Partagez | 
 

 Katia Phoenix, la reine [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katia Phoenix
biolide


Messages : 108
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 27

Qui est notre héros ?
Pierre [et pouvoir]: Amethyste [vie]
Niveau: 5

MessageSujet: Katia Phoenix, la reine [terminée]   Mer 22 Déc - 4:03

Partie I : Votre personnage
Identité :

    Nom : Phoenix
    Prénom : Katia
    Âge : 21 ans
    Lieu de Naissance :
    Palais Royal, mais elle vécut longtemps sur Terre.

Sa pierre :


    Nom : Améthyste
    Pouvoir détaillé: La vie, que dire de plus. Katia est la lumière, la vie, le bon et le sain en toute chose. Au départ elle ne fait que toucher les gens de son calme et sa bonté, mais au fur et à mesure de sa croissance elle réussira à soigner de graves malades, calmer des conflits et peut-être éblouir le monde de la bonté .

    En quelques lignes :
    Description physique :
    De constitution plutôt fragile, Katia est ce qu'on pourrait appeler maigrelette. Pas bien grande, elle dépasse à peine le mètre soixante mais cela ne l'empêche pas d'avoir une certaine prestance dans sa démarche. Elle semble constamment ailleurs, et a souvent été habituée à s'isoler pour avoir la paix par rapport à sa vie sur terre. Blasée, son visage ressort les traits de sa personnalité : silencieuse. Elle a un visage très doux et harmonieux, digne du portrait d'un ange dont l'âme serait destinée au plus haut firmament. Ses yeux violine sont la seule marque de vie de son apparence lorsqu'elle ne pense à rien. Son visage en revanche peut se montrer très expressif lorsqu'elle est émue, il se tord de colère et de joie selon son humeur. Elle n'aime pas qu'on la dise blonde, en réalité sa chevelure oscille entre le brun et le châtain clair selon la dose d'utilisation de son don. Notons enfin un dernier point : elle n'est absolument pas sportive.

    A l'intérieur du château elle porte des vêtements royaux, de longues robes médiévales qui lui donnent l'impression de vivre un rêve éveillée. Depuis son arrivée sur le royaume, elle a développé des ailes résultant d'une utilisation excessive de sa pierre, longues, duveteuses et blanc cassé, elles marquent son dos de deux coupures en biais, signature de guerre. Katia évite à tout prix d'utiliser son don pour combattre, mais lorsqu'elle le fait son corps s'illumine de sorte qu'on la confondrait presque avec une apparition divine, ce qui vous l'aurez compris la gêne énormément.

    Description mentale :
    Toute son éducation terrienne, Katia a été habituée à être discrète et prendre du recul par rapport au monde. Renfermée sur elle-même, elle s'est peu à peu reculée du reste de la population sans pour autant cesser d'être critique. C'est un esprit éveillé et vif qui analyse et interprète parfois même un peu trop rapidement des faits. Mieux vaut ne pas lui demander conseil car elle est d'une franchise parfois cassante. Légèrement suiveuse elle détestait être transparente mais, lorsqu'il lui a accordé de l'importance, s'est renfermée sur elle-même comme un lotus en plein jour, la vérité est qu'elle est d'une réserve maladive. Elle n'est pas timide, c'est même loin de ça, simplement elle a si peur d'être jugée qu'elle préfère ne jamais s'avancer. Une fois son coeur ouvert, attendez vous en revanche à une tornade de franchise à la limite du blessant.

    Elle est assez colérique et très affective, s'attache facilement aux différentes personnes qu'elle rencontre. En revanche elle ne digère pas les secrets et les cachotteries qu'on peut lui faire, c'est pour cela qu'elle trouve en Richard la personne avec laquelle elle se sent le mieux, car il a une simplicité qui le rend vrai et sans mauvaise surprise ...


Son histoire :


    La première chose à savoir à propos de Katia, c'est qu'elle est née hors mariage.

    Zacchary et Misguen étaient deux frères véritables, fils d'un artisan de bijoux de Thalatta, ils coulaient des jours paisibles et innocents en toute simplicité, jusqu'à ce que la garde Royale vienne les enlever à leur famille pour leur mettre sur les épaules un Royaume et une destinée. En effet tous deux faisaient partie des Quatre, ces êtres destinés à changer le monde et à le modifier du fait de leur pouvoir bien plus puissant, presque égal à celui des premiers dieux. Misguel possédait l'Opale, il était le descendant spirituel de Titan, et Zacchary à l'aide de la Citrine pouvait commander aux éclairs et à l'électricité. Ils étaient tous deux appelés à faire de grandes choses.

    Ce fut alors qu'apparut dans la vie des deux frères une jeune fille. Ils devaient alors avoir peut-être treize ans. Elle se nommait Opale et venait de la Terre. En ces années d'après-guerre, dans certains pays comme ceux d'où venait la petite on abandonnait les enfants, en trop gros nombre pour repeupler la planète. Elle faisait partie de ceux-là, et avait été mise en orphelinat car ses parents étaient incapables de la gérer. Petit à petit elle s'était murée dans un mutisme inquiétant, et avait été détectée comme étant l'une des quatre par un membre de l'Organisation sur Terre.

    A Opale correspondit l'Améthyste de vie, Naïa, et elle se rapprocha des garçons. Le quatrième membre, Alcibiade, les rejoignit bien plus tard alors qu'ils étaient arrivés à l'âge adulte. Celui-ci se présenta comme le créateur de l'Organisation. Mais il ne semblait pas avoir plus d'une quarantaine d'année. Ce quatuor étrange organisa le Royaume dans la paix et régla de nombreux conflits jusqu'au jour où... Misguel fit sa demande en mariage à Opale. Il était depuis toujours normal et nécessaire qu'une Opale trouve son Améthyste. Titan et Naïa, Misguel et Opale, ces couples s'étaient unis sous la même étoile du destin. Mais ce que les dieux ne purent accepter autrefois Zacchary ne le supporta pas.

    Jaloux, trahis, trompé, il séduisit Opale, pour la posséder plus que son père, ce qu'il réussit sans aucun obstacle. En l'année 1988 naquit une petite fille du nom de Katia. Cette petite fille justement était issue de l'union de la Citrine et l'Améthyste. Et non pas de Titan et Naïa. La liaison secrète de la reine continua dans l'ombre d'une jalousie grandissante de la part de son amant. Quelques mois à peine plus tard son ventre témoignait d'un nouvel enfant qui s'avéra cette fois-là issu de l'union des deux cristaux. Fou de rage de se voir ravir son dernier terrain de chasse gardée, Zacchary renversa son frère à l'aide d'une armée de rebelles. Il déguisa le tout en un attentat odieux, poursuivit Opale jusque sur Terre et l'exécuta, laissant sa fille aux mains d'un couple au hasard afin de consacrer son temps à son nouveau Royaume et son nouveau fils.

    Katia grandit donc jusqu'à ses seize années dans la plus parfaite insouciance de ce qui l'attendait au delà des frontières de sa petite vie. Elle alla normalement au collège, puis au lycée où elle fit la connaissance de deux nouveaux élèves collants comme des tatouages malabar : Jules et Luc. Ils la suivirent une année durant avant que ne débarque le réel élément perturbateur de sa vie, Richard Stanford. A l'époque, elle l'avait connu percé de partout, d'un franc parlé hilarant et avec des manières de porc. Petit à petit elle s'était projeté un avenir à ses côtés, il illuminait sa vie de possibilités qu'elle ne voyait pas auparavant jusqu'à ce que tous subissent l'attaque.

    Une soirée d'automne passée à flâner dans un champ proche du lycée s'était transformée en véritable cauchemar cette nuit-là. Les cinq amis étaient assis à discuter tranquillement autours d'un jeu de carte, et c'était encore Richard qui menait la donne. Ils riaient, écoutaient chacun et faisaient écouter leurs musiques, leurs chansons préférées aux autres, ce qui se résumé à Luc et Jules imposant leurs goûts musicaux aux autres puisque ni Juliette ni Richard ne semblaient écouter de musique ni même regarder la télévision. Le froid était juste frissonnant, ils passaient un excellent moment et la nuit soufflait une douce brise chargée de feuilles mortes et d'humidité. Puis le froid s'était fait plus présent, plus opressant, et Katia avait proposé de rentrer. Ils s'étaient levés les uns après les autres, pour partir mais n'avaient pu bouger. Croyant d'abord à une mauvaise blague de la part des jumeaux, Katia avait ri à gorge déployée mais les autres affichaient un air très inquiet. Et puis lorsqu'elle suivit leurs regards elle comprit.

    Ce n'était pas une ombre, mais un mur d'ombre menaçant qui se tenait droit devant eux, bouche béante hérissée de dents noires luisantes, comme d'un sang épais et malade. Elle avait ouvert la bouche pour crier mais aucun son ne sortit de sa gorge, un tentacule noir s'était enroulé et la serrait, provoquant la panique générale dans les rangs. Richard avait bondit et jeté un véritable boulet de lave en fusion sur l'ombre qui s'était évaporée. Elle n'avait pas compris ce qui lui arrivait, mais l'ombre repassa à l'attaque, se cachant dans chaque parcelle d'elle-même créée par le feu qu'avait déclaré l'élémentaliste de lave. Tétanisée, Katia avait assistée à un combat de géant, Glace, Géant de blé à deux têtes et Lave contre l'Ombre qui finit par tomber contre quatre adversaires.

    Cette ombre n'était autre que son propre frère, Jonathan qui avait été envoyé en mission par Zacchary afin de l'éliminer. Ce qu'elle ignorait à l'époque bien entendu. Prise de pitié pour ce garçon manipulé pour détruire, elle le soigna et le ramena chez elle. Et Jonathan se joignit ainsi à leur groupe afin de renverser leur père.

    Les jours qui suivirent furent épuisants, Katia découvrit chaque parcelle de son monde, sa mythologie pas si fantasque que cela, ce qui l'amena à se poser de nombreuses questions et à craindre de finir de la même façon que Lamya, la déesse du tout qui implosa du fait de sa puissance. Elle découvrit pleinement le pouvoir de l'améthyste, et encouragea dans l'ombre un coup d'état. C'était sans compter sur la duplicité de Jonathan qui, prit de crainte par l'influence que pouvait encore avoir Zacchary, quitta les rangs pour le rejoindre. Il envoya ainsi toute la troupe dans un piège tendu par le monarque. Contraints de le combattre, les Neicigam tombèrent les uns après les autres et Zacchary s'empara de Juliette, laissant Katia, Richard et les jumeaux seuls au milieu des plaines de Kalei.

    Les recherches ne furent pas longues. Partout le monarque défiait les rebelles de venir retrouver leur petite protégée au beau milieu de la mer de glace. Il ne souhaitait pas être protégé et attendait sagement, ayant offert la régence à son conseiller le temps de régler ce problème mineur. La route fut épuisante, chaque jour était l'occasion de découvrir un nouveau cadavre calciné qui s'était dressé sur le chemin de Zacchary. Le groupe se sépara à la suite d'une violente dispute, et Katia se retrouva seule avec Richard.

    Ils vivaient en attendant que les jumeaux reviennent, car ils reviendraient ils en étaient sûrs. Mais ce jour se fit attendre, et Richard partit chasser pour leur trouver des vivres, laissant la princesse seule avec sa tente. C'était en pleine journée, un beau jour ensoleillé, qu'elle avait rencontré Zacchary pour la seconde fois. Allongée dans l'herbe, elle reposait sa tête et son cœur, ne pouvant ni ne voulant rien faire, car après tout il n'exécuterait pas Juliette, puisqu'elle était son plus précieux atout. Un nuage passa devant le deuxième astre de Az-Mary, lui tirant une petite grimace, puis un énorme coup de tonnerre lui tira un cri et la poussa à se dissimuler. Les détonations n'étaient jamais bon signe. Silencieuse comme une souris, la princesse s'était cachée dans un buisson, étouffant au maximum le son de sa propre respiration. Elle s'accroupit, cessa de respirer et tendit l'oreille.

    "C'est de moi que tu te caches?"

    Rien ne pourrait être comparable au hurlement de terreur qu'elle avait poussé à cet instant, ni au regard désespérément affolé qu'elle lança à l'homme qui lui plaqua les deux mains sur la bouche pour la faire taire.

    Blond comme les blés, le regard ambré, dur, mais moqueur, et si fier, le monarque de tout un univers se tenait devant elle, ou plutôt au dessus d'elle et affichait un sourire si hautain qu'elle se retint de ne pas hurler une seconde fois, plus effrayée à l'idée de mourir de sa main que de se faire découvrir par Richard dans une posture aussi fâcheuse.

    "Je vais finir par perdre patience," lui avait-il dit. "Il fait plutôt froid sur la mer de glace, et le coussin de mon trône me manque beaucoup."

    Il l'avait relâchée, elle s'était éloignée, relevée, puis avait marché à toute allure sans lui tourner le dos avant de ramasser le sac qui contenait ses bijoux d'améthyste. Et de se mettre à courir.

    "Dans une semaine Katia, une semaine et ton amie m'appartiendra définitivement!"

    Elle ne s'était pas arrêtée, avait fui le plus loin possible de cet être abominable qui possédait entre ses mains sales le destin de son amie. Puis elle avait retrouvé Richard et avait pleuré toutes les larmes de son corps, ouvrant son cœur au seul ami qui désormais était avec elle. Toute la nuit et la journée du lendemain elle n'était qu'une chose sans vie, amorphe. Les jumeaux revinrent deux jours plus tard, tenant en otage Jonathan qu'ils avaient retrouvé, errant seul dans la forêt de Naïa. Ils le trainèrent donc à leur suite, ne lui épargnant aucune vacherie jusqu'à la Mer de Glace où attendait, comme prévu, Zacchary en plein milieu.

    Il était assis sur une simple chaise, livre à la main, pile d'ouvrages à côté de lui, l'air très détendu. Il s'était avancé, tranquillement auprès d'eux et leur avait serré la main avec la bonté magnanime d'un ostréiculteur avant une collecte. Puis il les avait salués, s'était incliné et... les avait attaqués. Jules et Luc prirent d'énormes risques et fusionnèrent avec la glace pour faire un énorme Golem glacial qui empêcha Richard d'attaquer tant qu'ils n'étaient pas hors course, ce qui donna l'avantage à Zacchary. Puis Richard tomba d'un éclair en pleine gorge et ne restèrent plus que le Jonathan et Katia, dépourvus de toute idée, toute solution. La situation semblait sans issue... sans compter sur Juliette.

    En échange de leur départ définitif du Royaume, Zacchary leur rendit leur amie, le regard vide et happé par un autre monde. Un sourire malin sur le visage, le monarque poussa la vilénie jusqu'à l'accompagner auprès de ses amis. Katia s'effondra à ses pieds et serra les jambes démesurément grandes de l'amie qu'elle n'avait même pas eu le temps de connaître. Ce fut ce geste de faiblesse, cet aveux d'abandon qui provoqua la perte de Zacchary. Touchée par le désespoir de Katia, Juliette bénéficia du soin de la princesse et, émergeant entre deux vapeurs d'ailleurs, concentra toute sa magie en ses mains, cristallisant Zacchary pour de bon, au milieu de la mer de glace.

    Depuis lors, jamais plus on n'entendit parler de lui.


Partie II : A propos de vous


    Prénom ou Surnom : Mina
    Âge : 18 ans
    Quelques mots sur vous ? Je suis heureuse de pouvoir inaugurer mon petit bébé de forum par cette fiche de présentation =]
    Que pensez-vous du forum ? Des remarques à faire ? Amusez-vous bien ^^
    Votre présence sur 7 : 7
    Avez-vous lu le règlement ? Je l'ai écris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Katia Phoenix, la reine [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La hutte de la Reine [Terminé]
» Mary Tudor " Ma mère est morte déchue, de mon côté : je disparaitrai en tant que reine. " [Terminé]
» [Terminé] Elsa, la reine des neiges
» [Terminé] Anna, la reine des neiges
» [Terminé] La reine rouge d'Alice au pays des Merveilles et son roi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Az-Mary :: Administration :: Ancienne version :: Anciens journaux de bords et présentations. :: Anciennes présentations-
Sauter vers: