ne pouvait lui donner un nom, serait bien incapable de le décrire mais il lui serrait le cœur et la rendait mal à l'aise.
    Un mois plus tôt elle s'était rendue à Eyrupson, après avoir errer au hasard des magnificences de la Forêt de Cristal. Là, elle avait reçut une mission ; l'un de ses ex-employeurs, si l'on pouvait dire, avait visiblement parlé -chose qu'elle se promit de régler dans de bref délai- et un homme l'avait contacté dans la ville des montagnes glacées d'Arya. Elle n'avait que vaguement écouté son histoire d'argent dû et s'était contenté de prendre note du nom et de l'adresse des contrevenants. Qu'elle devait « convaincre de payer ». Ainsi était-elle partie pour la capitale avec une bonne somme en poche.
    Un sourire avait étiré ses lèvres lorsque l'homme avait laissé entendre qu'il lui faisait entièrement confiance et qu'il ne voyait d'inconvénient à la payer d'avance. Elle avait remarqué la goutte de sueur sur sa tempe, son air distant, ses manières respectueuse. Elle s'en était amusée. Jusqu'à ce qu'elle découvre ses « victimes ». Elle avait accompli sa tâche avec méthode et sang-froid pourtant depuis plusieurs nuits les visages tordus de douleur de cette famille hantaient ses rêves. Une famille. Une famille d'honnêtes travailleurs qui n'avait eu que le malheur de ne pas naître riche. Le chef de famille avait du emprunter de l'argent à ce riche homme d'affaire pour pouvoir assurer un toit à sa famille. Sur le coup Nyx n'en avait rien su et Faran Korii l'avait presque jeté dehors. Alors elle avait usé de son pouvoir et avait obtenu de lui qu'il rembourse sur le champ ce qu'il devait.
    Nyx approchait à présent de l'Académie des Technologies Magiques ; elle n'avait pas voulu demeurer à Jeyna après cette étrangement éprouvante mission. A présent elle pensait que son intervention avait été tout bonnement inutile et cruelle. Faran avait fait montre d'un caractère bien trempé et d'une dévotion sans faille à sa femme et ses deux filles. Le menacer directement avait été sans effet, seul voir sa famille au supplice l'avait fait plier... mais à quoi bon ? Cela ne lui fournirait pas d'avantage l'argent qu'il devait. Finalement, en partant, Nyx avait laissé discrètement la paye qu'elle avait reçu pour son sale boulot sur le pas de la porte. Inspirer la crainte à ses gens ne lui avait procuré aucun bonheur, contrairement à d'habitude.


    *Qu'est-ce qui a changé ?*

    Une question qui l'avait tracassé durant son voyage jusqu'à l'Académie. Ses autres employeurs avaient-ils semblé plus honnêtes ? Les personnes qu'elle avait torturé auparavant méritaient-elles plus que Faran et sa famille le supplice ?
    Nyx secoua la tête et regarda autour d'elle. L'Académie se dressait devant elle, écrasante d'importance. Ici étudiaient les futurs plus grands experts du pays. Cela semblait un bon endroit pour poser des questions et satisfaire son incroyable curiosité. Elle douta cependant trouver quelqu'un qui puisse l'éclairer sur ce qu'elle ressentait actuellement.
    Elle haussa les épaules et choisit de laisser cela de côté ; elle aurait tout le temps d'y réfléchir. Elle se dirigea donc vers l'entrée principale de l'immense bâtiment. Son regard allait d'une personne à l'autre, d'un détail à un autre ; elle aimait observer, pourtant elle dut vouloir trop observer ou peut-être trop de chose à la fois, car elle bouscula involontairement quelqu'un, manquant de peu de les envoyer toutes deux au tapis... Le pire dans cette histoire c'est qu'elle envoya involontairement une décharge de douleur à la personne en question. Elle se redressa et se tourna vivement, prête à s'excuser rapidement avant de reprendre son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Mar 8 Fév - 0:08


    "Vous savez Eldeguard, je pense que si je venais plus souvent je finirais par comprendre quelque chose aux mythologies Mariennes."

    La loupe devant les yeux, la jeune femme releva la tête et dévisagea de son énorme oeil violet le sage qui riait doucement, ses mains noueuses chargées de vieux parchemins plus précieux les uns de les autres. Son chapeau de travers sur la tête, son nez rabougris et ses épais sourcils de hibou, gris, lui donnaient l'air d'un dormeur qui s'était trompé de dortoir.

    "Je n'en doute pas Majesté, mais l'histoire Marienne est pleine de tellement de trahisons royales qu'il vaut mieux ne pas y mettre le nez. Notre civilisation a commencé sur une guerre et chaque épisode en est ponctué. "

    Katia referma l'ouvrage délicatement et se leva de sa chaise, la faisant grincer sur le parquet de la bibliothèque. Deux des professeurs de l'Académie sursautèrent presque, très à cran par sa venue. On lui accordait bien trop de pouvoir par rapport à ce qu'elle possédait normalement, et ces deux-là avaient parlé de "Dragon" et "Armageddon". Tout autant de choses que Zacchary prétendait pouvoir faire mais que jamais il n'avait démontré. Le vieux Eldeguard n'avait pas tort, les Mariens étaient nés et avait grandi sous la lutte incessante des dieux pour s'accaparer Naïa, celle-là même dont son pouvoir descendait. Puis cette femme et Titan avaient tour à tour influencé le monde pour le faire avancer, avant de déléguer leurs dons à des descendants et de trouver le repos. Ainsi, les premiers dieux étaient les ancêtres de Pierre des souverains actuels. Mais la suite restait floue quant à la succession sur le trône, et c'était là toute la raison de la visite de Katia sur le campus de l'Académie : trouver des documents, des arbres généalogiques.

    "Je sors prendre l'air, veuillez m'excuser.
    - Je reste encore pendant quelques heures si l'envie vous prend Majesté, n'hésitez pas à revenir."

    Soulagée de pouvoir quitter cet espace clos, la reine descendit rapidement de la tour des archives pour rejoindre la bibliothèque du troisième étage, et filer à travers le couloir de l'aile Nord. La bibliothèque d'histoire et de mythologies. Chaque aile possédait son propre rayonnage, ses propres connaissances. Et c'était dans celle-là qu'on trouvait les meilleurs romans d'Az-Mary. Katia avait d'ailleurs trouvé un poète très drôle, un conteur mort depuis des siècles dont les paroles étaient chantées puis retranscrites de génération en génération. Sa particularité était de piquer là où les pustules de la société apparaissaient, et elle prenait les critiques de la royauté avec de tels éclats de rire que Jonathan lui jetait des regards exaspérés quand elle le rejoignait au bureau avec cet ouvrage. Jean Petitpied, c'était son nom.

    Katia s'empara de l'ouvrage et sortit par le téléporteur, ouvrant son livre à la page centrale, là où l'éditeur avait mis les quelques mots de Jean lorsqu'il avait voulu faire retranscrire ses paroles. Il faisait beau à l'extérieur, et elle voulait profiter du soleil pour lire en paix. Le jardin devant l'Académie lui parut le plus adéquat, et ce fut d'une marche aveugle, automatique qu'elle s'y rendit, dévorant des yeux les quelques lignes.

    "...n'est pas une critique ouverte de la société, c'est juste une petite fourmi rouge dans votre potage, un incontournable de la loi de l'Emmerdement Maximum. Si vous êtes arrivé à la moitié de ce livre, c'est soit que vous êtes un maniaque de la symétrie et n'ouvrez les livres qu'à la tranche, soit que vous avez déjà lu, survolé ou déchiré l'autre moitié. Alors je vous en remercie..."

    Un instant, elle repensa à, ses projets d'avenir. Sa carrière d'écrivain, écourtée rapidement par ses obligations de reine. Et un fin sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle tourna la page suivante, et se planta au milieu de la pelouse, debout, car attardée sur un vers particulier qu'elle n'avait jamais vu.

    "De la joie de pouvoir créer.
Je n'ai ni verrous ni charnières
Mais en mon cœur d'or
Je renferme le plus beau des trésors,
Que suis-je ?"

    Sourcils froncés, et étonnée de voir une telle note qui ne ressemblait en rien à Jean Petitpied, Katia roula le dos pour se pencher sur les petits caractères, saisissant quelque chose qu'elle n'avait pas encore vu jusqu'alors. Le grain de papier était le même, la couleur à cela près que le livre n'était pas uniforme en soi mais... quelque chose n'allait pas.

    *boum*

    Le nez projeté dans son bouquin, Katia s'écroula vers l'avant, accrochant son collier et manquant de s'étrangler. Son souffle se bloqua dans sa poitrine alors qu'elle piaillait, parcourue d'une brusque décharge électrique qui lui vrilla le cerveau. Une simple fraction de seconde, mais suffisante pour la laisser groggy, assise jambes arquées sur le sol, le regard choqué. Qu'est-ce qu'il s'était passé? Sentant la pulsation lente d'une pierre contraire, Katia tourna le visage et découvrit... une jeune fille, debout. Une étudiante sans doute, mais elle avait l'air bien embêtée. Se relevant sur sa paume gauche et ramassant son livre, la reine ferma son ouvrage et posa deux doigts sur sa nuque, comme pour vérifier que la douleur s'était bien estompée.

    "C'est vous qui avez fait ça?"

    Par "ça", elle n'avait pas besoin de traduire de quoi elle parlait. Au pire, si elle se trompait, l'autre passerait son chemin. Sinon, elle lui répondrait sans doute.





Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Mar 8 Fév - 0:55

    Nyx ne savait pas grand chose de la mythologie ou de la politique du pays. Elle avait bien apprit une légende ou deux au fil de ses voyages et rencontres mais ce n'était pas ce qui la passionnait le plus. C'est tout juste si elle savait qui menait la danse en Az-Mary. Elle n'avait fréquenté que bien peu de belles gens et s'en estimait d'ailleurs ni plus ni moins malheureuse. Elle avait remarqué que plus les gens étaient riches et avaient d'obligations, plus ils étaient portés sur le mensonge, la trahison et l'hypocrisie. Que ces manies soient volontaires ou non, elle n'avait aucun dont pour l'une ou l'autre, aussi préférait-elle la franchise des basses classes ou plus encore la sérénité de la solitude. Pourtant elle n'eut que peu de doute sur l'identité de celle qu'elle avait heurté. Ses gestes empreints d'une grâce probablement du à l'habitude et l'éducation, son port altier lorsqu'elle se redressa et même simplement ses vêtements étaient suffisamment remarquables pour que le dernier des idiots se doute d'à qui il avait affaire. Et Nyx de rester stupidement muette et figée au lieu de s'excuser et de l'aider à se relever.

    Tâchant de se recomposer un visage neutre, avec son habituel demi-sourire et son regard doux et inquisiteur à la fois, Nyx observa sans indiscrétion ni insolence celle qui lui faisait face. Quels secrets pouvait-on noyer dans ces immenses yeux violets ? Quel caractère masquait cette apparence douce et presque fragile ?
    La jeune femme prit soudain conscience d'une étrange sensation. Celle-ci n'était pas de son fait... mais de sa pierre. Des pierres opposées ?

    Tout comme les légendes, les pierres étaient des mystères pour Nyx ; c'était une des raisons qui l'avaient poussé jusqu'à l'Académie. Quand elle pensait à tout ce qu'elle ignorait, elle se sentait frustrée et envahie d'un peu plus de haine envers sa famille. Nyx soupira discrètement et devina rapidement la question qui allait suivre lorsqu'elle reporta son attention sur celle qu'elle devinait être la reine d'Az-Mary qui passait ses doigts sur sa nuque.

    "C'est vous qui avez fait ça?"

    Ça. Inutile de tourner autour du pot. C'était bien elle ; et elle en était surprise d'ailleurs car aussi loin qu'elle remonte, elle ne se souvient pas avoir jamais envoyer d'onde de douleur involontairement, par... réflexe. Peut-être justement parce que c'est par réflexe qu'elle ne s'en souvient pas, à moins que jusqu'à aujourd'hui elle n'ait pas eu conscience de ces décharges ce qui, en somme, constituerait un progrès. Il allait bien falloir répondre quelque chose, et comme la franchise était plus naturel, Nyx n'envisagea pas de mentir ou d'éluder la question. Quoiqu'elle aurait pu répondre un simple « De quoi parlez-vous ? » et poursuivre son chemin. Mais curieuse comme elle était, vous n'allez pas imaginer qu'elle manquerait une occasion de parler avec la reine ? Ainsi donc elle répondit de sa voix naturellement douce et discrète :

    « Oui. Et je m'en excuse. C'est plutôt... inhabituel. »

    Que dire d'autre ? Nyx déplora son manque d'éloquence mais il faut dire à sa décharge que les circonstances n'étaient pas idéales pour engager une réelle conversation. Et puis personne ne lui avait appris à parler autrement que par nécessité et encore moins à y prendre goût. Elle n'ajouta donc rien, rajusta la lanière de son carquois sur son épaule et effleura sa ceinture avant d'y accrocher ses doigts, attendant de voir si l'entrevue se poursuivrait ou s'il lui suffirait de poursuivre son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Dim 13 Fév - 17:23


    Katia ne savait pas si elle devait être en colère ou gênée pour la personne qui venait de la faire japper. D'ordinaire, elle se serait éclipsée sur un sermon afin de ne pas avoir à croiser de nouveau une telle passoire à pouvoirs, mais quelque chose l'en empêchait. Le fait que cette Necrolide, pourtant maîtresse de son pouvoir, venait de s'excuser pour en avoir usé. Jamais de sa mémoire Jonathan ne s'était excusé pour ses frasques de grand méchant Necro, et cette fille semblait aussi surprise qu'elle-même, signe qu'elle ne mentait pas. La reine croisa les bras sur sa poitrine et esquissa un sourire rassurant, ne sachant pas si l'attitude détachée de la nouvelle venue était un signe de défis ou au contraire une excuse muette qu'elle lui adressait.

    "Ce n'est pas grave, c'était assez bref pour que ça s'estompe, vous êtes?"

    Le temps des présentations était arrivés. Katia faisait cela pour plusieurs choses. Tout d'abord, elle se méfiait naturellement des Necrolides, les sachant aussi instables que du lait laissé sur le feu. Son propre frère et sa mère en étaient de parfaits exemples. Ensuite, c'était une façon de vérifier sa sincérité, après tout elle sentait le mensonge aussi fort qu'une crotte de chien dans un parterre de fleurs, donc cette inconnue ne pourrait pas se cacher. Enfin, sa mémoire lui permettrait de la garder bien incrustée, et au besoin de la retrouver s'il se passait quelque chose en rapport avec elle.

    Puis, feignant le détachement le plus éloigné de cette douleur qui l'élançait encore en petite sourdine, elle ouvrit son livre à la page de l'énigme et la relut à voix basse avant de chercher, un unique sourcil froncé, de quoi il pouvait s'agir. Ne trouvant pas de réponse, elle se tourna vers la Necrolide et haussa ce même sourcil.

    "Quelle est votre pierre? J'ai beau chercher je ne me souviens plus laquelle procure de la douleur pure?"

    Drôle de façon de nouer avec quelqu'un, s'il en est.




Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Mer 23 Fév - 1:35

    Nyx regretta presque son choix de ne pas passer son chemin dans la minute qui suivit. Presque. Car sa curiosité faisait barrage à son sens pratique porté sur la discrétion et le sens de l'esquive. Elle aurait du se douter que le moment de se présenter viendrait, et vite. Elle hésitait. Elle n'aimait pas décliner son identité, préférant vivre dans l'ombre. Car bien que la voie de la solitude soit souvent ardue à suivre, Nyx y cheminait aussi aisément qu'un serpent d'eau dans un ruisseau. Il lui faudrait pourtant bien répondre quelque chose. Ou bien encore avait-elle le choix de s'en aller, purement et simplement. Ce qui lui sembla franchement impolie.
    Et puis quoi ? Au diable la politesse ! A-t-on jamais entendu parler de Nécrolide polis et soucieux de leur image ? Pourquoi donc elle, Nyx, s'en souciait-elle à ce point ? Il n'y a pas si longtemps elle se fichait bien du jugement des autres, le pensant à juste titre trop subjectif et inutile.

    Et s'excuser ! Depuis quand s'excusait-elle ? Bon... probablement depuis qu'elle se rendait compte que son pouvoir lui échappait. C'est-à-dire depuis... une dizaine de minutes ? S'excuser lui avait parut naturel mais en y repensant elle s'était sans doute excuser à cause de la surprise. Il faudrait qu'elle se penche sur ce petit problème ; il ne serait guère évident de conclure un accord en lançant une décharge à l'employeur qui vous sert la main !

    Mais revenons-en à Katia Phoenix, car après tout c'était d'elle qu'il s'agissait pour l'heure et non d'un quelconque seigneur ou brigand d'Az-Mary.
    Quel intérêt Nyx pouvait-elle tirer d'un lien avec le plus haut personnage du pays ? Cela pouvait se révéler utile... comme dangereux. Les moyens d'investigations et les pouvoirs de la reine pourrait très bien se retourner contre elle...
    A d'autres ! Bien malin et habile celui qui enchaînera Nyx ! Aussi choisit-elle de répondre... partiellement.


    -Je m'appelle Nyx.

    Le choix de ne pas citer son nom de famille ne tenait pas de la confidentialité, mais du fait qu'elle l'ait abandonné en quittant ce qui, pour des raisons pratiques plus qu'affectives, était appelé communément son « foyer ».
    Elle ne fut pas sûre que la reine l'entende car elle semblait s'être plonger momentanément dans la lecture de son livre. L'ouïe fine de la jeune femme capta quelques mots, lesquels semblaient former un court poème ou une énigme. Enigme qui semblait titiller l'esprit de la reine mais apparemment pas suffisament pour lui faire oublier Nyx.
    Sa seconde question déplut encore plus à la Nécrolide que la première. Pour elle, les pierres, bien que chacun en fut en possession, était un secret. Secret qu'elle avait tenter de garder farouchement.
    Elle se jugea d'ailleurs soudain idiote de penser ainsi car ses victimes ne devaient pas avoir eu de mal à deviner la nature de sa pierre. Quoi qu'il en soit, pas un de ses employeurs n'a jamais su de quel talent elle usait pour convaincre et torturer. Et c'était sans doute mieux... peut-être...
    Cette fois que répondre ? Katia Phoenix avait de toute façon déterminer sans soucis son pouvoir, il ne lui faudrait probablement que peu de temps pour retrouver quelle pierre procurait ce don avec l'armada de scientifiques et autres chercheurs prêts à se plier en quatre pour elle à l'Académie.


    -Je vais être franche, votre majesté, je n'ai pas pour habitude de dévoiler ce genre d'information. Cependant, imaginant qu'il ne vous faudrait guère de temps pour la trouver par vous-même, je vais vous épargner la peine de chercher... si vous m'assurer de votre silence ensuite.

    Le regard de Nyx se fit interrogateur. C'était peut-être un peu présomptueux de marchander ainsi avec sa reine, mais quoiqu'il du ressortir de cette demande, Nyx pensa que l'une et l'autre avait à y gagner.
    Elle doutait que la reine se vente d'avoir fréquenter, même un temps soit peu, une Nécrolide et Nyx de son côté n'était pas du genre bavarde. Et puis après tout, qui sait, l'alliance d'une Biolide des Hautes Sphères et d'une Nécro des bas-fonds pourrait se révéler utile et... intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet:    Mer 9 Mar - 23:44


    Ce genre d'information? Allons bon, ce n'était pas comme si Katia lui avait demandé si elle aimait les culottes en dentelle. Mais elle comprenait, d'un certain point de vue. Depuis le règne de Zacchary les gens avaient gardé une certaine hésitation à dire qu'ils possédaient un pouvoir, et surtout lequel. Il faut préciser que lorsque le pouvoir était suffisamment fort, ils devenaient les bouffons du roi. Sinon, simplement ses larbins ou bien ses prisonniers. Nyx, donc, la nuit, un nom intéressant, qui prouvait que la Terre et Az-Mary étaient bien plus proches que ce que les Mariens veulent bien accepter.

    La reine offrit un léger sourire à son interlocutrice et haussa les épaules, elle n'allait pas lui demander plus de détails ni sur sa pierre ni sur son nom. Après tout si un habitant faisait tant de manière face à un membre de la famille Royale, de plus un membre des Six, c'était sans doute qu'il estimait n'avoir strictement rien à devoir à la Haute. Autant dire que cette fille était, pour la reine, parfaitement saine d'esprit. Et d'autant plus intéressante qu'elle ne la considérait pas comme quelqu'un de supérieur mais comme un être humain lambda. Le regard pétillant, la reine ouvrit donc son livre et plongea dans la lecture quelques secondes, tout en lui parlant.

    "Du mystère hein? J'aime bien. J'aurais préféré pouvoir être à égalité étant donné que vous devez connaître le mien. Enfin, si on veut. Les Mariens me donnent des capacités de Dragon, de mort absolue, la possibilité de m'infiltrer dans leur tête, ou même d'être immortelle... A ce propos, est-ce que vous savez ce qui pourrait n'avoir ni serrure ni charnière, mais conserver en son sein doré le plus précieux des trésors?"

    Elle releva la tête cette fois-ci, et ramena ses cheveux sur une seule épaule, les peignant de ses doigts fins et blancs. Ses yeux violine scrutèrent la nécrolide, à la recherche d'une réponse, et trouvèrent un visage bien plus marqué que ce qu'elle avait noté auparavant. Cependant, elle ne sentait aucune animosité, aucune réelle méfiance. Juste un être humain agréablement contre les statut quo même si elle ne le faisait pas forcément volontairement.

    "J'ai trouvé cette énigme là-dedans, ça ne ressemble pas à l'auteur, c'est pour ça que je vous demande."

    Elle lui tendit le livre à bouts de bras, comme si elle partageait un album photo avec une vieille copine.




Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Lun 14 Mar - 23:22

    Pourquoi réellement refusait-elle de dévoiler son pouvoir ? Peut-être parce qu’il serait facile de la pister via ses employeurs et ses victimes. Ou peut-être parce qu’elle aimait vivre dans le secret et l’indépendance. A moins qu’elle ne soit finalement influencée par cette antique et éternelle guèguerre entre Biolides et Nécrolides qui, par essence, étaient opposés…
    Nyx y réfléchissait mais cela ne lui prit guère de temps. Elle en conclut que les deux premières raisons étaient suffisantes pour justifier son choix et que, même si la troisième avait malgré tout une quelconque influence dans ces agissements, elle était suffisamment négligeable pour que la Nécrolide puisse affirmer agir de son propre chef sans préjugé.
    Quoiqu’elle ne se souvienne pas de s’être jamais justifiée. Mais c’était important pour son équilibre psychologique, intérieur, appelez cela comme vous voudrez.
    Elle se sentit malgré tout légèrement soulagée en constatant que Katia n’insistait pas et s’étonna de la voir sourire. Elle ne semblait pas attendre autant de… il ne s’agissait pas d’une question de respect, non, plutôt… d’étiquette. La reine ne se formalisait visiblement pas de la quasi familiarité de Nyx. Peut-être se lassait-elle d’être le centre de l’attention d’Az-Mary ?

    "Du mystère hein? J'aime bien. J'aurais préféré pouvoir être à égalité étant donné que vous devez connaître le mien. Enfin, si on veut. Les Mariens me donnent des capacités de Dragon, de mort absolue, la possibilité de m'infiltrer dans leur tête, ou même d'être immortelle... A ce propos, est-ce que vous savez ce qui pourrait n'avoir ni serrure ni charnière, mais conserver en son sein doré le plus précieux des trésors?"

    Nyx ne put s’empêcher d’éclater de son rire léger et clair. Un Dragon ? La reine ?! Fallait-il qu’elle avoue que si elle connaissait son identité et quelques uns de ses agissements, Nyx n’avait pas la moindre idée de ce qu’était le pouvoir de Katia et ne s’en était jamais soucié jusqu’à l’instant ?
    Mais avant même qu’elle ait pu répondre quelque chose, la Biolide énonça une énigme. De plus en plus curieux. Ni serrure, ni charnière. Ni coffre, ni porte, ni bâtiment… Sein doré ?
    Le plus précieux des trésors ? Quel était donc le plus précieux des trésors ? La réponse s’imposa à la jeune femme avec la force d’une évidence : la vie. Que pouvait-il y avoir de plus précieux pour elle qui était étrangère à des sentiments comme l’amour ou l’amitié sur auxquels d’autres qu’elle pourraient peut-être penser…
    Nyx leva soudain les yeux vers Katia, laquelle l’observait. Elle se rendit compte qu’elle avait instinctivement sortit d’une poche l’écaille d’un incroyable bleu céruléen aussi épaisse qu’un alpha de bronze et dont le reflet dessinait un fin trait d’azur sur son visage pâle. Elle avait prit l’habitude de la tourner entre ses doigts lorsqu’elle réfléchissait ou pensait.

    "J'ai trouvé cette énigme là-dedans, ça ne ressemble pas à l'auteur, c'est pour ça que je vous demande."

    Faisant disparaître son trésor d’enfance sous sa tunique, Nyx se saisit délicatement du livre que lui tendait la reine. Elle ne prit pas le temps de penser que la situation était vraiment de plus en plus curieuse et lut plusieurs fois l’énigme originelle. Elle ne semblait en effet pas être du même auteur que le livre en lui-même… De la joie de pouvoir créer… Nyx n’avait plus de doute sur l’identité du trésor. Qu’est ce qui créait la vie ? Fallait-il voir simple : une mère ou bien plus… divin ?
    « En mon cœur d’or, je renferme le plus beau des trésors… »
    Un sourire éclaira le visage de la Nécrolide. Elle tendit le livre à Katia mais lorsqu’elle voulut parler, des éclats de voix proche détournèrent son attention.
    Elle scruta le parc alentours, prête à dégainer sabre, arc ou magie… mais ne vit finalement qu’une bande d’étudiant chahuteurs, quoique le chahut parut plutôt violent.
    Reportant son attention sur la reine, Nyx demanda finalement avec un sourire malicieux :


    -Souhaitez-vous entendre la réponse ou… préférez-vous chercher encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Ven 18 Mar - 19:05


    Katia fronça les sourcils... et étira ses lèvres d'un sourire. Bon sang, c'était agaçant ! Cette fille avait émis un silence d'à peine quelques secondes avant de lui laisser sous-entendre qu'elle connaissait la réponse. Alors soit c'était une véritable tête, soit elle connaissait déjà l'énigme. Elle ne voyait que ça. Mais au moins, elle ne l'avait pas regardée de haut pour lui dire la réponse avec un petit air suffisant. Pas comme l'aurait sûrement fait son frère. Grm. La reine haussa un sourcil d'inquiétude, puis reprit son visage neutre avant de croiser les bras sur sa poitrine.

    "Non ça ira, je vous remercie. Je finirai bien par le trouver. Ça doit être tellement évident pour vous autres que je ne dois même pas le voir."

    Puis elle posa la main sur son améthyste, aujourd'hui accrochée à son oreille, avant de partir loin, loin dans ses pensées. Au fond, que connaissait-elle de la culture Marienne? Que ce qu'elle en avait lu dans les livres. Aux réactions de Raven et des quatre autres qu'elle avait rencontrés quand elle était plus jeune, ils avaient un profond respect de leurs monarques légitimes et des coutumes. Des légendes et des traditions. Ils étaient d'un naturel bagarreur et globalement avaient les mêmes mœurs que les occidentaux de la Terre. Pas, ou peu de polygamie, un respect d'autrui. Par contre des problèmes comme le réchauffement climatique et la fonte des glaces leur passait droit au dessus de la tête. En même temps, à part les bateaux et quelques machines volantes, la mécanique ce n'était pas vraiment leur fort, à ces mariens. Katia, intérieurement, se demandait ce que serait une mise en contact avec la terre. Sans doute un fiasco.

    "Est-ce que vous pensez que l'on pourrait utiliser l'énergie des cristaux pour lancer de nouveaux modes de déplacement à travers le monde?"

    Question, certes à côté de la plaque, mais fort intéressante de son point de vue. Si cette fille avait réussi à trouver la solution de son énigme aussi rapidement, elle devait sûrement avoir un avis sur ce genre de questions.

    "Je veux dire, utiliser leur puissance pour faire fonctionner des bateaux automatiques, des voitu... euh, des charettes sur rails, des machines volantes...?"




Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Sam 19 Mar - 18:06

    Nyx réprima un petit rire lorsque Katia préféra continuer de chercher la réponse à l’énigme. Elle se retint parce qu’après tout, il serait mal venu de sa part de se moquer de quelque façon que ce soit de la reine d’Az-Mary. En se rappelant le rang de son interlocutrice la jeune femme songea qu’elle devait être une mine d’informations sur le pays… Et comme, pour l’instant, avec le peu qu’elle savait d’elle, Nyx l’appréciait, elle pensa que s’en faire une amie était loin d’être l’idée la plus sotte qu’elle ait eu jusqu’alors.
    Une amie. Comment se fait-on des amis ? Qu’est-ce réellement que l’amitié ? Elle n’en savait trop rien. En général, elle fréquentait les gens pas obligation ou nécessité, pas par plaisir. Pourtant elle appréciait ce moment, quoiqu’un peu absurde.
    Katia sembla réfléchir elle aussi, probablement pas sur le même sujet, mais son regard violine se fit lointain l’espace de quelques secondes. Et puis vint cette étrange question.
    Des machines volantes ? Des bateaux automatiques ?? Et pourquoi lui demandait-elle son avis, à elle, Nyx, une parfaite inconnue, et quasiment inculte avec ça !
    Nyx prit le temps de réfléchir à la question cependant. Après tout, de ce qu’elle savait, les pierres procuraient des pouvoirs tellement divers, de puissances différentes, pourquoi ne pourrait-on pas ? Mais…
    Les éclats de voix, un peu plus forts, un peu plus agressifs, l’agaçait au plus haut point. Et lorsqu’elle se concentra involontairement sur le discours tenu ; plus que tout ce fut le ton employé qui lui fit dresser les cheveux sur la nuque.
    Elle se força à revenir à sa place, dans son contexte à elle. Où en était-elle ?
    A oui…


    -Je n’avais jamais réfléchi à la question. A ce que je sais, les mariens sont plutôt satisfaits des moyens de transport existant…peut-être parce qu’ils n’en connaissent pas d’autres mais… Des machines volantes ? Pourquoi alors que la plupart d’entre nous sommes capables de voler par nos propres moyens ? Automatiser les bateaux, même si je ne vois pas réellement ce que vous entendez par là, est-ce que cela ne supprimerait pas les emplois de ceux qui passent leur vie sur les eaux ?… Je ne sais pas. Les cristaux sont probablement plein de ressources mais j’ai peur de ne pas les avoir étudié d’assez prêts pour pouvoir répondre sérieusement à cette question… Mais d’où tenez vous…

    La fin de sa phrase fut couverte par un cri. Nyx tourna la tête au moment où un homme frappait violemment une jeune femme. La gifle était tellement puissante que la victime tomba à terre et y resta, visiblement sonnée.
    Outrée par un tel comportement, la Nécrolide leva le bras, paume tendue, doigts crispés. L’homme qui voulut se pencher sur sa victime, que cela fut pour s’excuser ou en rajouter, tomba soudain à genoux, la tête rejetée en arrière et le visage tordu de douleur.
    Sur le visage de Nyx, on ne lisait rien. L’impassibilité même. Mais dans ses yeux de nuit pourtant brillait la colère.
    Ce n’était rien de plus que le reflet de ses souvenirs d’enfance ; son père ivre, les ignominies qu’il lui crachait au visage, les coups, les hématomes …
    La Nécrolide n’éprouvait rien, ni plaisir, ni soulagement, à faire souffrir cet imbécile. Elle ne relâcha pas pour autant l’étreinte de douleur lorsque l’homme s’écroula dans la pelouse, le corps parcouru de violent spasme, sous le regard ébahi de sa victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Dim 3 Avr - 2:55


    La reine étira ses lèvres en un sourire. Bien sûr, il était stupide d'imaginer qu'une simple citoyenne de son Royaume puisse penser à autre chose qu'à sa propre survie dans un monde en reconstruction. Cependant elle savait elle-même que la première source d'idées géniales n'était pas forcément la tête couronnée mais bien celle des autres. Et si cette tête-là avait trouvé si rapidement une réponse à son énigme, c'est qu'elle devait pouvoir trouver une quelconque utilité à son idée. Cependant l'idée de voir des machines volantes ne smeblait pas vraiment emballer Nyx. Pire encore, elle considérait cela comme une mise en échec des gens qui passaient déjà leur vie sur les eaux, et dans les airs. Une suppression d'emplois. Hum. A bien y penser, Katia également trouvait que cela était légèrement discordant avec Az-Mary, terre de magie et de découvertes, par de technologie, de pollution et de machines. Mais c'était cet esprit réfractaire qui avait empêché les hommes de progresser. En fait, le manque de conflits entre nations, du fait d'un seul, unique et grand Royaume, les avait empêchés de rivaliser scientifiquement, de progresser pour dépasser l'autre, et ils stagnaient lamentablement du coup.

    "Vous devez avoir raison sur ce point, je ne l'avais pas vu comme ça."

    Cependant, à peine eut-elle terminé de féliciter la jeune femme qu'un cri les fit se tourner toutes deux. Un étudiant venait de retourner une gifle spectaculaire à une jeune fille. La reine plaça une main devant sa bouche et étouffa un juron, Nyx, elle, tendit le poignet et le frappeur vacilla, se cambra, puis s'écroula, étouffant un long gémissement de douleur. La reine jeta un regard successif à Nyx, au garçon puis à la jeune femme, et se déplaça à vive allure, pour aller redresser la pauvre bougresse. Elle pleurait, lui demandant de la laisser aller voir comment allait son fiancé, qui déjà se relevait, et avait sur le visage un tel regard empli de haine que la reine sut que le prochain coup serait pour elle. Elle appela une fraction de seconde sa pierre, poussa la jeune fille en arrière, et s'accroupit pour esquiver le poing du jeune homme, et placer son poing droit dans ses parties, aidée par la force de la Lumière. Plié en deux sur ce qui fut ses testicules, l'étudiant sautilla pour la frapper une seconde fois. Elle plaça un coude entre ses omoplates, puis balaya d'un coup de pied bien placé sa chute, de façon à ce qu'il ne lui écrase par les pieds. Katia saisit entre ses doigts le visage de la victime, et la soigna sommairement avant de s'éclipser, à l'arrivée des surveillants qui trouvèrent la reine et Nyx toutes deux impénétrables, face à la pauvre fille guérie, et à l'idiot qui lui servait de fiancé, plié en deux sur ses parties, sa colonne, son épaule et tout le reste de son corps encore endolori.

    "Je n'approuve pas la méthode mais le résultat est assez spectaculaire, vous avez un pouvoir très dangereux Nyx, c'est impressionnant."



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Dim 10 Avr - 20:18

    La flamme de la vengeance brillait encore dans le regard de la Nécrolide lorsqu'elle relâcha le flux de magie. Elle n'eut pas le temps ne serait-ce que de songer à faire quoique ce soit d'autre que la reine s'était précipitée auprès de la jeune fille en larme. L'autre s'était relevé mais Nyx ne put qu'observer, amusée, la royale correction qui lui infligea Katia. En voyant l'étudiante visiblement inquiète pour son fiancé, Nyx se demanda quel attachement, quel lien pouvait amener à admettre et oublier si facilement un comportement aussi odieux... Les gens étaient parfois bien étranges ; cet imbécile aurait-il envisagé de frapper la Nécrolide qu'il se serait effondré avant d'avoir levé la main. Et visiblement, il est aurait été de même avec une femme comme Katia Phoenix.
    Cette dernière avait d'ailleurs très vite retrouvé sa place auprès de sa comparse du moment et toutes deux contemplaient la scène comme si rien ne s'était passé.
    Nyx laissa s'évaporer le dégoût que lui inspirait l'attitude du jeune homme en pensant que cela ne l'aiderait probablement pas à faire confiance à quelqu'un d'autre qu'elle même.

    "Je n'approuve pas la méthode mais le résultat est assez spectaculaire, vous avez un pouvoir très dangereux Nyx, c'est impressionnant."

    ]Un demi-sourire étira les lèvres de la Nécrolide qui laissa même échapper un petit rire. Oh oui, elle se doutait bien que ses méthodes n'étaient que guère appréciées, il n'y avait rien d'étonnant à ce que la reine d'Az Mary adhère à ce genre de pratique et en use. Ce n'était pas vraiment le genre des Biolides. C'est drôle ; en y regardant, on pourrait croire que les Biolides étaient tout miel tout sucre, les "gentils" et les Nécrolides les forces obscures de la magiie, usant de leurs pouvoirs sans se soucier des conséquences. Ce cliché avait peut être du vrai, mais détenir le pouvoir de la Lumière faisait-il de Katia une sainte ? Et la Souffrance faisait-elle de Nyx un monstre ? Les pierres sont attribuées par affinité avec leurs possesseurs. Point.


    -Pour moi, Majesté, il n'y a de bonne ou mauvaise méthode. C'est le résultat qui compte. J'ai été doté du pouvoir de Souffrance, comme vous l'aurez deviné, ma pierre est une Agathe rouge. J'utilise les armes dont je dispose pour rendre gorge ou justice, voilà tout.

    Nyx marqua une pause et se tourna enfin vers Katia, fixant son regard dans les yeux violine. Si le pouvoir était le reflet de la personnalité du possesseur de la pierre, elle comprenait pourquoi cette mésentente entre Biolides et Nécrolides. Opposés les uns aux autres, par leurs pierres et par leurs caractères. La jeune femme trouvait que sa pierre lui allait à la perfection ; plutôt solitaire, égoîste faute d'avoir appris à partager, quasiment dépourvue d'émotions... Qu'en déduire alors de la reine si son pouvoir est la lumière ? Hum... forcément, dans un tel tableau, il n'est pas difficile de deviner qui se retrouve dans l'ombre de l'autre !

    -Je ne suis pas persuadée cependant que mon pouvoir soit plus dangereux que le vôtre. Je n'ai encore tué personne par la douleur, quoique qu'il soit facile d'obtenir ce que l'on veut.... Hum, la notion de danger est peut être assez subjective dans ce cas. Pour le peu que j'en ai vu, votre pouvoir me semble bien plus dangereux, si c'est le mot, que le mien. C'est un bon sujet d'étude, cela me donnera à réfléchir pendant mon prochain voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Lun 6 Juin - 16:15


    Katia se retint de s'excuser auprès de Nyx. Elle l'avait mal comprise, elle n'avait pas dit que la méthode était mauvaise, après tout elle était efficace, juste qu'elle ne l'appréciait pas vraiment. Certains personnes, comme cette étrange jeune fille, étaient dotées de pouvoirs visant à détruire autrui. Une étrangeté qu'elle ne comprenait pas encore, malgré l'étude poussée qu'elle avait pu faire depuis son arrivée sur ces terres. La sienne propre était après tout, là pour préserver la vie d'autrui, tandis que celle de Jonathan là pour l'ôter. C'était logique. On naît, on vit, on meurt. Mais souffrir devait-il faire partie de la vie d'un homme pour que les pierres veuillent en doter quelqu'un ? Elle comprenait maintenant pourquoi cette jeune fille était aussi réfléchie. Après tout si elle avait, au long de son apprentissage, fait souffrir des personnes à s'en brûler les doigts, elle avait dû murir en accéléré, comme Jonathan.

    La réflexion de la nécrolide la tira de sa réflexion, et elle fronça les sourcils, légèrement, mais suffisamment pour signifier qu'on s'aventurait un peu trop loin sur le jugement d'autrui. L'améthyste était une pierre très haute, et méritait par conséquent le respect.

    "Je n'ai, moi non plus, tué personne de ma pierre. L'améthyste est certes dangereuse, parce qu'elle peut détruire comme construire de grandes choses, mais elle ne saurait nuire que si son utilisateur le permet. Or, son utilisatrice, c'est moi, et je ne me permettrai pas de tuer un innocent avec une pierre de vie."

    Ce disant, elle enroula les doigts autours de sa pierre et maintint le regard de Nyx, très calme malgré l'envie qu'elle avait, à l'instant, d'envoyer paître ailleurs l'Académie toute entière. La vérité était qu'elle savait que Nyx avait raison, et que l'améthyste était bien plus dangereuse que l'agathe rouge. La douleur était quelque chose que l'on pouvait contrer, en s'isolant de son action, on en travaillant sur soi. La lumière en revanche était partout, et si quelqu'un venait à mal s'en servir, elle serait, à l'image de l'ombre, un danger pour quiconque se trouverait en travers de son chemin.

    "Vous savez ce qu'on dit n'est-ce pas ? De grands pouvoirs appellent de grandes responsabilités. C'est au porteur et non à la pierre d'agir avec sagesse. Hmm, d'ailleurs..."

    La reine ressortit son énigme et tapota du bout de l'index sur sa joue, cherchant les yeux baissés à trouver une infime part de solution.

    "Le plus précieux des trésors, qu'est-ce que ça pourrait être selon vous ?"

    Mieux valait ne pas s'engager sur un terrain déjà en train de glisser. Et puis Nyx semblait avoir trouvé la solution, mais souvent les énigmes de philosophes avaient plusieurs voire aucune réponse. La façon dont cette jeune fille réfléchissait l'intriguait, elle devait l'avouer. Le plus précieux des trésors. L'amour ? Le bonheur ? La famille ?

[HS : J'ai pris vraiment beaucoup de temps à te répondre, tu as le droit de me fouetter, Gomen TT]



Thème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx Maëwenn
necrolide


Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 25

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Agathe Rouge [Douleur]
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Jeu 9 Juin - 23:20

    « Je n’ai encore tué personne par ma pierre. » Hum, oui ; Katia ne semblait pas le genre de personne à user de sa puissance pour nuire. Alors que Nyx… combien de personne désapprouverait ses méthodes ? Cette réflexion ne méritait pas même d’être poursuivie et approfondie, la Nécrolide s’en fichait. Du moins le croit-elle…

    Nyx sentait peu à peu l’appel de l’aventure ; toutes ces réflexions, quoique passionnantes, avaient de quoi lui occuper l’esprit pendant des mois et même des années. C’était finalement l’éternelle réflexion sur le bien et le mal : où commence l’un ? Quelles sont les limites de l’autre ?
    Pour la jeune fille, qui avait connu plus de Mal que de Bien, le Mal était simple, facile : quelqu’un souhaite vous nuire ; il souhaite vous nuire. Point. Ses intentions sont claires et il ne reste qu’à adopter la riposte adéquate, dût-elle être la fuite ou l’indifférence.
    Alors que le Bien… où est le Bien lorsqu’il mène à la vengeance, l’assassinat, la trahison, la peine…
    Tout cela était bien trop confus. Y a-t-il le Bien et le Mal ? Ou autre chose, plus subtile, plus difficilement définissable ?

    Non, décidément, il n’était plus temps de réfléchir, mais d’agir.
    Nyx effleura le bois de son arc du bout des doigts, dans un geste furtif, à peine perceptible.

    "Le plus précieux des trésors, qu'est-ce que ça pourrait être selon vous ?"

    La question de Katia surprit la jeune femme. Elle avait écouté avec attention chacune de ses paroles. Grand pouvoir, grandes responsabilités… Peut-être…
    Mais puisqu’on parlait de pouvoir, qu’amenait donc la lumière ? Cela paraissait tellement évident à Nyx ! Elle ne put réprimer un sourire qui finalement se transforma en éclat de rire. Un rire dépourvu de toute moquerie, juste un rire. Un rire fin, simple, qui n’exprimait rien de particulier. Juste un rire. Une chose que l’on pouvait qualifier de quasiment unique chez Nyx, car, s’il lui arrivait régulièrement de sourire, rire était pour elle extrêmement rare.
    Elle ne se souvenait d’ailleurs pas d’avoir rit ces dernières années.

    Elle laissa son hilarité s’éteindre doucement et regardant Katia, déclara :


    -Qui détient le pouvoir de la Lumière devrait avoir la réponse à cette question tatoué sur le front et le cœur.

    Elle marqua une pause, tout sérieux retrouvé, avant de demander :

    -Qu’amène la lumière ?

    Voilà. C’est de la que tout venait. La Lumière. L’Améthyste était vraiment une pierre puissante, il n’y avait pas de doute.
    La Nécrolyde s’imagina un instant combattre face à la reine… Et son envie de s’entraîner et d’apprendre encore augmenta davantage. Car il n’y avait pas de doute possible : si elle se retrouvait un jour confrontée à un pouvoir aussi puissant, elle perdrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Royale rencontre [Katia]   Aujourd'hui à 10:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Royale rencontre [Katia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» |G.Royale|
» Une fleur de Lys pour l'Allumeuse Royale
» [Lieu] La Feuille Royale
» Chantier naval de la Marine Royale
» 02. I think I might be lost... [PV Katia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens Rp-
Sauter vers: